AccueilRencontre franco-américaine de sociologie rurale

Rencontre franco-américaine de sociologie rurale

France - Etats-Unis, des mondes agricoles en dialogue

*  *  *

Publié le mercredi 12 mars 2008 par Raphaëlle Daudé

Résumé

Aujourd’hui, alors que les mondes ruraux et agricoles sont traversés par de nouveaux enjeux, quels peuvent être les apports des écoles françaises et américaines de sociologie rurale à la compréhension des transformations à l’œuvre ? La question agricole est-elle posée de la même façon dans les deux pays? Les mutations affectant les campagnes américaines et françaises peuvent-elles être lues selon les mêmes grilles d’analyse ? Les questionnements scientifiques sont-ils les mêmes ? Partageons nous des objets de recherche ? Dans l’avenir, pouvons-nous envisager de travailler en commun sur certaines pistes et projets spécifiques ?

Annonce

Rencontre franco-américaine de sociologie rurale

Institut National Polytechnique de Toulouse
Ecole Nationale Supérieure Agronomique
UMR Dynamiques rurales
Toulouse, 26, 27, 28 mai 2008

Dès ses débuts, la sociologie rurale hexagonale a été influencée par la sociologie américaine. Nombre d’écrits fondateurs de la sociologie rurale française ont pour trait commun les démarches fonctionnalistes et culturalistes empruntées à la sociologie américaine et à la tradition de la folk-society.

S’inspirant des cadres d’analyse développés par leurs collègues américains, de nombreux sociologues ruraux français ont été soucieux de comprendre les conséquences de la modernisation de l’agriculture en étudiant la pénétration des innovations au sein des sociétés paysannes et les formes manifestes de résistance de la « culture villageoise » aux changements.

France – Etats-Unis : des mondes agricoles en mutation

Ce projet part d'un premier constat. Français ou américains, les agriculteurs sont en quête de nouveaux modèles de production. D'un côté et de l'autre de l'Atlantique, les mondes agricoles sont confrontés aux risques et aux opportunités d'un marché mondialisé. Au même moment, de la Gascogne au Midwest, les agriculteurs multiplient des initiatives, souvent locales et de natures différentes, participant d'un réancrage territorial et d'une réappropriation du marché. Française ou américaine, l'agriculture est confrontée à des mutations interrogeant les relations qu'elle entretient avec le reste de la société, mais aussi avec les femmes et les hommes qui la font. Face aux nouveaux enjeux environnementaux et alimentaires, les agriculteurs sont en passe de renégocier les termes de leurs positions sociales.

Parallèlement, nous sommes entrés dans une période où émerge une multitude d’entreprises agricoles définies par la fluidité des métiers et la mixité des statuts. En ce sens, les secteurs agricoles américains et français apparaissent comme des laboratoires où naissent des formes innovantes de travail, et où s'élaborent de nouveaux statuts sociaux et professionnels selon des modalités inédites. Français ou américains, les défis à relever pour les agriculteurs et leurs organisations coopératives, mutualistes et syndicales sont tout à la fois technologiques, économiques et humains !

La sociologie rurale : nouveaux enjeux, nouveaux objets, nouveaux dialogues scientifiques

Un deuxième constat s'articulant au premier vient expliquer ce projet. Dès ses débuts, la sociologie rurale hexagonale a été influencée par la sociologie américaine. Nombre d’écrits fondateurs de la sociologie rurale française ont pour trait commun les démarches fonctionnalistes et culturalistes empruntées à la sociologie américaine et à la tradition de la folk-society.

S’inspirant des cadres d’analyse développés par leurs collègues américains, de nombreux sociologues ruraux français ont été soucieux de comprendre les conséquences de la modernisation de l’agriculture en étudiant la pénétration des innovations au sein des sociétés paysannes et les formes manifestes de résistance de la « culture villageoise » aux changements.

Aujourd’hui, alors que les mondes ruraux et agricoles sont traversés par de nouveaux enjeux, quels peuvent être les apports des écoles françaises et américaines de sociologie rurale à la compréhension des transformations à l’œuvre ?

  • La question agricole est-elle posée de la même façon dans les deux pays?
  • Les mutations affectant les campagnes américaines et françaises peuvent-elles être lues selon les mêmes grilles d’analyse ?
  • Les questionnements scientifiques sont-ils les mêmes ?
  • Partageons nous des objets de recherche ?
  • Dans l’avenir, pouvons-nous envisager de travailler en commun sur certaines pistes et projets spécifiques ?

Sud-Ouest : terres d'échanges

Pourquoi choisir Toulouse comme lieu d’échange ? Parce que la sociologie rurale et le Sud-Ouest ont une histoire commune. Qu’il s’agisse des travaux d’Henri Mendras sur l'introduction du maïs hybride, de Pierre Bourdieu sur les héritages et le célibat paysan ou ceux d’Henri Lefevre sur la vallée de Campan, tous ont eu pour cadre le Sud-Ouest de la France. Une région choisie également par Henri Mendras comme terrain de la première monographie comparée entre le village aveyronnais de Novis et la communauté mormone de Virgin dans l'Utah. Les organisations professionnelles du sud-ouest, et notamment les maïsiculteurs ont eu très tôt le souci de construire des échanges avec leurs homologues américains.

