AccueilDes collections anatomiques aux objets de culte

Des collections anatomiques aux objets de culte

Conservation et exposition des restes humains dans les musées

*  *  *

Publié le lundi 11 février 2008 par Delphine Cavallo

Résumé

Les controverses qui se nouent depuis une vingtaine d’années autour du traitement des restes humains par les musées témoignent de la nécessité d’un débat public autour d’une série de questions. Dans quelle mesure les objets impliquant des restes humains sont-ils des personnes ou des sujets ? De quel régime de propriété relèvent-ils ? Comment arbitrer les intérêts contradictoires qui s’expriment à leur propos ? Comment négocier des relations de partage autour de ces biens problématiques ? Sous quelles conditions est-il possible de les prendre en charge et de les conserver afin de les mettre en valeur ? Autant de problèmes que le colloque organisé par le musée du quai Branly entend aborder, en réunissant des responsables de musées, des représentants des pays ou des populations dont sont issues les collections incriminées, des politiques, des représentants d’organisations internationales et d’instances gouvernementales, des juristes, des philosophes et des scientifiques.

Annonce

Des collections anatomiques aux objets de culte :
Conservation et exposition des restes humains dans les musées

Symposium international

musée du quai Branly
Vendredi 22 et samedi 23 février 2008

Théâtre Claude Lévi-Strauss

Les controverses qui se nouent depuis une vingtaine d’années autour du traitement des restes humains par les musées témoignent de la nécessité d’un débat public autour d’une série de questions. Dans quelle mesure les objets impliquant des restes humains sont-ils des personnes ou des sujets ? De quel régime de propriété relèvent-ils ? Comment arbitrer les intérêts contradictoires qui s’expriment à leur propos ? Comment négocier des relations de partage autour de ces biens problématiques ? Sous quelles conditions est-il possible de les prendre en charge et de les conserver afin de les mettre en valeur ? Autant de problèmes que le colloque organisé par le musée du quai Branly entend aborder, en réunissant pendant deux jours des responsables de musées, des représentants des pays ou des populations dont sont issues les collections incriminées, des politiques, des représentants d’organisations internationales et d’instances gouvernementales, des juristes, des philosophes et des scientifiques (ethnologues, historiens, archéologues, anthropologues physiques, préhistoriens).

Ce colloque international à caractère scientifique, sera organisé autour de quatre tables-rondes successives, réunissant chacune de 6 à 8 intervenants et un modérateur. Chacune des sessions durera environ trois heures.

Contacts :

Pilotage scientifique :

  • Anne-Christine Taylor, Directrice de l’Enseignement et de la Recherche, musée du quai Branly act@quaibranly.fr Tel. 33 (0)1 56 61 70 36
  • Laurent Berger, Chargé de la recherche, musée du quai Branly lbr@quaibranly.fr Tel. 33 (0)1 56 61 71 42

Organisation :

  • Margot Chancerelle, chargée de production, musée du quai Branly mcn@quaibranly.fr tel. 33 (0)1 56 61 52 82

Vendredi 22 février 2008

9h30 : Allocution d’ouverture : Stéphane Martin, Président du musée du quai Branly

10h00 - 12h30

Table-ronde n°1 Rapatrier les restes humains : pourquoi, pour qui, dans quelles conditions ?

L’objectif de la première session sera d’aider à comprendre le contexte qui a vu naître les demandes de rapatriement, d’expliciter les arguments qui les fondent, d’explorer enfin les conséquences et les implications des politiques de rapatriement.

Avec

  • Steven Engelsman (Directeur du Musée Royal d’Ethnographie de Leiden)
  • Jonathan Friedman (Anthropologue, Directeur d'Etudes à l'EHESS)
  • Eva Gesang-Karlstrom (Directrice générale, National Museums of World Culture, Götteborg, Suède)
  • Phil Gordon (Coordinateur des collections d’anthropologie, National Museum of Australia)
  • Helen Robbins (Responsable du programme de rapatriement, Field Museum of Natural History, Chicago)
  • Catherine Morin-Desailly (Sénatrice de Seine-Maritime, adjointe au Maire de Rouen)
  • Mike Pickering (Directeur du programme de rapatriement, National Museum of Australia)
  • Edward Ellison (Chair Repatriation Advisory Panel - Te Papa Tongarewa)

Key-note speaker : Michael F. Brown (Lambert Prof. of Anthropology, Williams College, USA)

Modérateur : Amareswar Galla (Professor of Museum Studies, Université du Queensland, Australie)

14h30 - 17h

Table-ronde n°2 Les restes humains ont-ils une place aujourd’hui dans les musées ?

