AccueilFonction du discours prophétique dans les religions du Livre. La superstition

*  *  *

Publié le vendredi 25 janvier 2008 par Raphaëlle Daudé

Résumé

Serge Margel abordera la fonction du discours prophétique dans les religions du Livre, et la superstition, ou la religion des Modernes autour de deux de ses ouvrages, Le silence des prophètes (Galilée 2006) et Superstition (Galilée 2005).

Annonce

Le Centre d'anthropologie religieuse européenne (CARE) et le Centre d'études interdisciplinaires des faits religieux (CEIFR) ont le plaisir de vous inviter à deux séminaires donnés par Serge Margel

Autour de deux de ses ouvrages, Le silence des prophètes (Galilée 2006) et Superstition (Galilée 2005), Serge Margel abordera la fonction du discours prophétique dans les religions du Livre et la superstition, ou la religion des Modernes.

Lundi 11 février de 17h à 19h

salle de la bibliothèque,
CARE,
10 rue Monsieur le Prince, 75006 Paris

La fonction du discours prophétique dans les religions du Livre

Le discours prophétique est non seulement une révélation divine, mais aussi une parole menaçante pour la société. C’est une parole qui accuse les autorités, théologiques et politiques, d’abuser du pouvoir, ou de s’approprier les volontés de Dieu pour légitimer leur propre discours. Autrement dit, c’est une parole qui met en crise les autorités du pouvoir. D’où la nécessité de faire disparaître le prophète, d’une manière ou d’une autre. Serge Margel essaiera de montrer que cette disparition, dont parle chacune des religions du Livre, n’est pas un anéantissement pur et simple, mais un déplacement, une transformation, qui ouvre l’histoire d’un peuple sur l’horizon messianique d’une attente, d’une vérité et d’une justice.

_____________________

Mardi 12 février de 14h à 16h30

salle de la bibliothèque,
CARE,
10 rue Monsieur le Prince, 75006 Paris

La superstition, ou la religion des modernes

Serge Margel formulera la question primordiale de cet exposé de la manière suivante: à quelles conditions une anthropologie religieuse su Christianisme est-elle possible? Cette question ne tend pas ici à instaurer une nouvelle discipline, loin de là, mais bien plutôt à interroger les sources et l'horizon d'anciennes disciplines, comme les sciences religieuses, l'anthropologie sociale ou la théologie judéo-chrétienne. Elle porte aussi bien sur l'histoire de l'Occident païen et judéo-chrétien que sur un certain ordre systématique de concepts qui détermine encore aujourd'hui notre représentation du religieux. C'est pourquoi, Serge Margel abordera cette question à partir du problème de la superstition, ou du couple religio/superstitio, qui traverse et structure toute l'histoire de l'Occident.

Lieux

  • 10 rue Monsieur le prince 75006 Paris (salle de la bibiliothèque, rez-de-chaussée gauche)
    Paris, France

Dates

  • lundi 11 février 2008
  • mardi 12 février 2008

Mots-clés

  • religion, prophétie, livre, superstition

Contacts

  • baros #
    courriel : cabaros [at] ehess [dot] fr

URLS de référence

Source de l'information

  • Caroline Baros
    courriel : cabaros [at] ehess [dot] fr

Pour citer cette annonce

« Fonction du discours prophétique dans les religions du Livre. La superstition », Séminaire, Calenda, Publié le vendredi 25 janvier 2008, http://calenda.org/194268

Archiver cette annonce

  • Google Agenda
  • iCal

À lire sur le même thème