AccueilQu'est-ce que la seconde nature ? Raison, histoire, institutions

Qu'est-ce que la seconde nature ? Raison, histoire, institutions

Quatorzième colloque philosophique international d’Évian

*  *  *

Publié le mardi 29 janvier 2008 par Raphaëlle Daudé

Résumé

La seconde nature est une nature qui est irréductiblement en rapport avec l'activité formatrice de l'homme, mais qui en même temps lui est aussi bien opposée comme une sphère quasi-naturelle. L'éventail des diverses déterminations qui, dans l'histoire de la pensée occidentale, ont été proposées, d'Aristote à Bourdieu et McDowell en passant par Hume et Hegel, pour ne citer que quelques noms, peut être circonscrit par les trois concepts de raison, d'histoire et d'institutions. La réflexion visant à déterminer le concept de seconde nature fait se croiser, de manières multiples, des traditions philosophiques et des options systématiques. Le quatorzième colloque international de philosophie d'Evian invite au bord du lac de Genève des philosophes intéressés par une recherche collective visant à approfondir cette confrontation par la discussion au-delà de toutes les frontières d'écoles.

Annonce

Appel à contributions

Qu'est-ce que la seconde nature ? Raison, histoire, institutions.

L'homme s'est toujours déjà compris comme un être qui, par certains aspects, n'est pas naturel. De ce fait, il se trouve confronté à la question de savoir comment comprendre le mode de vie non-naturel qui lui est propre. On s'accorde généralement à le saisir comme un mode de vie essentiellement formé (autoformé) par la pratique. Cette situation fondamentale de l'homme est diversement exprimée par le concept de culture. Mais dans la mesure où l'on veut concevoir l'homme - en dépit de son caractère non-naturel - comme un être naturel, il faut comprendre le mode de vie qu'il a formé comme étant lui aussi naturel. C'est - entre autres - cette préoccupation théorique qui fait entrer en scène le concept de " seconde nature " et fait son intérêt comme alternative théorique au concept de culture. La seconde nature est une nature qui est irréductiblement en rapport avec l'activité formatrice de l'homme, mais qui en même temps lui est aussi bien opposée comme une sphère quasi-naturelle. L'éventail des diverses déterminations qui, dans l'histoire de la pensée occidentale, ont été proposées, d'Aristote à Bourdieu et McDowell en passant par Hume et Hegel, pour ne citer que quelques noms, peut être circonscrit par les trois concepts de raison, d'histoire et d'institutions. La réflexion visant à déterminer le concept de seconde nature fait se croiser, de manières multiples, des traditions philosophiques et des options systématiques. Le 14e Colloque international de philosophie d'Evian invite au bord du lac de Genève des philosophes intéressés par une recherche collective visant à approfondir cette confrontation par la discussion au-delà de toutes les frontières d'écoles. Pour participer au colloque, une compréhension au moins passive du français, de l'allemand et de l'anglais est indispensable.

On trouvera une présentation détaillée du thème, du caractère et de l'histoire du colloque ainsi que tous les renseignements concernant l'organisation sur notre page web.

_____________________

Les propositions de communication, qui consistent en un exposé d'une page maximum accompagné d'un court CV, seront adressées dès que possible, et au plus tard le 1 avril 2008, à l'adresse électronique du colloque : evian@philosophie.fu-berlin.de.

Les exposés peuvent être faits en allemand, en anglais ou en français. Ils ont une durée de 25-30 minutes maximum. Ils doivent inciter à la discussion par leur clarté et leur brièveté, autant que possible en énonçant des thèses. Le déroulement thématique du colloque s'organisera selon les contributions proposées (il n'y a pas de sections préétablies).

Pour participer au colloque, une compréhension passive du français, de l'allemand et de l'anglais est exigée!

______________________

Les participants

Le Colloque Philosophique International d'Evian s'adresse aux philosophes intéressés par des discussions en plusieurs langues (français, anglais et allemand) traversant et dépassant les frontières des écoles et des traditions philosophiques. On peut participer au colloque en présentant une communication ou seulement en prenant part aux discussions.

Les objectifs

Le Colloque tente de susciter une atmosphère propice à d'intenses échanges philosophiques. Le nombre de participants est pour cette raison limité à 25 personnes environ. De même, nous limitons la durée des exposés de façon à garder du temps pour la discussion. L'organisation donne ainsi la priorité au dialogue philosophique.

Les langues

Les langues de travail du Colloque sont l'allemand, l'anglais et le français. Pour participer au colloque, une compréhension passive du français, de l'allemand et de l'anglais est exigée! Quelle que soit la langue du conférencier, les participants sont libres de s'exprimer pendant la discussion dans la langue de leur préférence. Tous les débats sont donc potentiellement trilingues. C'est pourquoi la connaissance au moins passive des trois langues citées est indispensable. Cela ne signifie pas que chacun soit capable de s'exprimer dans chacune de ces langues, mais que tout participant soit à même de comprendre les interventions des autres participants. A l'avance, les textes des exposés seront mis à la disposition des participants.

Les communications

Les exposés peuvent être faits en allemand, en anglais ou en français. Ils ont une durée de 25-30 minutes maximum. Ils doivent inciter à la discussion par leur clarté et leur brièveté, autant que possible en énonçant des thèses. Le déroulement thématique du colloque s'organisera selon les contributions proposées (il n'y a pas de sections préétablies).

Le lieu

La villa "la Sapinière" à Evian-les-Bains, classée monument historique, fut construite à la fin du 19e siècle par un banquier italien sur la rive sud du Lac Léman au milieu d'un vaste parc. Elle héberge le centre Jean Foa, géré par l'ADAPT. Le colloque a lieu dans la villa (avec vue sur le lac). Les participants sont tous hébergés dans la propriété. On y prend aussi le petit-déjeûner, le déjeûner et le dîner.

Le déroulement

Tous les matins sont prononcées deux ou trois communications portant sur un même domaine. Chaque communication dure 25-30 mn. Une place importante est réservée à la discussion (45 mn environ). La pause du déjeûner est généreuse. Les après-midis peuvent être consacrés à une réunion plénière ou à une nouvelle série de communications. Un après-midi est réservé pour le temps libre.

Frais de participation : € 280 pour une chambre double, et € 380 pour chambre simple. Cette participation inclut la pension complète pendant tout le séjour. Nous essaierons de tenir compte des cas particuliers (situation financière difficile).

 

Catégories

Lieux

  • Centre Jean Foa
    Évian-les-Bains, France

Dates

  • mardi 01 avril 2008

Mots-clés

  • seconde nature, raison, histoire, institutions, anthropologie

Contacts

  • Professeur Georg W. Bertram
    courriel : evian [at] philosophie [dot] fu-berlin [dot] de

Source de l'information

  • David Lauer
    courriel : dlauer [at] zedat [dot] fu-berlin [dot] de

Pour citer cette annonce

« Qu'est-ce que la seconde nature ? Raison, histoire, institutions », Appel à contribution, Calenda, Publié le mardi 29 janvier 2008, http://calenda.org/194296