AccueilDes autres à soi-même. Les voies du retour

Des autres à soi-même. Les voies du retour

Ecritures et pratiques discursives

*  *  *

Publié le mercredi 13 février 2008 par Raphaëlle Daudé

Résumé

La découverte de l’autre, le sentiment de l’altérité, supposent, on le sait bien, un effort de suspendre les préjugés et les stéréotypes, de surpasser les barrières de toutes sortes, et, en premier lieu, les barrières mentales. Cette quête accompagne la nécessité de comprendre ce qui nous est parfois étranger/étrange, et cela s’avère d’autant plus incontournable lorsque le contexte socio-politique l’impose (comme la création de l’Europe multiculturelle et multilinguistique). Cependant, on s’avise, de plus en plus, que cet effort est doublé souvent d’une perte de repères, voire d’un déchirement intérieur. A ce moment-là, le retour à soi-même devient, plus qu’une nécessité personnelle, une tentative culturellement et historiquement indispensable.

Annonce

Des autres à soi-même – les voies du retour (écriture et pratiques discursives)

La découverte de l’autre, le sentiment de l’altérité, supposent, on le sait bien, un effort de suspendre les préjugés et les stéréotypes, de surpasser les barrières de toutes sortes, et, en premier lieu, les barrières mentales. Cette quête accompagne la nécessité de comprendre ce qui nous est parfois étranger/étrange, et cela s’avère d’autant plus incontournable lorsque le contexte socio-politique l’impose (comme la création de l’Europe multiculturelle et multilinguistique). Cependant, on s’avise, de plus en plus, que cet effort est doublé souvent d’une perte de repères, voire d’un déchirement intérieur. A ce moment-là, le retour à soi-même devient, plus qu’une nécessité personnelle, une tentative culturellement et historiquement indispensable. 

L’équipe du groupe de recherche « Espace(s) de la fiction » vous invite à une réflexion à l’occasion des journées d’étude qu’elle organise les 23 et 24 mai 2008 , autour des questions suivantes :  
L’adaptation à l’autre serait-elle plutôt imposée de l’extérieur, ou elle s’installe  comme une nécessité intime de chacun de nous ? Qu’est-ce qu’on perd et qu’est-ce qu’on gagne de cette rencontre ? Faut-il s’identifier complètement avec l’autre, ou vaudrait-il mieux préserver les données essentielles de sa personnalité et/ou de sa culture ? S’intégrer ne revient-il pas, finalement, à perdre ses repères identitaires ? Quelle est la part des cultures régionales dans l’Europe unie ? Apres avoir trouvé et découvert les autres, qu’est-ce qu’il reste finalement de soi-même ? Quelles sont les voies du retour ? 

Axes de réflexion

1) Espace privé/espace social. L’autobiographie

2) La présence du moi dans le discours: intimité, confidence, dévoilement de soi, subjectivité et polyphonie, construction de l’ethos, la place des émotions

3) Local/national/européen. Perspectives culturelles. Problèmes de traduction. 

Modalités de soumission

Les propositions de communication (200 mots) doivent être envoyées avant le 1er avril 2008 (au plus tard) à :

  • Raluca BALAITA - ralucabalaita@yahoo.com
  • Veronica GRECU – grecu.veronica@gmail.com

Les participants seront priés d’envoyer le texte complet de leurs communications avant le 15 mai 2008. Les textes retenus seront publiés dans le 3e volume de notre groupe de recherche(pour les deux premiers volumes, voir les détails sur www.edusoft.ro).

La taxe de participation 

  • 30 € pour les participants présents (les documents de la conférences, la publication de la communication, cocktail)
  • 20 € pour la publication dans le volume des communications non soutenues .

Langues de rédaction : français, anglais, allemand, italien, espagnol 

Merci d’indiquer également vos coordonnées complètes ainsi qu’une présentation de votre statut, de votre domaine de recherche et de vos éventuelles publications.  

Consignes de rédaction  

Format A4, Times New Roman, espace: 1 ligne, 8 pages au maximum, 4 au minimum

Mise en page : à gauche – 3 cm, à droite, en haut et en bas – 2 cm

Titre de la communication : majuscules, bold, centré, suivi par un blanc

Titre académique, le nom (majuscules), le prénom, l’institution d’origine – centré à droite, TNR, suivi par un blanc

Résumé : TNR, 11, suivi par un blanc

Le texte de la communication sera centré à gauche et à droite; les chapitres seront identifiés avec des chiffres romains (I, II) et les sous chapitres avec des chiffres arabes (I1., I2, etc), les titres des chapitres seront en bold.

Notes : enchâssées automatiquement à la fin de la page (foot notes), 10 points; en ordre croissant pour tout l’article; les titres des œuvres seront écrits en italiques et les titres des articles entre guillemets.

Bibliographie : les auteurs seront rangés par ordre alphabétique, sans être numérotés, selon l’exemple : Ducrot, Oswald, Le dire et le dit, Paris, Minuit, 1984

La version électronique sera envoyée en format doc. et rtf.

Lieux

  • Roumanie, Université de Bacau
    Bacău, Roumanie

Dates

  • mardi 01 avril 2008

Mots-clés

  • découverte, altérité, quête, identité, culture

Contacts

  • Grecu Veronica
    courriel : grelo5 [at] yahoo [dot] co [dot] uk

URLS de référence

Source de l'information

  • Veronica Grecu
    courriel : grelo5 [at] yahoo [dot] co [dot] uk

Pour citer cette annonce

« Des autres à soi-même. Les voies du retour », Appel à contribution, Calenda, Publié le mercredi 13 février 2008, http://calenda.org/194379