Comité d’organisation

  • Jacques ABADIE, INP-ENSAT
  • François PURSEIGLE, INP-ENSAT
  • Kate MAILFERT, INP-ENSAT

Renseignements : François PURSEIGLE
Institut National Polytechnique-Ecole Nationale Supérieure Agronomique de Toulouse
Avenue de l'Agrobiopole - BP 32607 - Auzeville-Tolosane - F 31326 Castanet-Tolosan Cedex
Courriel : purseigle@ensat.fr-Tél. : 33 (0)5 62 19 39 57-Fax : 33 (0)5 62 19 39 01-Portable : 06 13 66 04 43

_____________________

Trois jours de rencontres entre scientifiques et professionnels

Première journée Lundi 26 mai ENSAT

14h30 : Accueil des participants

15h : L'installation en agriculture en France et aux Etats-Unis
Soutenance publique de la thèse de Kate Mailfert
"Réseaux sociaux et installation en agriculture. Etude comparative de la contribution des réseaux sociaux à l'accès aux ressources des nouveaux agriculteurs en France (Dordogne) et aux Etats-Unis (Iowa)"

Jury composé de :

  • M. Bertrand Hervieu, Secrétaire général du CIHEAM-Paris, ancien Président de l'INRA
  • Mme Cornelia Butler Flora, Professor of Sociology and Director of North Central Regional Center for Rural Development, Iowa State University, Etats-Unis
  • Mme Dominique Jacques-Jouvenot, Professeur de sociologie-Université de Franche-Comté-Besançon
  • M. Michel Blanc, Directeur de recherches, INRA Toulouse
  • M. Jacques Rémy, Directeur de recherches, INRA Ivry-sur-Seine
  • M. Jacques Abadie, Maître de conférences en sociologie,INP-ENSA-Toulouse

20h : "American barbecue" made in Sud-Ouest

Deuxième journée Mardi 27 mai ENSAT

9h-17h Séminaire de recherches franco-américain organisé par le laboratoire Dynamiques rurales UTM-INP-ENSAT-ENFA

9h-12h

Propos introductifs

  • Anne Marie Granié, Professeure de sociologie à l'ENFA de Toulouse et Directrice de l'UMR Dynamiques rurales
  • François Purseigle, Maître de conférences en sociologie à l'INP-ENSA de Toulouse

Conférences inaugurales

  • Les agricultures américaines
    Elisabeth B.Berry, Ministre conseiller aux Affaires agricoles, Ambassade des Etats-Unis d’Amérique-Paris
  • “Perspectives comparées des politiques agricoles
    Jean-Christophe Debar, Directeur de la revue Agri US analyse
  • "La sociologie rurale en France et aux Etats-Unis"
    - Bertrand Hervieu, Secrétaire général du CIHEAM-Paris, ancien Président de l'INRA
    - Joachim Singelmann, Professor of Sociology, Louisiana State University, Baton Rouge, Editor du Journal "Rural Sociology" The Rural Sociological Society

12h-19h

Tables rondes organisées par les sociologues du laboratoire Dynamiques rurales

  • Table ronde 1. Installation, insertion et formation en agriculture
  • Table ronde 2. Communautés rurales, agricultures et développement durable

Avec comme principaux invités:

- Mme Cornelia Butler Flora, Professor of Sociology and Director of North Central Regional Center for Rural Development, Iowa State University, Ames, Etats-Unis
- M. Jan L. Flora, Professor of Sociology, North Central Regional Center for Rural Development, Iowa State University, Ames, Etats-Unis
- Mme Venus Bivar, doctorante, University of Chicago
- M. François Lefebvre, Directeur des études CNASEA

  • Table ronde 3. Organisations professionnelles agricoles et innovation
  • Table ronde 4. Femmes et hommes en agriculture

Avec comme principaux invités:

  • Mme Meredith Redlin, Professor of sociology, South Dakota State University, Brookings
  • M. Alexis Annes, doctorant en sociologie, South Dakota State University, Brookings

Troisième journée Mercredi 28 mai (Visites en car)

9h-17h Voyage d'études en terres de Gascogne et pays de Cocagne

  • Visites d'une exploitation agricole
  • Visites de coopératives et de la station expérimentale d’Arvalis-Baziège
  • Atelier-débat franco-américain entre professionnels agricoles et sociologues ruraux

17h30 Pot de l'amitié franco-américaine

Lieux

  • Institut National Polytechnique-ENSA TOULOUSE
    Toulouse, France

Dates

  • mardi 27 mai 2008
  • lundi 26 mai 2008
  • mercredi 28 mai 2008

Mots-clés

  • sociologie rurale, agriculteurs, agriculture

Contacts

  • Purseigle François
    courriel : francois [dot] purseigle [at] sciences-po [dot] fr

URLS de référence

Source de l'information

  • Purseigle François
    courriel : francois [dot] purseigle [at] sciences-po [dot] fr

Pour citer cette annonce

« Rencontre franco-américaine de sociologie rurale », Colloque, Calenda, Publié le mercredi 12 mars 2008, http://calenda.org/194575