AccueilDeux siècles d'utilitarisme

Deux siècles d'utilitarisme

Colloque international interdisciplinaire

*  *  *

Publié le samedi 12 avril 2008 par Delphine Cavallo

Résumé

Ce colloque a pour objet et pour ambition de s’interroger d’une part sur les racines de l’utilitarisme et d’autre part sur son héritage, ses mutations et ses développements. Plus de deux cents ans après l’Introduction aux principes de morale et de législation de J. Bentham, qu’est devenu l’utilitarisme ? Quelles transformations les figures emblématiques de l’utilitarisme benthamien : le « felicific calculus », les concepts de bonheur, de plaisir, de bien-être, et le panoptique ont-elles subi ? Est-il vrai que, selon Tim Mulgan, « la question la plus importante qui divise les utilitaristes est la définition du bonheur ou du "bien-être" ou de "l’utilité" ou de "ce qui fait que la vie vaut la peine d’être vécue" » ? (Understanding Utilitarianism, Stocksfield : Acumen, 2007)

Annonce

Deux siècles d'utilitarisme

Colloque international interdisciplinaire

Le groupe de recherche Axe Civilisation Britannique, composante de l’équipe d’accueil Anglophonie : Communautés et Écritures (Université de Rennes II) et le Centre Bentham (Université Paris Ouest – La Défense) organisent les jeudi 4 et vendredi 5 juin 2009 à l’Université Rennes II un colloque intitulé « Deux siècles d’utilitarisme ».

L’utilitarisme reste globalement mal connu en France où il est réduit à quelques figures et positions souvent caricaturales qui continuent de déprécier son image. Cette attitude tranche avec un nombre important de théories, majoritairement anglo-saxonnes, qui lui reconnaissent un statut privilégié de source d’inspiration ou de rival. Il constitue ainsi, du point de vue théorique, une tradition et un tournant philosophique majeur. Du point de vue pratique, il compte parmi les doctrines qui ont le plus d’effets juridiques et éthiques.
Si des penseurs développent des réflexions utilitaristes dès l’Antiquité dans le domaine de dl’éthique ou de l’ontologie, l’utilitarisme, au sens où nous l’entendons, se constitue avec Jeremy Bentham. Il le formule dans l’expression du principe d’utilité visant la « maximisation du plus grand bonheur du plus grand nombre ». Bentham en systématise l’application, étend ses champs d’intervention et l’érige en principe premier de son système philosophique dans l’Introduction aux principes de morale et de législation publiée pour la première fois en 1789.
Les penseurs utilitaristes entendent fonder l’éthique sur l’idée que la valeur morale d’une action se détermine par sa contribution à augmenter ou à diminuer le bonheur général. En plus d’être une théorie morale, l’utilitarisme étend son champ d’application à différentes sphères théoriques et pratiques telles que la politique, le droit, la philosophie de l’action, l’économie ou la sociologie.
Ce colloque a pour objet et pour ambition de s’interroger d’une part sur les racines de l’utilitarisme et d’autre part sur son héritage, ses mutations et ses développements. Plus de deux cents ans après l’Introduction aux principes de morale et de législation, qu’est devenu l’utilitarisme ? Quelles transformations les figures emblématiques de l’utilitarisme benthamien : le « felicific calculus », les concepts de bonheur, de plaisir, de bien-être, et le panoptique ont-elles subi ? Est-il vrai que, selon Tim Mulgan, « la question la plus importante qui divise les utilitaristes est la définition du bonheur ou du "bien-être" ou de "l’utilité" ou de "ce qui fait que la vie vaut la peine d’être vécue" » ? (Understanding Utilitarianism, Stocksfield : Acumen, 2007)
Dans la perspective de ces questionnements, nous encourageons la confrontation de points de vue interdisciplinaires (études anglaises, philosophie, sociologie, droit, économie, histoire etc.) sur les grandes questions politiques et sociales (justice, démocratie, droit international, droits, économie politique, éthique etc.). Nous souhaitons par ailleurs que s’engage un rapprochement entre les utilitaristes classiques (Bentham, Mill, Sidgwick) et les utilitaristes du XXe siècle (Hare, Moore, Singer).
On pourra par ailleurs se pencher sur les thématiques suivantes (non exhaustives) :
- L’exigence, le paternalisme, le sacrifice : l’utilitarisme est-il une théorie morale extrême ?
- Utilitarisme et éthique appliquée : éthique animale, éthique de l'environnement, bio-éthique, éthique médicale etc.
- Le conséquentialisme.
- L’intégration ou l’exclusion des calculs utilitariste et déontique ainsi que les considérations téléologiques dans le raisonnement pratique.
- Utilitarisme et protection de l’individu.
- L’universalisme et le particularisme.
- Utilitarisme(s) de l’acte, de la règle, de la préférence.
- L’utilitarisme et le concept de mérite.
- L’influence politique de l’utilitarisme.
- Utilitarisme et intervention / non-intervention de l’état.
- Utilitarisme et droit international.
- Utilitarisme et justice distributive.

Les intervenants pourront s’exprimer en français ou en anglais.

Les propositions de communication d’environ 250 mots, accompagnées d’une notice personnelle de quelques lignes (statut, lieu d’exercice et coordonnées) devront être envoyées avant le 29 septembre 2008 à Emilie Dardenne (emiliedardenne@yahoo.fr) en indiquant « Deux siècles d’utilitarisme 2009, proposition de communication » en objet. Notification aux auteurs avant le 2 décembre 2008.
Les meilleures communications seront sélectionnées pour une publication ultérieure.

Conférenciers invités

Catherine Audard, London School of Economics
Tim Mulgan, Université de St Andrews (à confirmer)
Fred Rosen, University College London
Philip Schofield, University College London

Responsables scientifiques

Malik Bozzo-Rey, Université de Paris Ouest – La Défense
Emilie Dardenne, Université de Rennes II

Comité d’organisation

Malik Bozzo-Rey, Université de Paris Ouest – La Défense
Emilie Dardenne, Université de Rennes II
Emmanuelle de Champs, Université de Paris VIII - Saint Denis

Comité scientifique

Magali Bessone, Université de Rennes I
Malik Bozzo-Rey, Université de Paris Ouest – La Défense
Anne Brunon-Ernst, Université Panthéon - Assas
Jean-Pierre Cléro, Université de Rouen
Emilie Dardenne, Université de Rennes II
Emmanuelle de Champs, Université de Paris VIII - Saint Denis
Ann Thomson, Université de Paris VIII - Saint Denis

Lieux

  • Université de Rennes II
    Rennes, France

Dates

  • lundi 29 septembre 2008

Mots-clés

  • utilitarisme, politique, éthique, morale, Bentham, Hare, Singer, droit

Contacts

  • Emilie Dardenne
    courriel : emiliedardenne [at] yahoo [dot] fr

URLS de référence

Source de l'information

  • Malik Bozzo-Rey
    courriel : malik [dot] bozzorey [at] centrebentham [dot] fr

Pour citer cette annonce

« Deux siècles d'utilitarisme », Appel à contribution, Calenda, Publié le samedi 12 avril 2008, http://calenda.org/194808