AccueilThéâtre des amateurs. De l'écriture à la scène : quels accompagnements ?

*  *  *

Publié le mardi 04 mars 2008 par Delphine Cavallo

Résumé

Après une longue période d’oubli, le théâtre des amateurs fait depuis quelques années l’objet de différents modes d’analyse et d’évaluation. Il est apparu nécessaire, tant aux pratiquants amateurs qu’aux acteurs et aux observateurs de la vie culturelle et sociale contemporaine, d’étudier de plus près la dimension proprement théâtrale de ce théâtre.

Annonce

Le théâtre des amateurs. De l’écriture à la scène : quels accompagnements ?

Après une longue période d’oubli, le théâtre des amateurs fait depuis quelques années l’objet de différents modes d’analyse et d’évaluation (principalement historiques, anthropologiques, sociologiques), comme des rencontres, des travaux et des ouvrages récents viennent encore de le montrer. Il est apparu nécessaire, tant aux pratiquants amateurs qu’aux acteurs et aux observateurs de la vie culturelle et sociale contemporaine, d’étudier de plus près la dimension proprement théâtrale de ce théâtre, sa dimension esthétique, de la genèse des projets de réalisation aux effets des représentations sur leurs publics. Le colloque « Théâtre des amateurs. De l’écriture à la scène : quels accompagnements ? » qui aura lieu à Rennes du vendredi 21 au dimanche 23 novembre 2008 est l’aboutissement d’une démarche de réflexion sur ces questions, amorcée en 2006 à l’initiative de la FNFR (Fédération nationale des foyers ruraux) en association avec d’autres fédérations d’éducation populaire (ADEC, FNCTA), le
ministère de la Culture et de la Communication, le ministère de la Santé, de la Jeunesse, des
Sports et de la Vie Associative, un encadrement scientifique pluridisciplinaire étant assuré par trois chercheurs : Marie-Christine Bordeaux et Jean Caune (sciences de la communication, GRESEC/Université Grenoble 3), Marie-Madeleine Mervant-Roux (études théâtrales, ARIAS/CNRS, Paris).

Le colloque comportera en particulier une restitution méthodique de la recherche de terrain menée depuis plusieurs mois à partir d’un protocole unique sur une quinzaine d’expériences de groupes ou de compagnies d’amateurs mobilisant un accompagnement pédagogique, artistique ou technique. Il s’agissait d’examiner dans la durée les différentes formes, les réalités et les effets des accompagnements mis en place par et pour les amateurs (groupes ou fédérations) pour nourrir leurs propres démarches (les observateurs étant la plupart du temps des étudiants de troisième cycle déjà engagés dans une recherche universitaire). Afin de ne pas enfermer le questionnement dans des logiques institutionnelles ou des oppositions figées, il nous a paru utile de nous tenir au plus près des pratiques, et de forger des outils d’analyse de ces pratiques dans une perspective de recherche-action.

Notre hypothèse générale est que le théâtre des amateurs est l’autre grand mode de développement de la fonction dramatique en Europe. Il s’agit donc de ne pas réduire a priori son analyse, de ne pas l’appréhender comme un phénomène purement sociologique ou une sous-catégorie des études théâtrales. Nous avons l’ambition de démontrer, à travers les communications, que ce phénomène du théâtre des amateurs – qui ne commence pas et ne s’achève pas avec la représentation – est un mode de production, de réception et de transmission original des formes et des figures du théâtre au sens large ; qu’il se conçoit dans des horizons d’attente dessinés par l’expérience que les acteurs et les publics ont du domaine dont il relève ; qu’il se développe selon des codes, des thématiques et des modèles précis, selon une opposition mouvante entre monde imaginaire et réalité quotidienne.

L’objet que nous soumettons à la réflexion des chercheurs et des amateurs ne relève donc pas d’un espace clos mais d’un espace dont la circonscription dépend des conditions sociales organisant les rapports entre travail et loisir, des conditions socio-économiques qui génèrent des modes de représentation théâtrale, des relations aux mondes de l’art et de la culture et du loisir, qui sont loin d’être étanches.

Ainsi, le colloque de novembre 2008 peut s’appréhender comme la convergence entre, d’une part, une réalité concrète qui a une longue histoire et se présente sous des formes diverses, et, d’autre part, des modes de connaissance déclinées de façon multidisciplinaire. Il a pour objectif de prolonger, de revoir et d’approfondir dans ce domaine particulier de la dimension esthétique les travaux menés au CNRS (Du théâtre amateur. Approche historique et anthropologique, 2004), dans le cadre du colloque de Rennes (Le théâtre des amateurs : un théâtre de société(s), 2004), et de l’Université rurale (« Théâtre d’amateurs, quels accompagnements ? », 2006), ainsi que les études et états des lieux réalisées par le Bureau des pratiques amateur de la DMDTS.

Du point de vue théorique, nous souhaitons prioritairement réunir des communications fondées sur des études d’objets concrets et résultant si possible d’observations de terrain (les analyses d’autres pratiques d’amateurs, musicales ou chorégraphiques, par exemple, peuvent être accueillies). Du point de vue des objets, nous privilégierons les expériences qui ont sollicité des accompagnements, de quelque nature qu’ils soient : techniques, organisationnels, esthétiques…

Les propositions de communication devront être envoyées au Comité scientifique avant le 20 mai 2008 (intitulé et résumé de 2000 signes).

Les auteurs recevront une réponse au début du mois de juin. Les communications feront l’objet d’une présentation orale de 20 minutes.

Responsables scientifiques :

  • Marie-Christine Bordeaux et Jean Caune (sciences de la communication, GRESEC/Université Grenoble 3)
    mc.bordeaux@wanadoo.fr, jean.caune@wanadoo.fr,
  • Marie-Madeleine Mervant-Roux (études théâtrales, ARIAS/CNRS, Paris)
    mervant-roux@ivry.cnrs.fr.

Lieux

  • La Paillette
    Rennes, France

Dates

  • mardi 20 mai 2008

Mots-clés

  • théâtre amateur, écriture

Contacts

  • Anne-Cécile Voisin
    courriel : anne-cecile [dot] voisin [at] mouvement-rural [dot] org

Source de l'information

  • Anne-Cécile Voisin
    courriel : anne-cecile [dot] voisin [at] mouvement-rural [dot] org

Pour citer cette annonce

« Théâtre des amateurs. De l'écriture à la scène : quels accompagnements ? », Appel à contribution, Calenda, Publié le mardi 04 mars 2008, http://calenda.org/194511