AccueilGéographie et éducation

Géographie et éducation

Pratiques intégratives et ségrégatives dans les contextes urbains européens

*  *  *

Publié le lundi 03 décembre 2007 par Raphaëlle Daudé

Résumé

Les écoles ne sont pas seulement des lieux d’enseignement et d’apprentissage, elles constituent aussi une arène conflictuelle où des intérêts socio-économiques et des objectifs politiques changeants s’affrontent. Dans plusieurs pays européens, les enfants issus de l’immigration et des minorités ethno-culturelles paraissent clairement désavantagés en termes de réussite scolaire. Les situations éducatives sont spécialement problématiques pour les populations des quartiers sensibles des grandes agglomérations urbaines. L’objectif de ce colloque est de rassembler les chercheurs de différentes disciplines et pays européens. Nous souhaitons impulser un échange d’informations et d’expériences dépassant les frontières disciplinaires et nationales, et stimuler de futures coopérations de recherche dans le cadre européen. Le programme du colloque consistera en une série d’exemples et de cas d’études incluant des travaux en cours et des projets de recherche.

Annonce

Groupe pour la recherche en Géographie de l’éducation, Société allemande de Géographie.
Laboratoire mutations des territoires en Europe, FRE 3027 du CNRS.

Appel à communication

Géographie et éducation : pratiques intégratives et ségrégatives dans les contextes urbains européens

Geography and education: Practices of integration and segregation in European urban contexts

23-25 Avril 2008 au Luxembourg

Différents aspects de l’intégration et de la ségrégation peuvent être observés dans le champ éducatif. Les écoles ne sont pas seulement des lieux d’enseignement et d’apprentissage, elles constituent aussi une arène conflictuelle où des intérêts socio-économiques et des objectifs politiques changeants s’affrontent. D’une part, les institutions éducatives contribuent de façon importante à la socialisation des jeunes générations auxquelles elles transmettent normes et valeurs sociales. L’introduction de la scolarisation obligatoire et la constitution d’un système éducatif moderne ont largement contribué depuis le XVIIIème siècle aux fondements et à l’organisation des Etats nations en Europe. D’autre part, les établissements scolaires et universitaires sont des institutions qui produisent et reproduisent de l’inégalité sociale. Ce phénomène de discrimination scolaire a été abondamment décrit, analysé et critiqué, notamment par P. Bourdieu. Suite aux résultats des études PISA, cette thématique s’est installée au cœur des débats politiques européens.

Dans plusieurs pays, les enfants issus de l’immigration et des minorités ethno-culturelles paraissent clairement désavantagés en termes de réussite scolaire. Ceci est particulièrement vrai pour les foyers appartenant aux catégories sociales défavorisées. Les situations éducatives sont spécialement problématiques pour les populations des quartiers sensibles des grandes agglomérations urbaines ; dans lesquelles les immigrants issus des foyers défavorisés sont sur-représentés et dont les enfants ont peu de chances de s’intégrer au marché de l’emploi. Dans ces conditions, l’éducation est-elle encore d’un quelconque secours, ou bien est-ce que les écoles ne sont-elles plus que des « voies de garage » conduisant à l’exclusion sociale et professionnelle ? Les résultats des études PISA suggèrent que les institutions scolaires présentent des déficits considérables dans ces domaines. Des recherches récentes montrent que le problème ne se limite pas aux écoles et à l’enseignement, mais qu’il doit être mis en relation avec les effets des ségrégations résidentielles et ses implications dans le découpage des secteurs scolaires. La situation éducative défavorable des enfants d’immigrés participe plus largement d’un contexte routinier dans le champ : économique, social, culturel et politique. En dépit des difficultés persistantes, un nombre croissant de changements positifs peuvent être identifiés, mettant en avant les efforts et les moyens mis en œuvre pour améliorer la situation scolaire et éducative des enfants d’immigrés et des minorités ethno-culturelles.

L’objectif de ce colloque est de rassembler les chercheurs de différentes disciplines et pays européens. Nous souhaitons impulser un échange d’informations et d’expériences dépassant les frontières disciplinaires et nationales, et stimuler de futures coopérations de recherche dans le cadre européen. Le programme du colloque consistera en une série d’exemples et de cas d’études incluant des travaux en cours et des projets de recherche. Nous souhaitons explorer dans un contexte urbain comment les écoles fonctionnent en tant qu’institutions éducatives, comment les établissements scolaires contribuent à l’intégration des enfants d’immigrés et comment ces enfants sont confrontés à des pratiques ségrégatives et à des contraintes dans leurs vies quotidiennes. Prenant en compte plus largement les contextes sociaux, économiques, culturels et politiques, nous aimerions discuter du rôle et de l’engagement des institutions scolaires dans le cadre de vie et la vie quotidienne des élèves, ainsi que de l’importance des réseaux nationaux des politiques éducatives. L’ensemble des exemples présentés au colloque permettra de dresser un panorama diversifié des situations problématiques et des approches réussies concernant la situation scolaire des enfants d’immigrés et de minorités ethno-culturelles dans le contexte urbain européen.

Vous pouvez nous envoyer par mail vos propositions de communication avant le 20 janvier 2008 sous la forme d’un résumé (500 mots) en anglais, allemand ou français. Les frais de participation au colloque sont d’environ 40 euros. Pour plus d’information, prière de se reporter au site du laboratoire Mutations des Territoires en Europe (http://recherche.univ-montp3.fr/mambo/mte/) et à celui du groupe de recherche « Arbeitskreis Bildungsgeographie » (http://www.geog.uni-heidelberg.de/akbildung/index2.htm).

Contact

  • Dr. Tim Freytag (Heidelberg), e-mail: tim.freytag@geog.uni-heidelberg.de
  • Dr. David Giband (Perpignan), e-mail: giband@univ-perp.fr
  • Dr. Heike Jöns (Loughborough), e-mail: H.Jons@lboro.ac.uk
  • Priv.-Doz. Dr. Caroline Kramer (Karlsruhe), e-Mail: caroline.kramer@ifgg2.uni-karlsruhe.de

Lieux

  • Université du Luxembourg
    Luxembourg, Grand-Duché de Luxembourg

Dates

  • dimanche 20 janvier 2008

Fichiers attachés

Mots-clés

  • géographie, éducation, ségrégation, minorités, éducation prioritaire, villes européennes

Contacts

  • David Giband
    courriel : giband [at] univ-perp [dot] fr
  • Tim Freytag
    courriel : tim [dot] freytag [at] geog [dot] uni-heidelberg [dot] de

Source de l'information

  • David Giband
    courriel : giband [at] univ-perp [dot] fr

Pour citer cette annonce

« Géographie et éducation », Appel à contribution, Calenda, Publié le lundi 03 décembre 2007, http://calenda.org/193977