AccueilTraitements et pratiques documentaires : vers un changement de paradigme ?

*  *  *

Publié le dimanche 03 février 2008 par Raphaëlle Daudé

Résumé

La deuxième conférence "Document numérique et Société" favorisera les observations et les retours des pratiques de terrain mais aussi les réflexions plus théoriques sur les concepts et les modèles qui sont en train de renouveler l’étude du champ documentaire.

Annonce

Traitements et pratiques documentaires : vers un changement de paradigme ?

Appel à communications

La conférence « Document numérique et Société » lancée dans le cadre de la Semaine du Document Numérique 2006 de Fribourg se donne pour objectif d’apporter des éclairages sur les dimensions économiques et sociétales des documents numériques, dans le contexte élargi de leur définition , à travers l’observation de la boucle reliant la production à la réception (analyse des usages).

La première édition de la conférence a permis certains éclairages sur la production éditoriale des documents numériques . Ont été ainsi mis en évidence la place déterminante des moteurs de recherche dans l’économie de l’accès aux documents, les effets de notoriété utilisés par les modèles publicitaires, les nouvelles formes de régulation de la production et de la diffusion des contenus, la collaboration éditoriale distribuée, le dépôt et le classement des ressources que les usagers partagent en ligne, enfin plus largement l’enchevêtrement des pratiques amateurs avec celles des professionnels autour des services du web dit « 2.0 ».

Aujourd’hui, les signes de la transformation en profondeur des relations aux documents des individus, des communautés et des sociétés, continuent de se manifester. L’informatique documentaire du web révèle les profondes mutations qui intéressent le document, son cycle de vie, sa fragmentation en de multiples entités sémiotiques susceptibles d’être assemblées à la demande. Les chaînes documentaires s’inscrivent dans un univers plus large que celui des organisations qui les mettent en place. Les usagers pratiquent la recherche d’informations de manière transversale sans se soucier de leur classification thématique.

Il apparaît donc important de relever plus précisément les ruptures et les changements actuels auquel le monde documentaire doit faire face, puisque confronté à la déconstruction de ses méthodes de travail, à l’apparition de nouveaux modes de traitement de l’information, aux activités directes de redocumentarisation par les usagers.

La deuxième conférence « Document numérique et Société » favorisera les observations et les retours des pratiques de terrain mais aussi les réflexions plus théoriques sur les concepts et les modèles qui sont en train de renouveler l’étude du champ documentaire.

Au niveau des objets, les études sur l’émergence de nouveaux types de documents, de genres textuels, d’interfaces d’accès, de lecture/écriture, de systèmes d’annotations en ligne sont attendues. Quelles transformations des environnements documentaires, des repères traditionnels qui balisaient les usages : catalogues, banques de données, classements documentaires… ? Quelles caractéristiques possèdent les nouveaux points d’entrée : portails, moteurs spécialisés, le renouvellement des agencements classificatoires ?

Au niveau des traitements documentaires, l’attention sera fixée sur la réalité du déplacement de ces traitements et le renouvellement éventuel des acteurs associés (ex : indexation sociale, catalogage par les éditeurs). Les nouveaux processus attachés au document, par exemple la gestion des métadonnées dans son cycle de vie, la gestion intriquée du document au sein du processus de travail (record management, traçabilité), les nouvelles formes de légitimation, le renouvellement des cadres juridiques (par exemple, les licences creative commons). Au niveau des acteurs seront attendues des contributions éclairant les formes de convergence des métiers, notamment de l’édition, de la documentation et de l’archivage, le rôle de nouveaux intermédiaires, la place octroyée aux usagers (ex : innovation sociale ascendante), autant d’indices de la reconfiguration du secteur.