La seconde table sera consacrée à éclairer les circonstances dans lesquelles ces objets ont abouti dans les collections de musées, à s’interroger sur la place à ménager à l’histoire dont ils sont porteurs et sous quelle forme, à expliciter l’intérêt scientifique et/ou culturel qu’ils représentent.

Avec

  • Marcellin Abong (Directeur du Centre Culturel du Vanuatu)
  • Gilles Boëtsch (Anthropologue biologique, directeur de recherches au CNRS)
  • Abdoulaye Camara (Directeur du Musée de Dakar)
  • Yves Coppens (Préhistorien, Professeur au Collège de France)
  • Jean-Paul Demoule (Archéologue, Professeur à l'université Paris I, Président de l’INRAP)
  • Alain Froment (Anthropologue biologique, Directeur de recherche IRD, directeur de la valorisation des collections d’anthropologie du Musée de l’Homme)
  • Maurice Godelier (Anthropologue spécialiste de l'Océanie, directeur d'études à l’EHESS)
  • Markus Schindlbeck (Anthropologue, Conservateur des collections Pacifique, Musée d’Ethnographie de Berlin)

Key note speaker : Neil Mc Gregor (Directeur du British Museum)

Modérateur : Claudius Müller (Directeur du musée d’ethnographie de Munich)

Samedi 23 février 2008

10h - 12h30

Table-ronde n°3 Le statut des restes humains du point de vue juridique, éthique et philosophique

Durant cette table seront examinés l’état du droit français et international sur la question du traitement et de la propriété des restes humains, les interprétations possibles de la loi de bioéthique de 1994, les questions éthiques et philosophiques soulevées par l’extension de la qualité de personne à des restes humains.

Avec

  • Jean-Pierre Albert (Historien, Directeur d’études à l’EHESS)
  • Marie Cornu (Juriste, Directeur de recherches au CNRS)
  • Renaud Denoix de Saint Marc (Ancien Vice-Président du Conseil d'Etat)
  • Juliana Rangel (Juriste, Senior Officer à la Cour internationale de la Haye)
  • Dominique Schnapper (Sociologue, Membre du Conseil Constitutionnel)
  • Didier Sicard (Professeur de Médecine, Président du Comité Consultatif National d’Ethique)
  • Michel Van Praët (Professeur au MNHN, Membre du Conseil exécutif et du Comité international pour la Déontologie de l’ICOM)

Modérateur : Marie-Angèle Hermitte (Juriste, Directrice de recherches à l’EHESS et au CNRS)

14h30 - 17h30

Table-ronde n°4 Comment s’entendre ? Les médiations institutionnelles

La dernière session sera consacrée à évoquer les recommandations et les solutions proposées par les organisations internationales, les instances étatiques, les commissions parlementaires, les diplomates, les ONG ou d’autres acteurs soucieux d’élaborer les instruments d’une gestion équitable des restes humains.

Avec

  • Seddon Bennington (Directeur du Te Papa Museum, Nouvelle-Zélande)
  • Jérôme Fromageau (Maître de Conférences en droit, université Paris XI)
  • Bertrand-Pierre Galey (Directeur général du Muséum National d’Histoire Naturelle)
  • Yves Le Fur (Directeur adjoint responsable des collections permanentes, musée du quai Branly)
  • Samuel Sidibé (Directeur du musée National de Bamako, Mali)
  • Ian Tattersall (Directeur du Natural History Museum de New York)

Key-note speaker : Manlio Frigo (Professeur de droit international, Université de Milan)

Modérateur : Jacques Rigaud (conseiller d'Etat, ancien président de RTL)

Allocution de clôture : Francine Mariani-Ducray, directrice des Musées de France

Lieux

  • musée du quai Branly, théâtre Claude-Lévi-Strauss
    Paris, France

Dates

  • vendredi 22 février 2008
  • samedi 23 février 2008

Mots-clés

  • restes humains, muséographie, conservation, restitution, collections anatomiques, objets cultuels

Contacts

  • Laurent Berger
    courriel : berger [at] ehess [dot] fr

URLS de référence

Source de l'information

  • Sophie Leclercq
    courriel : sle [at] quaibranly [dot] fr

Pour citer cette annonce

« Des collections anatomiques aux objets de culte », Journée d'étude, Calenda, Publié le lundi 11 février 2008, http://calenda.org/194375