AccueilCatastrophe

Catastrophe

Revue Le Portique (philosophie et sciences humaines)

*  *  *

Publié le mercredi 19 décembre 2007 par Raphaëlle Daudé

Résumé

Il s’agit de s’attacher à la notion mais aussi au terme même de « catastrophe » afin d’en examiner les usages contemporains et de tenter de cerner les représentations dont ils sont porteurs.

Annonce

Appel à Contribution.

 

Revue Le Portique (Philosophie et sciences humaines), n° 22, 2 ème semestre 2008.

 

Catastrophe ?

 

Il s’agit de s’attacher à la notion mais aussi au terme même de « catastrophe » afin d’en examiner les usages contemporains et de tenter de cerner les représentations dont ils sont porteurs.

La catastrophe est une de ces notions qui permet de désigner des phénomènes de destructuration, dans leur forme la plus excessive, la plus incontrôlable, la plus inexplicable. La catastrophe est ce qui, par définition, déborde l’hypothétique demande de sécurité éminemment prisée par nos sociétés modernes.

Le champ sémantique du terme semble s’être, sinon transformé, du moins élargi au point qu’on l’emploie dans bien des situations où son usage paraît relever de l’« hyperbole », de même qu’on a des difficultés à le distinguer de termes voisins, comme celui de désastre, par exemple. Catastrophe naturelle, catastrophe humanitaire, catastrophe psychique : s’agit-il toujours du même « concept » ? S’agit-il seulement d’un concept ?

 

Si ce n’en est pas un (?), du moins le terme permet-il de réenvisager et de réinterroger un champ conceptuel plus large, comme celui du « risque » que les sociologues, depuis le début des années quatre-vingt, ont élu comme objet de recherches et d’analyses, mais aussi celui de la culpabilité, de la responsabilité, de la réparation, de la précaution, de l’urgence, de la nécessité, ou encore de l’événement.

Du Tsunami de décembre 2004 au réchauffement de la planète, de la couche d’ozone aux conséquences de Tchernobyl qui, à bien des égards, constitue une date charnière dans la conscience que nous avons des catastrophes, il semble qu’aujourd’hui la catastrophe « naturelle » soit la source d’angoisse la plus forte pour nos sociétés. Cependant, on ne peut la réduire à des risques environnementaux, même si ceux-ci sont avérés. Aussi tiendra-t-on compte de la dimension de l’histoire, en cherchant à voir ce qu’était, par exemple, une catastrophe au Moyen Âge, pour mieux mesurer ce qui caractérise la conception contemporaine du « catastrophisme » de certains penseurs, ce qu’une approche épistémologique pourrait aussi éclairer.

D’autres directions peuvent être envisagées :

Ainsi, la catastrophe est source de savoir, mais d’un savoir de type particulier : celui de la projection, de l’anticipation, qui va de modèles d’analyses scientifiques globaux (théorie prospective) aux scénarios d’anticipation, de science-fiction…

Mais il serait également important d’interroger le style sensationnaliste du traitement des catastrophes, le goût parfois immodéré pour les images d’apocalypses, la représentation des catastrophes dans la circulation de l’information. Sur ce point précis, le raz de marée de 2004 et les milliers d’images prises sur le vif permettraient d’envisager une réflexion sur le rapport entre la catastrophe et le témoignage.

Enfin, le dernier point qui mériterait peut-être une analyse est la question de la temporalité. La catastrophe est une origine autant qu’une fin.

 

Article de 25 000 signes maximum.

A rendre avant le 15 Mai 2008.

L'ensemble des propositions sera examiné par le comité de lecture qui établira la sélection des communications.

 

 

Merci d’adresser vos articles à

 

Joëlle Strauser : joelle.strauser@education.lu

Jean François Bert : jeanfrbert@hotmail.com

Vous pouvez également consulter le site de la revue http://leportique.revues.org

Lieux

  • Metz/Strasbourg

Dates

  • jeudi 15 mai 2008

Mots-clés

  • catastrophe, risque, culpabilité, événement

Contacts

  • bert jean françois
    courriel : jfbert2 [at] hotmail [dot] com

URLS de référence

Source de l'information

  • Bert. #
    courriel : jeanfrbert [at] hotmail [dot] com

Pour citer cette annonce

« Catastrophe », Appel à contribution, Calenda, Publié le mercredi 19 décembre 2007, http://calenda.org/194093