Au niveau des pratiques documentaires, seront attendus des éclairages sur l’évolution des comportements des usagers : évolutions des pratiques de recherche d’informations, des pratiques de lecture, d’échanges et de partages dans différents contextes ; mobilité, activités de travail et pratiques documentaires ; gestion temporelle des pratiques d’information…

Cette deuxième conférence se voudrait une photographie de l’art de la gestion documentaire dans différents contextes et du renouvellement des concepts qui lui sont associés ; vectorialisme, sérendipité, identité numérique, autoritativité et autopublication, économie du gratuit (vs) économie marchande du document, percolation et légitimation, sont, par exemple, parmi les modèles et concepts à interroger.

Responsables

  • Ghislaine Chartron, Professeur titulaire de la Chaire d’ingénierie documentaire au CNAM,
  • Evelyne Broudoux, Maître de conférences en Information-Communication, IUT de Vélizy – Université de Versailles-St-Quentin.

Public attendu

50-100 personnes
Enseignants-Chercheurs ; Professionnels du document et de l’information ; Etudiants.

Comité scientifique

  • Bruno Bachimont (INA et UTC)
  • Pierre Barboza (Univ. Paris 13)
  • Jean-François Blanchette (Université de Californie)
  • Evelyne Broudoux (IUT Vélizy, UVSQ)
  • Annette Catennat (Univ. Paris 8)
  • Brigitte Chapelain (IUT Paris 13)
  • Ghislaine Chartron (INTD-CNAM)
  • Jean Clément (Univ. Paris 8)
  • Olivier Delteil (Les Echos)
  • Benoit Epron (ENSSIB)
  • Olivier Ertzscheid(IUT de La Roche-sur-Yon)
  • Yolande Estermann Wiskott (HEG-Documentation, Genève)
  • Hervé Le Crosnier (GREYC, Univ. de Caen)
  • Geneviève Lallich-Boidin (Univ. Lyon 1)
  • Sylvie Laine-Cruzel (Univ. Lyon 3)
  • Bertrand Legendre (Univ. Paris 13)
  • Christine Leteinturier (IFP, Paris 2)
  • Yannick Maignien (TGE Adonis-CNRS)
  • Ruth Martinez (GFII)
  • Claudine Masse (ADBS)
  • Marc Minon (CAIRN)
  • Claude Poissenot (Univ. Nancy 2)
  • Franck Rebillard (ICOM, Univ. Lyon 2)
  • Jean-Michel Salaün (EBSI, Montréal)
  • Claire Scopsi (INTD-CNAM)
  • Françoise Vandooren (Université Libre de Bruxelles)
  • Niels Windfeld Lund (Université de Tromsø)
  • Geneviève Vidal (Univ. Paris 13)
  • Manuel Zacklad (UTT)

Calendrier-Soumission

15 mars 2008 : date limite de réception des propositions sous la forme d’un résumé de 1-2 pages.
• 15 avril 2008 : réponse aux auteurs.
• 30 juin 2008 : date limite de réception des textes.
• 15 septembre 2008 : notification finale d'acceptation du texte ou de refus.

Les auteurs sont appelés à soumettre des articles de 10-12 pages maximum en utilisant la police Times 12. L’envoi des textes sous forme électronique en fichier attaché (format word, rtf ) se fera aux adresses suivantes : ghislaine.chartron@cnam.fr et evelyne.broudoux@iut-velizy.uvsq.fr

Les textes des communications seront réunis dans une publication collective.

Lieux

  • Cnam
    Paris, France

Dates

  • samedi 15 mars 2008

Fichiers attachés

Mots-clés

  • document, genres, interfaces pratiques, édition, archivage, documentation

Contacts

  • Ghislaine Chartron
    courriel : chartron [at] cnam [dot] fr
  • Evelyne Broudoux
    courriel : evelyne [dot] broudoux [at] cnam [dot] fr

Source de l'information

  • Evelyne Broudoux
    courriel : evelyne [dot] broudoux [at] cnam [dot] fr

Pour citer cette annonce

« Traitements et pratiques documentaires : vers un changement de paradigme ? », Appel à contribution, Calenda, Publié le dimanche 03 février 2008, http://calenda.org/194334