AccueilManuels scolaires : conformités et créativités

Manuels scolaires : conformités et créativités

Quatrième journée Pierre Guibbert sur les manuels scolaires

*  *  *

Publié le lundi 07 janvier 2008 par Raphaëlle Daudé

Résumé

Les manuels scolaires doivent être conformes aux textes officiels tout d'abord, aux progrès des connaissances et aux idéologies dominantes, aux « modes » en pédagogie et en didactique et aux besoins d'une société. Mais ils sont tenus aussi par les conditions d'édition (économiques, techniques…), les besoins de fonctionnement des utilisateurs (maîtres, élèves, parents…), avec une notable variété selon les niveaux (enseignement élémentaire et, dans le secondaire, collège aux manuels « gratuits » bien avant ceux des lycées généraux, polyvalents, technologiques et professionnels), et les disciplines ! Toutes ces contraintes n'empêchent pas un usage non conforme des manuels, faisant la preuve des capacités créatives des maîtres et des élèves, comme le signalent les récits des usagers, mais aussi les graffitis, les parodies, etc.

Annonce

Manuels scolaires : conformités et créativités

Quatrième journée Pierre Guibbert sur les manuels scolaires

Le Séminaire d’études doctorales de Montpellier traite en 2007-2008 des manuels sous le double aspect des conformités et des créativités qui les caractérisent. Il a abordé plusieurs thématiques différents au fil des ans :
2003-2004 : « Les manuels scolaires à succès » ; 2004-2005 : « Manuels et nations » ; 2005-2006 : « Manuels scolaires et épistémologie des disciplines » ; 2006-2007 « Manuels scolaires : normes et controverses ».
Une journée d’études (4ème journée Pierre Guibbert), qui donnera lieu à publication, se déroulera le mercredi 14 mai 2008 sur le site de l’IUFM de Montpellier ; elle est ouverte à tous les chercheurs et formateurs d’enseignants intéressés par le thème de cette année.

Les contraintes régissant les manuels scolaires sont nombreuses : ils doivent être conformes :
- aux textes officiels tout d'abord,
- aux progrès des connaissances et aux idéologies dominantes,
- aux « modes » en pédagogie et en didactique,
- aux besoins d'une société.

Mais ils sont tenus aussi par les conditions d'édition (économiques, techniques…), les besoins de fonctionnement des utilisateurs (maîtres, élèves, parents…), avec une notable variété selon les niveaux (enseignement élémentaire et, dans le secondaire, collège aux manuels « gratuits » bien avant ceux des lycées généraux, polyvalents, technologiques et professionnels), et les disciplines !

Rien d¹étonnant dès lors à remarquer des différences importantes de durée éditoriale, accompagnées ou non d'aménagements des contenus et des formes, avec des phénomènes d'extension susceptibles de dépasser les frontières, nationales, disciplinaires, institutionnelles.

Éditeurs et auteurs cherchent alors à mettre en œuvre des formules dont on constate le succès : mais quand celui-ci s’épuise, il faut bien effectuer un renouvellement. Ce qui explique que les auteurs et les éditeurs se lancent parfois dans des entreprises créatives plus ou moins en rupture avec les standards et qu¹ils obtiennent des résultats variables.

Nous nous efforcerons aussi, à partir de témoignages certes plus difficiles à repérer, de constater qu'il a toujours existé un usage non conforme des manuels, faisant la preuve des capacités créatives des maîtres et des élèves, comme le signalent les récits des usagers, mais aussi les graffitis, les parodies, etc.

Dans ce vaste champ de recherches et de réflexion, les études portant sur des comparaisons entre manuels ou de matières, ou d'époques, ou de pays différents, feront l'objet d'un intérêt tout particulier.
________________

Le comité scientifique :
Michèle Verdelhan-Bourgade (Sciences du langage, Didaxis – Dipralang, Montpellier III), Richard Etienne et Michel Tozzi (Sciences de l’éducation, LIRDEF, CERFEE, Montpellier III), Pierre Boutan (Sciences du langage, Amis de la Mémoire Pédagogique et IUFM de Montpellier), Jean-Michel Dusseau (LIRDEF, ERES, IUFM de Montpellier), Jacques Gleyse (CEDRHE, IUFM de Montpellier), Georges Roques (expert européen en formation) et Rainer Riemenschneider (Institut Georg-Eckert de Braunschweig).
Les organisateurs et contacts : Michèle Verdelhan-Bourgade : michele.verdelhan@univ-montp3.fr ; Pierre Boutan : boutan.pierre@free.fr ; Richard Etienne : rietienne@wanadoo.fr ; Brigitte Morand (responsable du CEDRHE, IUFM de Montpellier) : brigitte.morand@free.fr ; Marie-Pierre Quessada : quessada.mp@wanadoo.fr

Vient de paraître :
Verdelhan-Bourgade, M., Bakhouche, B., Boutan, P., Etienne, R. (2007). Les manuels scolaires miroir de la nation ? Paris : L'Harmattan, 294 p.
Cet ouvrage contient les interventions relatives au séminaire 2004-2005 et à la première journée Pierre Guibbert 2005 ; présentation et sommaire en ligne : http://memoirepedagogique.free.fr.

Nous vous prions de nous faire parvenir vos projets de contribution sous la forme d’un fichier attaché sous Word à l’adresse mél suivante, rietienne@wanadoo.fr, et sous cette forme avant le mardi 4 mars 2008 à 20 heures.

Lieux

  • IUFM, place M. Godechot (tramway station Stade Philippidès)
    Montpellier, France

Dates

  • mardi 04 mars 2008

Mots-clés

  • manuels, éducation, pratiques, programmes, pédagogie, didactique

Contacts

  • Richard Etienne
    courriel : rietienne [at] wanadoo [dot] fr

URLS de référence

Source de l'information

  • Richard Etienne
    courriel : rietienne [at] wanadoo [dot] fr

Pour citer cette annonce

« Manuels scolaires : conformités et créativités », Appel à contribution, Calenda, Publié le lundi 07 janvier 2008, http://calenda.org/194144