AccueilSoixante-huit : quarante ans après

*  *  *

Publié le mardi 19 février 2008 par Delphine Cavallo

Résumé

1968, année sur laquelle les opinions divergent encore aujourd’hui. Pour les uns, 1968 égale renouveau, révolte, émancipation, pour les autres il est synonyme de flirt avec le communisme, de déclin des valeurs et de berceau de la terreur exercée par la Fraction armée rouge. Quelles étaient les aspirations de la génération 68 ? Qu’a-t-elle obtenu ? Qu’en est-il resté ? Quarante ans après, l’historien Wolfgang Kraushaar (auteur de Achtundsechzig. Eine Bilanz, à paraître au Propyläen Verlag Berlin), l’un des meilleurs connaisseurs du mouvement de mai 68, et Hajo Funke, politologue à l’université libre de Berlin, discuteront avec Alfred Grosser pour tirer un bilan critique de cette période.

Annonce

Soixante-huit : 40 ans après

La Maison Heinrich Heine et le Centre interdisciplinaire d'études et de recherches sur l'Allemagne (CIERA) organisent une table ronde le 18 mars 2008 à 19h30 autour de mai 68 et de son bilan 40 ans après.

Participeront à cette table ronde :

  • Hajo Funke (Freie Universität Berlin) ;
  • Alfred Grosser (professeur émérite, IEP Paris) ;
  • Wolfgang Kraushaar (Institut für Sozialforschung, Hamburg).

Modération : Michael Werner (CIERA).

Lieux

  • Maison Heinrich Heine, Cité universitaire internationale de Paris, 27c, bd Jourdan, 75014 Paris
    Paris, France

Dates

  • mardi 18 mars 2008

Mots-clés

  • mai 68, RAF, bilan

Contacts

  • Mathilde Lefebvre
    courriel : lefebvre [at] ciera [dot] fr

URLS de référence

Source de l'information

  • Mathilde Lefebvre
    courriel : lefebvre [at] ciera [dot] fr

Pour citer cette annonce

« Soixante-huit : quarante ans après », Informations diverses, Calenda, Publié le mardi 19 février 2008, http://calenda.org/194416