AccueilUn siècle d'études révolutionnaires 1907-2007

Un siècle d'études révolutionnaires 1907-2007

Centenaire de la Société des études robespierristes

*  *  *

Publié le mardi 20 novembre 2007 par Raphaëlle Daudé

Résumé

Les 7 et 8 décembre 2007, les membres de la Société des études robespierristes organiseront un Colloque international en Sorbonne pour célébrer les 100 ans d'activités de la seule société savante qui, dans le monde, a pour objet la promotion et la diffusion des recherches sur la Révolution française.

Annonce

Centenaire de la société des études robespierristes

Albert Mathiez a fondé en 1907 la Société des études robespierristes, société savante reconnue d’utilité publique en 1935. Selon son projet initial, elle étend « le champ de ses investigations jusqu’à la Révolution tout entière et jusqu’aux manifestations qui au cours du XIXe siècle ont marqué le développement et l’histoire de la pensée révolutionnaire ». Forte aujourd’hui de 350 adhérents (dont 23% d’étrangers), la Société a toujours su demeurer le point de rencontre de très nombreux historiens et érudits qui reconnaissent dans la Révolution française un moment fondateur essentiel. La Société dispose des quatre numéros annuels de sa revue, les Annales historiques de la Révolution française, dont elle établit régulièrement les tables décennales. Fondée en 1908, à l'initiative d'Albert Mathiez, cette revue est éditée avec le concours du Centre National de la Recherche Scientifique et du Centre National du Livre. Son champ d’investigation ne se limite pas à l'époque ou­verte par la réunion des États généraux de 1789 et close par la chute de Napoléon.

Vendredi 7 décembre

13h15 heures – Accueil des participants

13h30 - Discours d’ouverture de Philippe Bourdin, président de la Ser, et de Michel Biard, directeur des A.H.R.F.

Figures fondatrices

14h30 – 15h30

  • Pim den Boer (Université d’Amsterdam), « Le contexte historiographique des années d’apprentissage »
  • Jacqueline Lalouette (Université de Paris XIII), « La SER et la Révolution française dans le réseau associatif au début du XIXe siècle »

Pause

15h45 – 18h00

  • James Friguglietti (Montana State University, Billings), « La querelle Mathiez-Aulard et la fondation de la Société »
  • Florence Gauthier (Université de Paris VII), « Albert Mathiez, historien de la Révolution française, 1903-1932. Le métier d'historien face aux manipulations de l'histoire »
  • Claudine Wolikow (Université de Paris X), « Le rôle de Georges Lefebvre et la reconnaissance d’utilité publique de 1935 »

18h00 - 19h30La Ser dans les combats et les débats du XXe siècle - Table ronde coordonnée par Françoise Brunel (Université de Paris I) avec Jean-Paul Bertaud (Université de Paris I), Bernard Plongeron (Institut Catholique de Paris), Michel PertuÉ (Université d’Orléans), Michel Vovelle (Université de Paris I)

Samedi 8 décembre

Retour sur cent ans d’activités de la Ser

09h00 – 10h30

  • Bernard Gainot (IHRF, Université de Paris I), « La contribution de Jacques Godechot aux Annales historiques de la Révolution française »
  • Clyde Plumauzylle (IHRF, Université de Paris I), « Michel Eude, un acteur méconnu de la SER »
  • Serge Bianchi (Université de Rennes), « Le rôle de Maurice Dommanget dans la vie de la SER et des AHRF (1911-1976) »

Pause

10h45 – 12h45

  • Claude Mazauric (ancien membre de la présidence collégiale de la SER), « Les chaussées sont désertes, plus de passants sur les chemins (Esaïe 33.8). La SER dans la tourmente : 1940-1945 »
  • Marcel Dorigny (Université de Paris VIII), « Regard sur cent ans d’activité institutionnelle »
  • Julien Louvrier (GRHIS, Université de Rouen), « Le rôle d’Albert Soboul à la direction de la SER et aux A.H.R.F. »
  • Raymonde Monnier (CNRS), « Regards sur la production éditoriale de la SER »

La Ser dans l’espace historiographique actuel en France et à l’étranger

14h30 16h15

  • Alan Forrest (York University), « Un effort missionnaire : La Révolution Française et le CISH »
  • Anna Maria Rao (Université de Naples), « L'influence de la SER et des AHRF dans l’espace historiographique italien »
  • Matthias Middell (Université de Leipzig), « La Ser et les A.H.R.F. et les transformations de l'historiographie de l'Allemagne et de l'Europe de l'Est »
  • Lluis Roura (Université de Barcelone), « L’influence de la SER et des AHRF dans l’espace historiographique hispanophone »
Pause

16h30 – 17h30 : La SER et les nouveaux chantiers historiographiques - Table ronde coordonnée par Steve Kaplan (Université de Cornell) avec Marc Belissa (Université de Paris X), Anne Jollet (Université de Poitiers), Patrick Garcia (IHTP – CNRS), Philippe Minard (Université Paris VIII), Jean-Luc Chappey (IHRF, Université de Paris I).

Discussions

Conclusions de Jean-Clément Martin, Directeur de l’IHRF, Université de Paris I
______________________

Comité d'organisation : F. Brunel, J.L. Chappey, R. MonnierComité scientifique : M. Biard, S. Bianchi, P. Bourdin, M. Middell, M. Pertué, A M. Rao

Entrée libre

Avec le soutien de : l’Université de Paris 1 / Panthéon-Sorbonne ; l’Institut d’histoire de la Révolution française ; le Comité de recherches historiques sur les révolutions en Essonne

Catégories

Lieux

  • SALLE 1 - CENTRE PANTHEON 12, place du Panthéon 75231 PARIS cedex 05
    Paris, France

Dates

  • vendredi 07 décembre 2007
  • samedi 08 décembre 2007

Mots-clés

  • révolution

Contacts

  • Chappey Jean-Luc
    courriel : jean-luc [dot] chappey [at] univ-paris1 [dot] fr

Source de l'information

  • Chappey Jean-Luc
    courriel : jean-luc [dot] chappey [at] univ-paris1 [dot] fr

Pour citer cette annonce

« Un siècle d'études révolutionnaires 1907-2007 », Colloque, Calenda, Publié le mardi 20 novembre 2007, http://calenda.org/193923