AccueilInnovation et loisirs sportifs de nature. Rétrospectives et perspectives

*  *  *

Publié le jeudi 10 avril 2008

Résumé

Le réseau de chercheurs et d’experts en sports de nature et de montagne [sportsnature.org] s’investit depuis dix ans dans la production et la diffusion de la recherche ainsi que dans l’animation scientifique, relatives à ce domaine. Pour marquer l’événement, un symposium international est organisé les 19, 20 et 21 novembre 2008 au CERMOSEM (UMR PACTE, laboratoire Territoires) sur le site du Pradel en Ardèche. La thématique retenue pour cette manifestation portera sur « l’innovation et les loisirs sportifs de nature, rétrospectives et perspectives ». Un appel à communication est, dès aujourd’hui, lancé. La date limite d’envoi des propositions de communication est fixée au 1er juillet 2008. Toutes les informations concernant cet événement sont accessibles à partir du portail internet http://www.sportsnature.org/.

Annonce

Innovation et loisirs sportifs de nature. Rétrospectives et perspectives

Symposium international

Les espaces de nature (montagne, mer, campagne, désert…) sont depuis le XIXème siècle investis par les pratiques sportives. Nombreux sont les acteurs qui aménagent ces espaces, construisent des équipements et commercialisent des produits augmentant toujours plus la médiation technologique et informationnelle. Les pratiquants disposent d’un terrain de jeu qui ne cesse d’évoluer au cours du temps. Cette expansion est accompagnée par des prestations, des services et des nouvelles pratiques qui diversifient les formes d’activités, d’encadrement et de jeux réalisables en ces lieux. Le monde des loisirs sportifs de nature est ainsi riche en innovations qui participent à changer les usages de ces espaces.

Au regard de la courte chronologie de ces activités récréatives, il semble que la fin du XXème siècle a été marquée par un accroissement significatif (ou considérable) des changements modifiant en profondeur les pratiques et les rapports à la nature. Nous sommes ainsi en présence d’un vaste mouvement d’accélération du processus innovant qui pose aujourd’hui la question de la pérennité, de la continuité et de l’orientation de l’expérience sportive dans la nature. L’enjeu de ce symposium consiste à interroger les modalités de production de ces innovations pour comprendre sous quelles formes et comment se définissent aujourd’hui, mais aussi pour les années à venir, les formes innovantes acceptables au regard de considérations et de responsabilités d’ordre éthique, environnementale, juridique, économique ou territoriale.

Pour traiter cette thématique, différents niveaux de lecture peuvent être envisagés. Il est ainsi possible d’interroger les territoires dans la manière dont les stations, les sites touristiques, les parcs de loisirs ou les espaces protégés participent à la transformation des usages et du sens des lieux. Une entrée par les fabricants de matériel permet quant à elle de saisir les procédures d’émergence de nouvelles médiations technologiques ; tout comme l’entrée par les contre-cultures récréatives invite à repenser le rôle central des pratiques et des pratiquants dans l’innovation. Dans le prolongement de ces approches, comment envisager des ponts entre les différentes parties prenantes pour rendre compte des passerelles, des blocages et des tensions entre acteurs et publics engagés dans ces processus ? Observe-t-on la présence de milieux innovateurs, de réseaux ou de dynamiques régionales ou nationales combinant les actions des territoires, des fabricants et des prestataires pour orienter le profil de ces changements ? La consolidation d’une intelligence culturelle et territoriale du tourisme sportif de nature n’est-elle pas une condition essentielle de ce mouvement ? Et à une époque où les questions de la responsabilité sociétale se posent, voit-on émerger une recomposition des formes innovantes modifiant ainsi la vision classique du projet de développement ?

Si l’on considère l’innovation comme un processus qui modifie les formes sociales de pratique qui existent à un moment donné, il importe de rendre compte de la pluralité des entrées (culturelle, territoriale, institutionnelle, technologique, managériale, juridique…) qui participent ou ont participé à produire des changements remarquables au sein de ce secteur d’activités. Sans aucun doute, on ne peut sous-estimer le rôle des réglementations, des normes et des démarches qualité qui agissent sur les pratiques sociales acceptables et la manière d’agir dans la nature, tout comme on peut penser que la montée en puissance des éco-pratiques et éco-valeurs participe à changer les visions des innovations légitimes. De même, les réflexions en cours sur les notions de post-tourisme ou de tourisme soutenable viennent modifier la manière de concevoir la pratique sociale de la nature en engageant un autre regard sur la vision de l’innovation.

