AccueilL'après Naipaul

L'après Naipaul

De l'Inde aux Amériques : une nouvelle écriture caribéenne

*  *  *

Publié le lundi 03 décembre 2007 par Raphaëlle Daudé

Résumé

La nouvelle écriture indo-caribéenne depuis VS Naipaul : nouvelles stratégies d'écriture, nouveaux enjeux, nouveaux thèmes. Les auteurs caribéens contemporains de la diaspora, poètes et écrivains s'affranchissent aujourd'hui de la domination littéraire de Naipaul pour ouvrir de nouvelles perspectives et s'engager dans des explorations narratives parfois surprtenantes. L'ouvrage l'après Naipaul représentera une incursion anlytique dans cette nouvelle littérature.

Annonce

L’après Naipaul

De l’Inde aux Amériques : une nouvelle écriture caribéenne

V.S. Naipaul, écrivain britannique né à Trinidad en 1932 est sans nul doute le plus connu des auteurs indo-caribéens. Prix Nobel en 2001, il a manifestement marqué un tournant dans la littérature caribéenne autant que britannique. L’immense succès de ses écrits et notamment du plus connu d’entre eux, A House for Mister Biswas (1961) le propulse au premier rang, et fait de lui le plus grand écrivain issu de la diaspora caribéenne. L’œuvre mordante et pessimiste de Naipaul pose les bornes de l’écriture de l’exil, représentative d’une communauté ballottée de terres en terres, depuis le pays originel jusqu’aux rives du nouveau continent américain. Les effets pervers de la colonisation, le choc des cultures, les tensions entre tradition et intégrisme marquent son écriture, et le posent définitivement en observateur critique et talentueux de l’Inde diasporique.

Depuis quarante ans, Naipaul occupe ainsi le devant de la scène et semble reléguer au second rang les autres auteurs indo-caribéens. Est-ce à dire que Naipaul a tout dit, tout écrit pour tous ces Indiens séparés de leur terre ? Les préoccupations des Indiens d’aujourd’hui éparpillés entre la Caraïbe, le Canada, et les Etats-Unis sont-elles encore celles qui nourrissaient les romans et essais de Naipaul ?

Quelques noms s’affirment pourtant dans l’horizon diasporique indo-caribéen : David Dabydeen, Shani Mootoo, Ramabai Espinet, Rajkumari Singh, Mahadai Das, écrivains et poètes, dessinent de plus en plus, dans une affirmation indépendante, leur vision différente de leur double relation à l’Inde et à la Caraïbe.

Le projet d’ouvrage : L’après Naipaul - De l’Inde aux Amériques : une nouvelle écriture caribéenne se donne pour ambition d’explorer l’écriture contemporaine caribéenne dans la diversité de ses axes et de ses thématiques, d’analyser les nouvelles stratégies d’écriture mises en place par les auteurs issus aussi bien de la Caraïbe que du Canada et des Etats-Unis. Il aspire également à examiner les différentes postures qui sont celles de ces écrivains face à leurs origines multiples et aux questions culturelles, sociétales, esthétiques et politiques qui y sont rattachées.

Nous attendons de recevoir des propositions de contributions qui peuvent porter sur un ou plusieurs auteurs indo-caribéens signifiants quelle que soit leur nationalité actuelle. La liste des auteurs et des thèmes présentée dans cet appel à contribution n’étant qu’indicative.

Les projets d’article devront parvenir à Patricia Donatien-Yssa sous la forme d’un résumé de 2500 signes environ, accompagné d’une biobibliographie de l’auteur avant le 30 janvier 2008 ; et les articles rédigés (15 à 25 pages, Police : Times New Roman, interligne 1,5, notes en bas de page) devront être envoyés avant le 10 avril 2008 à l’adresse suivante :
Patricia.Donatien-Yssa@martinique.univ-ag.fr

Catégories

Lieux

  • Université des Antilles et de la Guyane
    Schœlcher, Martinique

Dates

  • mercredi 30 janvier 2008

Mots-clés

  • roman indo-caribéen, diaspora, Naipaul, stratégie littéraire

Contacts

  • Patricia Donatien-Yssa
    courriel : Patricia [dot] Donatien-Yssa [at] martinique [dot] univ-ag [dot] fr

Source de l'information

  • Patricia Donatien-Yssa
    courriel : Patricia [dot] Donatien-Yssa [at] martinique [dot] univ-ag [dot] fr

Pour citer cette annonce

« L'après Naipaul », Appel à contribution, Calenda, Publié le lundi 03 décembre 2007, http://calenda.org/193980