AccueilVille vivante ou ville musée ?

Ville vivante ou ville musée ?

Les enjeux du Patrimoine mondial de l'humanité

*  *  *

Publié le lundi 10 mars 2008 par Raphaëlle Daudé

Résumé

À partir de l'exemple de Bordeaux, récemment inscrite au Patrimoine mondial de l'Humanité, les éditions Bastingage et l'École nationale supérieure d'architecture et de paysage de Bordeaux organisent un séminaire conférence débat sur les deux enjeux et les deux problématiques névralgiques à explorer pour toute ville ou site suite à leur inscription au patrimoine mondial de l'Humanité. Est-ce la promotion d'une ville vivante d'urbanité partagée et disputée entre ses habitants et visiteurs ou d'une ville musée sanctuariése en objet de tourisme culturel ? Comment de tels enjeux et problèmes plurdisciplinaires (sociaux, historiques, urbains, architecturaux, paysagers) sont-ils questionnés et résolus par les élus politiques, les experts scientifiques (sociologue, économiste, historien) et les concepteurs de projets et programmations urbains, et leur revendication de souveraineté transdisciplinaire ?

Annonce

A partir de l’exemple de Bordeaux – Unesco

Exemple de Bordeaux inscrite au patrimoine mondial de l'Humanité et enjeux des compétences pluridisciplinaires

Conférence sur

Les Enjeux du Patrimoine Mondial de l’Humanité
Ville vivante ou Ville musée ?

La mondialisation du patrimoine : ville vivante d’urbanité partagée et disputée ou ville musée sanctuarisée ?
Quelles Compétences et responsabilités pour les architectes, les paysagistes et les urbanistes ?
Et pour les disciplines et métiers de conception et de programmation urbaine ?

  • Michel Duchène (Adjoint au maire de Bordeaux, chargé de l'Urbanisme, de l'architecture, des Transports et de l'Habitat) :
    Bordeaux patrimoine mondial de l’Humanité Port de la lune ou/et Ville de pierre ?
    Quels sont les principaux enjeux d’une politique urbaine par rapport à cette labellisation Unesco ?
  • Anouk Debarre (paysagiste conceptrice avec Michel et Claire Corajoud du projet payager d'aménagement des quais de la Garonne et de sa façade XVIIIe sicèle) :
    Les principales préoccupations du projet paysages de lumières, promeuvent-elles les images de la façade emblématique ou/et des usages urbains (ré)appropriés ?
  • Guy Lambert (Docteur en Histoire, Enseignant Chercheur à l'ENSAP de Bordeaux) :
    Historique des changements de périmètre et de l’élargissement géographique du label Unesco, observés, en France comme à l’étranger, en ces temps de mondialisation du patrimoine, et de l’inflexion du label des villes musée en villes territoires ?
  • Gilles Ragot, Docteur en Histoire de l'Art , Professeur d'Histoire de l'Architecture à l'ENSAP de Bordeaux, Chargé du Dossier de l'Inscription de l'oeuvre de Le Corbusier au Patrimoine mondial de l'Unesco) :
    Histoire comparée du patrimoine architectural et urbain dans le dossier Unesco, selon qu’il s’agit du patrimoine du XVIIIe, du XIXe, du XXe et du début du XXI e siècles ?
  • Olivier Brochet (Architecte, Professeur d'Architecture à l'ENSAP de Bordeaux) :
    Confrontation de la création architecturale contemporaine avec le patrimoine historiquement consacré, quelles conditions en tirer pour l’invitation possible à une ville vivante, respectueuse du patrimoine ?
  • Chantal Callais (Architecte, Historienne, Enseignante Chercheur à l'ENSAP de Bordeaux) et Thierry Jeanmonod (Urbaniste, Ingénieur, Enseignant Chercheur à l'ENSAP de Bordeaux) :
    Éclairages historiques, urbanistiques et architecturaux sur la labellisation de l’architecture dite "ordinaire", et les ressorts de patrimonalisation que représentent les lotissements, les rues et les jardins, pour la ville vivante.
  • Christian Sallenave (Docteur en sociologie, Enseignant Chercheur professions, espace, ville et habitat à l'ENSAP de Bordeaux et à la PJJ de Marseille :
    Conditions d’urbanité partagée et disputée à remplir pour permettre de concilier la diversité et l’identité spécifiques de chaque site ou ville labellisés avec la mémoire patrimoniale mondialisée.

Comment conjuguer instrumentalisation et appropriation, pluridisciplinarité et transdisciplinarité ?

Projection d’un reportage photographique et ethnographique sur la ville de Bordeaux de Jean-Pierre Boisseau

Débat avec la salle animé par Christian Sallenave

Lieux

  • Ecole Nationale Supérieure d'Architecture et de Paysage de Bordeaux, (Grand Amphithéâtre) Domaine de Raba à Talence (33)
    Talence, France

Dates

  • mercredi 09 avril 2008

Mots-clés

  • patrimoine, création contemporaine, urbanité, projet architectural et paysager et programmatikon urbaine, plusridisciplinarité et transdisciplinarité

Contacts

  • SALLENAVE #
    courriel : editionbastingage [at] yahoo [dot] fr

URLS de référence

Source de l'information

  • Christian SALLENAVE
    courriel : christiansallenave [at] yahoo [dot] fr

Pour citer cette annonce

« Ville vivante ou ville musée ? », Informations diverses, Calenda, Publié le lundi 10 mars 2008, http://calenda.org/194556