En observant l’innovation dans les organisations sportives, on peut aussi interroger les procédures opérationnelles par lesquelles se construit le changement. Comment se diffuse une innovation au sein du champ des sports de nature ou dans les territoires concernés ? Comment le public est-il impliqué dans ce processus de mutation organisationnelle des pratiques sportives de nature ? Qui décide, évalue et conduit les projets ? Comment la traduction sociale d’une innovation est-elle envisagée et quelles sont les justifications que l’on évoque pour la faire accepter par les usagers, les politiques, les fabricants, les locaux… ? A une époque où les procédures décisionnelles donnent plus de place à la gouvernance, à la participation et à la délibération, comment le changement se construit-il dans le monde des loisirs sportifs de nature, que ce soit en termes d’équipement dans les stations sportives, de création de nouveaux produits, de développement de nouveaux services, d’intégration de facteurs de régulation environnementale et éthique… ?

Enfin, du côté de l’entreprise, il semble nécessaire d’interroger le processus innovant tel que celui-ci est élaboré par les différents fabricants, prestataires, consultants…. Comment les laboratoires de recherche s’organisent aujourd’hui au sein des entreprises ? Quelle place la recherche & développement a-t-elle dans la définition des produits et les formes d’ingénierie sont-elles en train d’évoluer ? Du côté des prestataires, la conception du service a évolué pour s’adapter aux évolutions du marché. De nouvelles formes d’encadrement, d’aménagement, de gestion et de commercialisation sont perceptibles modifiant la logistique du produit... Sans aucun doute, ce symposium sera aussi une occasion de réfléchir sur la manière dont le consommateur et le client participent au processus innovant et sur leur rôle dans la demande d’innovation et de nouvelles expériences culturelles. Plus globalement,  le marketing et le design se présentent comme des éléments majeurs dans la déclinaison de ce processus qui participe à renouveler le rapport à la filière et à la gestion des pratiques.

C’est dans cette perspective que les sports de nature apparaissent comme un objet d’étude fécond pour mieux comprendre quels sont les moteurs et les inerties de la construction et de la diffusion de l’innovation dans la société contemporaine. Ce symposium organisé à l’occasion des 10 ans du réseau Sportnature.org, sera ainsi une belle occasion de réfléchir collectivement au statut et aux perspectives de ce champ de recherche et d’expertise afin de mieux répondre aux enjeux de demain.

Les ateliers thématiques se dérouleront autour des axes et sous-axes suivants :

Axe 1 : Epistémologie et méthodologie de la recherche et de l’ingénierie en innovation

  • Axe 1-1 Positionnements théoriques et disciplinaires
  • Axe 1-2 Méthodologie de recherche et d’ingénierie
  • Axe 1-3 L’innovation entrepreneuriale : de la recherche-action à la recherche fondamentale

Axe 2 : Usages et pratiques des loisirs sportifs de nature : entre ruptures, changements et résistances

  • Axe 2-1 Innovations géographiques et sociales dans l’histoire des pratiques, des espaces et des lieux
  • Axe 2-2 Cultures sportives, valeurs et conflits au sein des pratiques
  • Axe 2-3 Dynamiques sociales et communautaires (groupes sociaux, formes sociales de pratique, nouvelle demande,…)
  • Axe 2-4 Emergence de contre-cultures récréatives (logiques et acteurs, lieux, formes alternatives…)

Axe 3 : Les processus innovants dans l’entreprise

  • Axe 3-1 Innovations technologiques et d’usage
  • Axe 3-2 Innovations marketing
  • Axe 3-3 Rôle et apport des organisations collectives (systèmes productifs, réseaux, pôle de compétitivité, filière, syndicat…)
  • Axe 3-4 Recherche & développement au sein des entreprises : place et évolution

