AccueilQuelle place pour la recherche philosophique dans la cité, aujourd'hui ?

*  *  *

Publié le samedi 24 novembre 2007 par Raphaëlle Daudé

Résumé

L’identité de la philosophie se trouve fortement questionnée dans nos sociétés contemporaines, aussi bien par les multiples attentes dont elle fait l’objet, que par les différentes manières dont elle tente d’y répondre. Quel rôle doit-elle tenir aujourd’hui vis-à-vis des savoirs et des problèmes de la cité ? Qu’attend-on d’elle et que peut-on légitimement espérer de son travail de vulgarisation et de recherche ? A quels réaménagements, restructurations et inventions ou réflexions complémentaires la philosophie est-elle conduite dans ces recherches ? Ce colloque a pour enjeu de poser la question du rôle de la philosophie selon deux axes majeurs : l’un défini par l’exigence de son héritage, l’autre par des problématiques nées de la pluridisciplinarité et de l’interdisciplinarité.

Annonce

RePhil I

Quelle place pour la recherche philosophique dans la cité, aujourd’hui ?

6, 7 décembre 2007

Université Paris X – Nanterre, salle de conférences du bâtiment K

Soutenu par :
  • L’Ecole Doctorale Connaissance, Langage, Modélisation
  • L’Equipe d’Accueil 373 Institut de Recherches philosophiques : Sciences, Arts, Ethique
  • L’Institut Universitaire de France (Chaire Philosophie, Ethique, Sciences sociales)
Comité Scientifique : Jean Seidengart, Martine de Gaudemar, Baldine Saint Girons, Emmanuel Faye et Jean-François Balaudé
Comité d’organisation : Dorothée Marcinik, Lauriane Courbin, Vanessa Nurock

Face aux événements inédits auxquels sont confrontées les sociétés contemporaines (développement des biotechnologies, biodiversité, multiculturalisme, etc.), les philosophes sont de plus en plus souvent interpellés par la société civile à travers, notamment, les médias. L’identité de la philosophie se trouve ainsi fortement questionnée, aussi bien par les multiples attentes dont elle fait l’objet, que par les différentes manières dont elle tente d’y répondre (recherche, enseignement académique, universités populaires, cafés-philo, publications destinées à un public élargi).

Quel rôle doit-elle tenir aujourd’hui vis-à-vis des savoirs et des problèmes de la cité ? Qu’attend-on d’elle et que peut-on légitimement espérer de son travail de vulgarisation et de recherche ?

La philosophie se donnant par ailleurs fondamentalement pour tâche de faire siennes les problématiques contemporaines, tout en maintenant opératoires son histoire et les concepts qui la constituent, elle se trouve confrontée aux difficultés liées à une exigence croissante de transversalité. Sont en effet mises en jeu des disciplines très diverses : sociologie, ethnologie et psychologie, mais aussi droit, économie ou encore littérature, sciences de l’éducation, sciences du langage, neurosciences et sciences de la nature.
A quels réaménagements, restructurations et inventions ou réflexions complémentaires la philosophie est-elle conduite dans ces recherches ?

C’est pour faire face à ces interrogations que des jeunes chercheurs de l’Institut de Recherches philosophiques : Sciences, Arts, Ethique organisent les 6 et 7 décembre 2007 à l’Université Paris X-Nanterre un colloque à vocation pluridisciplinaire et internationale dont l’enjeu est de poser la question du rôle de la philosophie selon deux axes majeurs : l’un défini par l’exigence de son héritage, l’autre par des problématiques nées de la pluridisciplinarité et de l’interdisciplinarité.

L’entrée du colloque est libre mais il est demandé de s’y inscrire en envoyant un courriel à l’adresse : RePhil@u-paris10.fr
_________________________


Attention le Colloque a dû modifier son programme, suite à l'appel des collectifs « Sauvons la recherche » et « Sauvons l'université », le jeudi 6 décembre qui appelle à une journée de mobilisation nationale pour les chercheurs et la communauté universitaire. Cependant, étant donné la venue de plusieurs conférenciers de l'étranger, le comité d'organisation a estimé qu'il serait dommage d'annuler le colloque et a préféré remanier le programme afin de libérer l'après-midi du jeudi pour permettre à ceux et celles qui le désirent de participer à la manifestation prévue dans l'après-midi.

