AccueilSociologie historique et géographie critique dans l’étude des relations internationales

*  *  *

Publié le jeudi 17 janvier 2008 par Raphaëlle Daudé

Résumé

Appel de communications pour un colloque offrant un forum et un espace de dialogue aux approches que sont la sociologie historique et la géographie/géopolitique critique, deux savoirs sensibles à l’histoire dans l’étude de l’international. Les travaux rassemblés par ce colloque analyseront ainsi l’organisation spatiale des relations sociales de pouvoir dans l’international en interrogeant les formes historiques et contemporaines des discours géopolitiques qui décrivent l’espace mondial. Ils examineront en outre les représentations, les images et les cultures qui donnent une signification aux relations sociales et politiques du champ de l’international.

Annonce

Appel de communications pour le colloque

Sociologie historique et géographie critique dans l’étude des Relations internationales

Colloque du 8 mai 2008 présenté dans le cadre du congrès de l’ACFAS

Parrainé par la Chaire de recherche du Canada en Mondialisation, Citoyenneté et Démocratie de l’Université du Québec à Montréal dans le cadre du 76ème Congrès de l’ACFAS qui se tiendra au Centre des congrès de Québec

Co-responsables

David Grondin (Université d’Ottawa) et F.G. Dufour (UQAM)

Problématique du colloque

Le champ d’étude des Relations internationales (RI) s’est métamorphosé depuis la fin de la guerre froide. Le développement des théories critiques durant les années 1980 a rendu possible des discours légitimes sur l’international qui s’opposent, d’une part, à l’ontologie étatocentrée du néo-réalisme et, d’autre part, à un intérêt normatif implicite pour la poursuite d’une politique de puissance. Le présent colloque propose de réunir une série d’interventions suscitées par deux de ces savoirs : la sociologie historique et la géographie/géopolitique critique. Ce colloque veut offrir un forum et un espace de dialogue à ces approches sensibles à l’histoire dans l’étude de l’international.

La sociologie historique n’est pas une discipline récente. Pour les premiers artisans de cette tradition, l’idée que l’analyse du monde social puisse ne pas porter sur l’histoire, se refuser à un dialogue avec elle, ou rester muette sur les grandes questions macro-sociales, aurait paru absurde. Que resterait-il de l’œuvre de Marx, Hintze, Clausewitz ou Weber si ceux-ci étaient restés muets sur ces questions? Depuis la fin de la guerre froide, le développement de la sociologie historique à l’intérieur et à l’extérieur des RI se caractérise par de vibrants débats à propos des catégories et des référents historiques fondamentaux de l’étude du social et de l’international. Un premier volet de ce colloque visera à dresser un portrait de ces débats.

Un second volet mettra en relief les travaux de géographie critique et de géopolitique critique comme avenues de prédilection pour articuler les relations de pouvoir inscrites dans les espaces de pouvoir et les configurations géopolitiques de l’international. La géopolitique critique s’avère d’autant plus intéressante en raison de sa critique systématique des discours qui célèbrent la politique de la puissance et de son accent mis sur les dimensions géographiques de la puissance.

Les travaux rassemblés par ce colloque analyseront ainsi l’organisation spatiale des relations sociales de pouvoir dans l’international en interrogeant les formes historiques et contemporaines des discours géopolitiques qui décrivent l’espace mondial. Ils examineront en outre les représentations, les images et les cultures qui donnent une signification aux relations sociales et politiques du champ de l’international.

Les quatre axes de recherche privilégiés pour l’organisation des panels sont les suivants :

1) Historicité de l’espace et du pouvoir dans les relations internationales
2) Interventions en sociologie historique
3) Historicité des relations sociales dans les relations internationales
4) Interventions en géographie critique

Déroulement du colloque

Ce colloque, placé sous la responsabilité de David Grondin et de Frédérick Guillaume Dufour, respectivement professeurs à l’École d’études politiques de l’Université d’Ottawa et au Collège Royal Militaire, se déroulera le 8 mai 2008 et comprendra quatre séances de présentations thématiques (d’une heure trente chacune). Chacune des séances thématiques comprendra trois conférences (d’une durée de 15 minutes chacune) prononcées par les participant-e-s sélectionné-e-s à partir de l’appel de communication et une conférence de commentaire prononcée par un présentateur/trice invité-e. Nous encourageons fortement les communications d’étudiants aux études supérieures, en plus de celles de chercheurs et de professeurs, de manière à provoquer de bénéfiques échanges avec les membres de la Chaire MCD. Un équilibre entre les contributions théoriques et les études de cas empiriques sera également recherché.

_________________

Nous rappelons aux candidats que l’inscription au Congrès de l’ACFAS (www.acfas.ca) est obligatoire pour présenter une communication dans le cadre du colloque.

Nous demandons donc aux intéressé-e-s de bien vouloir faire parvenir leur proposition de communication à Frédérick Guillaume Dufour (fdufour@st-jean.rmc.ca) et à David Grondin (dgrondin@uottawa.ca) avant le 11 février 2008 en respectant les consignes suivantes :
- Un titre de 180 caractères maximum, espaces compris
- Un résumé de 1500 caractères ou moins, espace compris.
- La liste des auteurs et des co-auteurs (prénom, nom, statut, institutions).

Lieux

  • Canada, Centre des Congrès de la ville de Québec, dans le cadre du 76e Congrès de l'ACFAS (Association francophone pour le savoir) en 2008
    Québec, Canada

Dates

  • lundi 11 février 2008

Mots-clés

  • espace, territoire, relations internationales, relations sociales, géopoliitique critique, sociologie historique

Contacts

  • David Grondin
    courriel : dgrondin [at] uottawa [dot] ca
  • Frédérick Guillaume Dufour
    courriel : fdufour [at] st-jean [dot] rmc [dot] ca

Source de l'information

  • David Grondin
    courriel : dgrondin [at] uottawa [dot] ca

Pour citer cette annonce

« Sociologie historique et géographie critique dans l’étude des relations internationales », Appel à contribution, Calenda, Publié le jeudi 17 janvier 2008, http://calenda.org/194223