Axe 4 : Les innovations au sein des organisations sportives de nature

  • Axe 4-1 Permanence et changement au sein des organisations sportives et récréatives
  • Axe 4-2 Renouvellement des structures et des pratiques institutionnelles (fédérations, ministères, C.N.O.S.F…)
  • Axe 4-3 L’Ecole : entre changement et permanence
  • Axe 4-4 Structures touristiques et sportives (prestataires, guides, moniteurs, villages de vacances…)
  • Axe 4-5 L’émergence et l’impact d’un cadre juridique spécifique (juridiciarisation, codification et normalisation, réglementation…)

Axe 5 – Les recompositions des territoires touristiques et sportifs

  • Axe 5-1 Les recompositions des territoires touristiques locaux (station, site, spot, collectivités territoriales, espaces protégés, camps thématiques, territoires flottants, itinérances…)
  • Axe 5-2 Les formes de gouvernance et d’organisation territoriale ou sectorielle des pratiques (réseaux d’acteurs, agences, systèmes touristiques ou culturels localisés, PER, CDESI, système d’intelligence collective…)
  • Axe 5-3 Nouvelles médiations géographiques (e-topo, Webcam, NTIC, site Internet, GPS…)
  • Axe 5-4 Les formes et modalités de prise en compte du développement durable (régulation, vulnérabilité, post-tourisme, gestion des produits, accessibilité, éthique…)

Comité scientifique (personnalités scientifiques ayant donné leur accord)

ALIOUAT Boualem, Professeur de Management, Université Sophia Antipolis - Nice
AUGUSTIN Jean-Pierre, Professeur de Géographie, Université de Bordeaux
BENSAHEL Liliane, Ingénieur de recherche, HDR, Université de Grenoble
BOUHAOUALA Malek, MCF en STAPS, Université de Grenoble
BOURDEAU Philippe, Professeur de Géographie, Université de Grenoble
CHANTELAT Pascal, Professeur en STAPS, Université de Lyon
CORNELOUP Jean, MCF, HDR, STAPS, Université de Clermont-Ferrand
DEBARBIEUX Bernard, Professeur de géographie, Université de Genève
FLAGESTAD Arvid, Professeur, Dept of innovation, Norvegian School of Management
GAIDO Luigi, Professeur d’Economie, Val d’Aoste - Turin
JOLLY Dominique, Professeur de Management, CERAM, Nice
LE-LOARNE Séverine, Professeur, Ecole de Management, Grenoble
LIEVRE Pascal, MCF, HDR , Sciences de gestion, CRCGM et Université d'Auvergne
LORET Alain, Professeur en STAPS, Université de Rouen
LUQUE Ana, Professeur de Géographie, Université de Malaga
MAO Pascal, MCF, Géographie, IGA, Université de Grenoble
OHL Fabien, Professeur de Sociologie, Université de Lausanne
PECQUEUR Bernard, Professeur d’Aménagement du territoire, Université de Grenoble
ROEHRICH Gilles, Professeur de Gestion, Inst. d’Administration des Entreprises, Grenoble
ROUX Frédérique, MCF, Droit - STAPS, Université de Lyon
SCHMITT Christophe, MCF, HDR, Sciences de Gestion, Université de Nancy
TERZAKIS Dimitris , Professeur de Statistiques et d’Econométrie, Université d‘Héraklion
VANIER Martin, Professeur de Géographie, Université de Grenoble

La date limite d’envoi des propositions de communication est fixée au 1er juillet 2008.

Lieux

  • Domaine Olivier de Serres, Le Pradel
    Mirabel, France (07)

Dates

  • mardi 01 juillet 2008

Mots-clés

  • tourisme, loisirs, récréatif, nature, sport, aménagement, géographie, territoire, sociologie, milieu

Contacts

  • Marc LANGENBACH
    courriel : metheogeo [at] yahoo [dot] fr

URLS de référence

Source de l'information

  • Marc LANGENBACH
    courriel : metheogeo [at] yahoo [dot] fr

Pour citer cette annonce

« Innovation et loisirs sportifs de nature. Rétrospectives et perspectives », Colloque, Calenda, Publié le jeudi 10 avril 2008, http://calenda.org/194797