AccueilEspaces d'enfermement, espaces clos

Espaces d'enfermement, espaces clos

Sixième journée de la géographie, approches pluridisciplinaires

*  *  *

Publié le vendredi 22 février 2008 par Delphine Cavallo

Résumé

À l'occasion de sa sixième édition, l'association Doc'Géo (avec la collaboration de la MSHa, de l'UMR ADES CNRS 5185 et de l'École doctorale Montaigne Humanités) organise un colloque autour des espaces d'enfermement et des espaces clos. L'enfermement n'est pas une simple co-présence d'individus dans un espace restreint, c'est bien une situation et un contexte spatial. Cette journée sera l’occasion de confronter diverses approches disciplinaires, avec un souci particulier porté aux espaces clos et à la spatialité de l’enfermement. Quelles en sont ces représentations ? Quels sont les enjeux (scientifiques) de l'enfermement ? Quels sont les acteurs de ces espaces ? Les espaces clos sont-ils subis ? choisis ? évités ? Faut-il développer des approches particulières pour les étudier, pour les mettre en mots, en récits ou en images ? Comment y « faire du terrain » ?

Annonce

Appel à communication

Sixième journée de la géographie, approches pluridisciplinaires

Espaces d'enfermement, espaces clos

Pour la sixième année consécutive, l’association Doc'Géo organise la Journée de la Géographie (en partenariat avec l’Ecole Doctorale Montaigne Humanités, la MSHA et l’UMR ADES CNRS 5185) – afin de permettre un regard croisé sur l'espace avec toutes les disciplines (géographie, sociologie, ethnologie, anthropologie, psychologie, psychanalyse, histoire, arts, littérature, philosophie, droit, sciences économiques, politologie, biologie, géologie, physique, ...). Ouverte aux Masters, Doctorants, Post-doc, elle s’adresse en priorité aux jeunes chercheurs. Pour l'édition 2008, le sujet central de cette rencontre « espaces d'enfermement, espaces clos » est d'actualité, grave, mais ô combien stimulant pour le chercheur et crucial pour la société.

A l'heure de la mondialisation et des mobilités croissantes, l'enfermement et la rétention ne cessent paradoxalement de se développer. Notre « planète nomade » marquée par l'ouverture des frontières serait-elle aussi une planète de lieux clos, de personnes rivées à un espace délimité, de fermetures et de murs ? Toute une série de questionnements appelle une confrontation d'analyses pluridisciplinaires.

Tout d'abord, comment définir l'enfermement et la rétention ? Quels sont les espaces clos produits par cette promiscuité obligée ? Se résument-ils aux espaces matériels (camps de concentration, cellules de prison, zoos...) ou peuvent-ils se manifester sous forme d'espaces symboliques, psychologiques, imaginaires ? Quelle aide peuvent nous apporter les auteurs qui ont travaillé ces questions, de Goffman à Agamben, en passant par Foucault et bien d’autres ?

L'enfermement produit-il une microsociété d'espaces clos, qu'il faudrait analyser selon une logique interne aux lieux, ou bien doit-il être appréhendé par delà les « murs » selon une analyse sociopolitique plus large ? La dimension spatiale de l'enfermement contribue-t-elle à éloigner les enfermés de l'espace commun, à en faire des « autres », des étrangers, ou au contraire à les protéger d'un extérieur trop menaçant ?

Que l'enfermement soit imposé (prisons, asiles, centres de rétention pour clandestins...) ou volontaire (gated communities, monastères, zones protégées...) se pose toujours la question des acteurs de l'enfermement : qui sont-ils (sans se limiter à l'Etat) ? Quels sont leurs buts ? Quels sont surtout leurs usages de l'espace, leurs stratégies pour imposer ou contourner l'enfermement ? Quelles sont les formes et les logiques d'appropriation de ces espaces, hier et aujourd'hui ?

Faut-il développer des approches particulières pour les étudier, pour les mettre en mots, en récits ou en images ? Comment y « faire du terrain » ? En quoi le recours à l'enfermement interpelle-t-il le chercheur ? Comment concilier éthique de la recherche, exigence de scientificité et, pour certains, démarche citoyenne voire militante ?

L'enfermement n'est pas une simple co-présence d'individus dans un espace restreint, c'est bien une situation et un contexte spatial. Cette journée sera l’occasion de confronter diverses approches disciplinaires, avec un souci particulier porté aux espaces clos et à la spatialité de l’enfermement. L'idée est d'apporter une vision renouvelée de l'enfermement , de ses enjeux et de ses représentations.

Chaque intervenant (master, doctorant ou post-doctorant) présentera un exposé de 20 minutes, ou éventuellement un poster. Il doit proposer une communication originale, problématisée, avec une dimension spatiale affirmée, qui cadre avec les attentes de cette rencontre pluridisciplinaire.

La sixième journée de la géographie aura lieu le mardi 20 mai 2008 de 9h30 à 18h00, à la Maison des Sciences de l'Homme d'Aquitaine (MSHA) à Pessac (Bordeaux).

Calendrier

  • Dès aujourd'hui : signaler son intention de soumettre une proposition de communication à docgeo_bdx@yahoo.fr

  • Vendredi 11 avril 2008 : date limite d'envoi des soumissions de communication (résumé) à docgeo_bdx@yahoo.fr

  • Vendredi 25 avril 2008 : notification aux auteurs des communications retenues (ou non).

  • Lundi 12 mai 2008 : date limite de fourniture de la version complète des communications retenues. Les envoyer à docgeo_bdx@yahoo.fr

  • Mardi 20 mai : Journée de la Géographie.

Modalités pratiques

  • Intention de soumettre : envoyer dès aujourd’hui un simple courriel à docgeo_bdx@yahoo.fr

  • Soumission de proposition de communication : Les propositions de communication sont à rendre avant le vendredi 11 avril 2008, avec nom, prénom, e-mail, laboratoire et université d’origine, accompagnées d'un résumé de l'intervention d'une page maximum et de 5 mots-clés.

  • Papier final : En même temps que la notification d'acceptation le 25 avril 2008, les auteurs dont le projet de communication a été retenu recevront des instructions pour la mise en forme définitive. A priori, le format d'édition des actes, assurée par l’UMR ADES-CNRS 5185, sera le même que celui des actes des précédentes journées. Leur version complète sera à envoyer par courrier électronique à docgeo_bdx@yahoo.fr avant le lundi 12 mai 2008. Cette version sera encore relue par les « éditeurs » des actes qui pourront alors demander aux auteurs diverses modifications de leur article.

Association Doc’Géo

Salle F104, UFR de Géographie-Aménagement,
Université Bordeaux 3
33607 Pessac Cedex
docgeo_bdx@yahoo.fr

Lieux

  • MSHA, esplanade des Antilles, domaine universitaire Bordeaux 3
    Bordeaux, France

Dates

  • vendredi 11 avril 2008

Mots-clés

  • enfermement, espaces clos, espaces fermés, cellules, camps

Contacts

  • Doc'geo #
    courriel : docgeo_bdx [at] yahoo [dot] fr

Source de l'information

  • Doc'géo (Nicolas Boivin, Lucie Demettre, Olivier Milhaud, Julia Peyron) ~
    courriel : docgeo_bdx [at] yahoo [dot] fr

Pour citer cette annonce

« Espaces d'enfermement, espaces clos », Appel à contribution, Calenda, Publié le vendredi 22 février 2008, http://calenda.org/194443