La conférence inaugurale sera prononcée par Daniel Weinstock le jeudi 6 décembre à 9h15 et qu'il évoquera son dernier livre Profession éthicien qui analyse la place de l'éthique dans la société notamment à travers sa représentation institutionnelle qui pose la question de la tension entre légitimité et autorité.

Jeudi 6 décembre 2007 Matin
Présidence : Didier Deleule

09h-09h15
Accueil des participants

09h15-10h
Conférence inaugurale : Daniel Weinstock (CREUM, Montreal)

10h00-10h50 : Gaëtan Pégny « Le philosophe en traducteur »
Répondant : Georges-Arthur Goldschmidt

10h50-11h00 : Présentation de posters (Malik BozzoRey ; Nicolas Giret)

11h00-11h20 : Pause / poster

Présidence : Bernadette BensaudeVincent

11h20-12h10 Natacha Israël
Le concept de souveraineté moderne à la lumière de la Common Law
Répondant : Laurent Van Eynde
(Facultés Universitaires SaintLouis, Bruxelles, Belgique)

12h10-13h00 Antoine Parzy
De Gutenberg à Turing : Penser la révolution de l’écriture
Répondante : Michèle CohenHalimi (Univ. Paris X Nanterre)

Cocktail

Vendredi 7 décembre 2007

Matin
Présidence : Catherine Malabou

9h30-10h20
Lambert Dousson « Mémoire vive. Different Trains de Steve Reich : pour une politique musicale du témoignage »
Répondant : Esteban Buch (EHESS, Paris)

10h20-11h10
Marco Salucci « Les échanges de la ‘Piazza’ : le philosophe, la communication et les têtes coupées de De Chirico »
Répondante : Laura Piccioni (Univ. d’Urbino, Italie)

11h10-11h20 : Présentation de posters

11h20-11h40 : Pause / Posters

11h40-12h30
Paule Gioffredi « Philosopher au contact du milieu de la danse contemporaine »
Répondant : Pierre Zaoui (Collège International de Philosophie)

12h30-13h40 : Déjeuner au CROUS réunissant le public et les participants
13h40-14h00 : Café / Posters au bâtiment K

Après-midi
Présidence : Christian Lazzeri

14h00-14h50
Claire Pagès « La transformation des recherches philosophiques sur la psychanalyse face aux nouvelles critiques de la psychanalyse »
Répondant : Jean-Michel Salanskis (Univ. Paris X Nanterre)

14h50-15h00 : Présentation de posters

15h 00-15h40 : Pause / Posters

15h40-17h40
Table ronde « Philosophie et transmission »
Invités : Philippe Simay (Philosophe, Collège International de Philosophie & ENPC), Virginie Maris (Philosophe, MNHN), Sara Guindani (Chercheur étranger invité. Univ. Paris 8 – Saint-Denis)

17h40-18h10
Clôture du colloque

20h30 : Dîner à Paris réunissant les intervenants & les répondants du colloque

Catégories

Lieux

  • Université Paris 10, salle de conférences du Bâtiment K.
    Nanterre, France

Dates

  • jeudi 06 décembre 2007
  • vendredi 07 décembre 2007

Mots-clés

  • philosophie, sciences, art, éthique, connaissance, langage, sciences sociales, cité, recherche, savoir

Contacts

  • Dorothée Marcinik
    courriel : RePhil [at] u-paris10 [dot] fr
  • Lauriane Courbin
    courriel : RePhil [at] u-paris10 [dot] fr
  • Vanessa Nurock
    courriel : RePhil [at] u-paris10 [dot] fr

Source de l'information

  • Dorothée Marcinik, Lauriane Courbin, Vanessa Nurock ~
    courriel : RePhil [at] u-paris10 [dot] fr

Pour citer cette annonce

« Quelle place pour la recherche philosophique dans la cité, aujourd'hui ? », Colloque, Calenda, Publié le samedi 24 novembre 2007, http://calenda.org/193945