AccueilLa France et la Nouvelle-Zélande pendant la Grande Guerre

La France et la Nouvelle-Zélande pendant la Grande Guerre

France and New Zealand during the Great War

*  *  *

Publié le mercredi 09 avril 2008 par Raphaëlle Daudé

Résumé

Le 4 novembre 1918, les troupes néo-zélandaises libérèrent la ville fortifiée du Quesnoy après une bataille décisive qui fut leur dernière offensive de la Grande Guerre pour les troupes neo-zelandaises. Des liens d’amitié se formèrent par la suite entre les soldats et les civils libérés et, jusqu’à ce jour, de nombreux Néo-Zélandais visitent le Quesnoy, la seule ville française à être jumelée avec une ville en Nouvelle-Zélande. Cette conférence fait partie des commémorations organisées autour du 90e anniversaire de la libération de la villa du Quesnoy. Cette conférence permettra de mieux comprendre quelle était la vie en France pendant l’occupation allemande et quel rôle jouèrent les Néo-Zélandais pendant le conflit.

Annonce

Appel à communications

La France et la Nouvelle-Zélande pendant la Grande Guerre / France and New Zealand during the Great War

Conférence organisée par l’université de Waikato et la ville du Quesnoy
Théâtre des Trois Chênes, Le Quesnoy
3-5 novembre 2008
Organisatrices : Mme Hélène Carpentier et Mme Nathalie Philippe

Cette conférence se tiendra au théâtre des Trois Chênes au Quesnoy et réunira des chercheurs qui parleront de leurs travaux sur la Grande guerre. On y discutera des thèmes suivants :

  • vie en France occupée
  • vie dans les tranchées
  • quitter la Nouvelle-Zélande pour le front occidental
  • les Māori durant le conflit
  • rencontres entre les troupes néo-zélandaises et les soldats/civil français
  • premières impressions de la France/image romancée de la France
  • commémorations et monuments aux morts
  • mythes et réalités de la guerre
  • narration et narratives personnelles

Les intervenants principaux sont :

  • Dr Chris Pugsley, (Académie Militaire Royale de Sandhurst) sera l’intervenant principal néo-zélandais. Ses publications incluent entre autres: The Anzac Experience: New Zealand, Australia and Empire in the First World War (2004); Gallipoli The New Zealand Story (1984); Te Hokowhitu A Tu: The Maori Pioneer Battalion in the First World War (1995); Scars on the Heart: Two Centuries of New Zealand at War (1995); On the Fringe of Hell: New Zealanders and Military Discipline in the First World War (1991)
  • Dr Pierre Purseigle (Université de Birmingham and Président de la Société Internationale d’étude de la Grande Guerre) sera l’intervenant principal français. Ses publications incluent : Warfare and Belligerence. Perspectives in First World War Studies (2005); et avec Jenny Macleod, Uncovered fields. Perspectives in First World War Studies, (2004).

Résumés :

Envoyez un e-mail (en français ou en anglais) d’environ 200 mots à :
philippe@waikato.ac.nz

Date limite : 1er juin 2008.

Une équipe d'interprètes sera sur place afin de permettre aux participants de présenter leurs communications en français ou en anglais.

Il n’y aura pas de session parallèle. Les organisatrices considèrent que cette conférence devrait être accessible au public aussi bien étranger que local si bien que l’audience devrait représenter un mélange de chercheurs et de grand public.

Consultez le site suivant pour plus de renseignements
http://www.waikato.ac.nz/wfass/LeQuesnoy08/

Lieux

  • Le Quesnoy (59) , Théâtre des Trois Chênes

Dates

  • dimanche 01 juin 2008

Mots-clés

  • premiere guerre mondiale, France, Nouvelle-Zelande, Allemagne, occupation,

Contacts

  • Nathalie Philippe
    courriel : philippe [at] waikato [dot] ac [dot] nz

Source de l'information

  • Dr Nathalie Philippe
    courriel : philippe [at] waikato [dot] ac [dot] nz

Pour citer cette annonce

« La France et la Nouvelle-Zélande pendant la Grande Guerre », Appel à contribution, Calenda, Publié le mercredi 09 avril 2008, http://calenda.org/194779