AccueilLe travail des femmes, un élément moteur du changement économique ?

*  *  *

Publié le samedi 15 mars 2008 par Delphine Cavallo

Résumé

L’approche historique ici proposée à propos du travail des femmes s’efforcera de mettre l'accent sur les interactions entre les transformations dans les réalités et les représentations du travail féminin et les mutations économiques majeures. La place occupée ou prise par les femmes dans le monde du travail constitue un élément essentiel, que l’on a trop souvent tendance à considérer comme contingent ou second, dans l'avènement, le déroulement, le développement, l'accélération des grandes mutations ou transformations socio-économiques, telles que la « révolution » industrielle, la fin des corporations et l’essor de la libre entreprise, l’exode rural ou la tertiarisation de l'économie.

Annonce

Le travail des femmes, un élément moteur du changement économique?

20 mars 2008
Maison de la recherche, Toulouse

L’approche historique proposée à propos du travail des femmes à l’occasion de cette journée organisée par l'équipe 1 (Hommes, techniques, paysages) de FRAMESPA (CNRS/Université Toulouse II) s’efforcera de mettre l'accent sur les interactions entre les transformations dans les réalités et les représentations du travail féminin et les mutations économiques majeures. A rebours d’un déterminisme « économiciste », on s’attachera à montrer comment les changements ou les résistances dans l'ordre du genre peuvent être envisagés comme des éléments qui favorisent ou freinent les processus économiques. Si une telle configuration est manifeste en ce qui concerne par exemple des pays du Sud aujourd'hui, il semble possible également de la mettre en évidence pour des périodes antérieures en Europe. La place occupée ou prise par les femmes dans le monde du travail constitue un élément essentiel, que l’on a trop souvent tendance à considérer comme contingent ou second, dans l'avènement, le déroulement, le développement, l'accélération des grandes mutations ou transformations socio-économiques, telles que la "révolution" industrielle, la fin des corporations et l’essor de la libre entreprise, l’exode rural ou la tertiarisation de l'économie. Chacun des trois intervenant(e)s étudiera comment ce postulat peut se vérifier dans son propre champ de recherche. La discussion qui rassemblera notamment des sociologues (CERTOP) et des historiens s’efforcera d’évaluer dans chaque cas présenté l’impact du développement de l’activité féminine sur l’économie locale ou nationale.

Programme de la journée

  • Samuel Guicheteau (historien, Université de Rennes II),
    « Ouvrières au travail, travaux de femmes (Nantes, XVIIIe-XIXe  siècles) »
  • Charles Sowerwine (historien, Université de Melbourne),
    « Le travail des femmes et la condition féminine: ménage, atelier, usine (1850-1940) »
  • Yannick Le Quentrec (sociologue, Université de Toulouse II), 
    « La construction sociale de situations subalternes: le cas des employées de bureau »

Lieux

  • Université Toulouse II, Maison de la recherche, salle A306
    Toulouse, France

Dates

  • jeudi 20 mars 2008

Mots-clés

  • travail, femmes

Contacts

  • Georges Hanne
    courriel : georges [dot] hanne [at] wanadoo [dot] fr

URLS de référence

Source de l'information

  • Georges Hanne
    courriel : georges [dot] hanne [at] wanadoo [dot] fr

Pour citer cette annonce

« Le travail des femmes, un élément moteur du changement économique ? », Journée d'étude, Calenda, Publié le samedi 15 mars 2008, http://calenda.org/194601