AccueilQuelles hiérarchies sociales en Europe ?

Quelles hiérarchies sociales en Europe ?

Journées d'études à l'Université de Bordeaux 2

*  *  *

Publié le mardi 04 mars 2008 par Raphaëlle Daudé

Résumé

Dans une Europe entendue au sens large, marquée par un triple contexte de vieillissement des populations, de renouvellement des élites et de redéfinition des espaces de concurrence, la question des hiérarchies sociales offre un angle d’approche particulièrement pertinent pour lire les transformations sociales,économiques et culturelles les plus récentes et repérer les acteurs qui les portent. Cette question permet en effet d’aborder à la fois les logiques de l’ascension sociale comme celle du déclassement, et de s'interroger de façon générale sur la recomposition et la transformation du corps social européen.

Annonce

Quelles hiérarchies sociales en Europe?

Depuis la levée du rideau de fer, l’espace européen – compris au sens large, au-delà de la seule Union européenne, comme un espace intégrant pleinement les pays d’Europe centrale et orientale – apparaît désormais comme un champ de recherche constitué et légitime.
Cet espace européen se caractérise par une hétérogénéité des régimes politiques et des configurations économiques et sociales. Mais au-delà de la variété des situations nationales, il révèle à plusieurs niveaux une étonnante unité et cohérence : des référentiels historiques communs (deux guerres mondiales), des trajectoires démographiques analogues (baby-boom), des dynamiques économiques semblablement marquées par l’industrialisation puis la tertiarisation des activités.
Dans cette perspective, on peut ainsi souligner le fait que les sociétés européennes sont toutes touchées par une déprise de l’Etat Providence. A l’Est, le passage vers une économie de marché a favorisé une libéralisation de tous les secteurs d’activités. A l’Ouest, les services publics (énergie, santé, télécommunications, éducation) s’ouvrent, à des degrés divers, à la concurrence. A ce titre, il nous a paru intéressant de lire pour la première fois de façon simultanée et comparative les évolutions des sociétés occidentales marquées par les mutations du capitalisme et les bouleversements radicaux intervenus à l’Est au cours de ces vingt dernières années.
Dans une Europe entendue au sens large, marquée par un triple contexte de vieillissement des populations, de renouvellement des élites et de redéfinition des espaces de concurrence, la question des hiérarchies sociales offre à cet égard un angle d’approche particulièrement pertinent pour lire les changements actuels et repérer les acteurs qui les portent. Cette question permet en effet d’aborder à la fois les logiques de l’ascension sociale comme celle du déclassement, en s’interrogeant de façon générale sur la recomposition et la transformation du corps social européen.
Lors de ces journées, nous souhaitons conserver la démarche qui est celle du groupe de recherche Europes : terrains d’enquêtes, marquée par un intérêt particulier accordé aux analyses fondées sur des enquêtes de terrain privilégiant une approche qualitative du fait social, et à la démarche comparatiste. Nous souhaitons pour cela mettre en regard des travaux qui se focalisent sur des situations nationales diverses en y apportant d’une part une lecture pluridisciplinaire et d’autre part l’éclairage de travaux réalisés en anthropologie ou en sociologie visuelle.

Université Bordeaux 2 - Victor Segalen
Amphithéâtre Durkheim
3 ter place de la Victoire, Bordeaux

Jeudi 27 mars 2008 de 14h à 19h
Les fondements de la notabilité et de la réussite sociale

Séance présidée par A. Roger, professeur, IEP de Bordeaux

· J. Hersant (post-doc, EHESS) : « Construction ethnique et notabilité au sein de la minorité ‘turque’ de Thrace occidentale (Grèce) ».

· A. Surubaru (doctorante, ENS Cachan) : « Contextes d’action et identités capitalistes : devenir dirigeant d’entreprise en Roumanie ».

· P.-M. Chauvin et F. Reix (doctorants, Bordeaux 2) : « Fiction et idéal-type. Réflexions autour du film de Pavel Lounguine Un nouveau Russe (2002) ».

A 17 h projection du film Un nouveau Russe (VO sous-titrée), P. Lounguine, 2002.

Vendredi 28 mars 2008 de 9h30 à 12h30
La stratification sociale en question

Séance présidée par C. Van de Velde, maître de conférences, université de Lille 3

· C. Plessard (doctorante, Bordeaux 2) : « Réseaux égocentrés affinitaires, construction du capital social et dynamiques statutaires en France ».

· M. Plessz (ATER, EHESS) : « Les nouvelles inégalités économiques en Europe centrale : rémunérations et accès à l’emploi en République tchèque, Pologne et Hongrie depuis la fin des années 1980 ».

· I. Dos Santos (doctorante, EHESS) : « Les hiérarchisations sociales au regard des parcours de mobilité de jeunes franco-portugais » (projection de documentaires).

Vendredi 28 mars 2008 de 14h à 17h
L’épreuve du déclassement social

Séance présidée par S. Rui, maître de conférences, université de Bordeaux 2

· M. Bègue (post-doc, FNSP Paris) : « Déclassement social et abandon des loyautés politiques traditionnelles : une comparaison France, Grande-Bretagne, Espagne ».

· C. Cuny (ATER, université de Strasbourg) : « L’action collective en situation de déclassement : la mobilisation des locataires de grands ensembles à l’Est de Berlin ».

Clôture : R. Hervouet (maître de conférences, Bordeaux 2), C. Dufy (prag, IEP de Bordeaux), E. Anstett (post-doc, Lapsac - Bordeaux 2).

 

Lieux

  • Université Bordeaux 2 Victor Ségalen - 3 ter Place e la Victoire 33000 Bordeaux
    Bordeaux, France

Dates

  • jeudi 27 mars 2008
  • vendredi 28 mars 2008

Mots-clés

  • Europe, transformations sociales, enquêtes de terrain

Contacts

  • Elisabeth Anstett
    courriel : elisabeth [dot] anstett [at] ehess [dot] fr

Source de l'information

  • Elisabeth Anstett
    courriel : elisabeth [dot] anstett [at] ehess [dot] fr

Pour citer cette annonce

« Quelles hiérarchies sociales en Europe ? », Journée d'étude, Calenda, Publié le mardi 04 mars 2008, http://calenda.org/194507