AccueilNouvelles méthodes et approches interdisciplinaires dans la recherche sur le réchauffement climatique

Nouvelles méthodes et approches interdisciplinaires dans la recherche sur le réchauffement climatique

Conférence sur la crise environnementale à Porquerolles du 5 au 10 Novembre 08

*  *  *

Publié le lundi 14 avril 2008 par Delphine Cavallo

Résumé

Ce congrès international présentera les nouvelles avancées scientifiques en matière de réchauffement climatique. Il sera consacré à la modélisation climatique et à son couplage avec les modèles économiques et écologiques. Du point de vue des politiques publiques, quel est l’impact du produit de ces simulations climatiques et économiques ? Quels sont les efforts internationaux visant à atténuer les effets du réchauffement climatique ? Un public international (200 personnes) de chercheurs, d’ingénieurs, de cadres d’agences gouvernementales et d’instances régionales est attendu.

Annonce

Nouvelles méthodes et approches interdisciplinaires dans la recherche sur le réchauffement climatique

Conférence sur la crise environnementale à Porquerolles du 5 au 10 Novembre 08

24 conférenciers de premier rang sont attendus pour aborder les aspects les plus récents des problématiques liées au réchauffement climatique.

Tout d'abord, le colloque mettra en perspective les changements climatiques actuels grâce à ceux du passé. La considération des fluctuation de température peut se faire à diverses échelles : depuis 125 000 ans grâce à l’analyse des isotopes des matériaux, depuis 10000 ans grâce aux traces humaines ou depuis quelques siècles, et sur des régions localisées, grâce aux écritures. Il s’agira dans tous les cas de voir si ces variations sont un fait nouveau ou s’il s’agit d’un phénomène cyclique. Différentes approches permettront de corroborer ou d’infirmer les points de vue courants.

Puis, les conférenciers montreront les avancées en matière de modélisation du climat. L’intégration de tous les paramètres du système terre responsables du changement climatique a été rendue possible au cours des dernières années grâce à l’augmentation des puissances de calcul, au perfectionnement des appareils de mesure et à la coordination des programmes de recherche. Il en résulte une architecture complexe basée sur une analyse des données climatiques, la construction d’algorithmes précis et l’évaluation du modèle par l’analyse des données de sortie. Cette auto-régulation a permis aux climatologues et économistes de s’appuyer sur des prédictions au degré de certitude sans cesse croissant

Puis, il s'agira de voir les implications des résultats établis lors de la session précédente. Une fois les prédictions climatiques avérées, la mise en place de mesures afin de faire face au changement nécessite des moyens de mise en œuvre tant au niveau politique qu’au niveau industriel. Les corrélations entre constatation des bouleversements et répercussions sociales sont encore faibles, et les études économiques permettent d’en cerner les impacts mais aussi de proposer des moyens pour les accroître. Les enjeux sont doubles : permettre d’éviter des dégâts matériels dus aux dérèglements climatiques mais aussi réduire les coûts futurs en mettant en place dès maintenant une stratégie de gestion des risques.

Enfin, les intervenants montreront à la fois les impacts du business as usual à long terme et proposeront des mesures permettant d’y faire face. Des éléments scientifiques permettront de cerner l’ampleur des enjeux via l’analyse des cycles du CO2 ou de la fragilité des écosystèmes. Des analyses, des mesures économiques visant à intégrer le paramètre environnemental aux négociations politiques dans le but de réduire les émissions de gaz à effet de serre par des permis d’émission ou des appareils plus coercitifs, fourniront les éléments de compréhension des implications sociales du changement climatique au cours du XXIème siècle.

Intervenants :

  • André Berger, Climatologist, Univ. Catholique de Louvain, BE
  • Guy Brasseur, Chemist, ESSL Laboratory, US
  • Philippe Ciais, Climatologist, LSCE, FR
  • Wolfgang Cramer, Ecologist, Potsdam Institute (PIK), DE
  • Michel Déqué, Climatologist, Meteo-France, FR
  • Romain Duval, Economist, OECD, FR
  • Ottmar Edenhoffer, Economist, Potsdam Institute (PIK), DE
  • Hughes Goosse, Climatologist, Univ. Catholique de Louvain, BE
  • Roger Guesnerie, Economist, Collège de France, FR
  • Stéphane Hallegatte, Economist, Meteo-France, FR
  • Jean-Charles Hourcade, Economist, CIRED director, FR
  • Rik Leemans Ecologist, Univ. Of Wageningen, NL
  • Michael Mann, Climatologist, Penn State Univ., US
  • François Moisan, Scientific director, ADEME, FR
  • Matthieu Orphelin, Economist, ADEME, FR
  • Serge Planton, Climatologist, Meteo-France, FR
  • Jesus Felipe Gonzalez Rouco, Climatologist, Facultad CC. Físicas. UCM, ES
  • Bernard Seguin, Agronomist, INRA, FR
  • Jason Shogren, Economist, Uni. of Wyoming, US
  • P.R.Shukla, Economist, Indian Institute of Management, IN
  • Richard Somerville, Climatologist, Scripps Institution of Oceanography, US
  • Aryan Van Engelen, Climatologist, KNMI, NL
  • Joel Guiot, Climatologist, CEREGE, FR
  • Sylvie Thoron, Economist, GREQAM, FR

Lieux

  • Centre IGESA
    Porquerolles, France

Dates

  • dimanche 09 novembre 2008
  • mercredi 05 novembre 2008
  • jeudi 06 novembre 2008
  • vendredi 07 novembre 2008
  • samedi 08 novembre 2008
  • lundi 10 novembre 2008

Mots-clés

  • changement, climat, économie, impact, interdisciplinaire, global, warming, modelisation

Contacts

  • Entre-Sciences #
    courriel : communication [dot] entre-sciences [at] msh-paris [dot] fr

Source de l'information

  • Association Entre-Sciences
    courriel : communication [dot] entre-sciences [at] msh-paris [dot] fr

Pour citer cette annonce

« Nouvelles méthodes et approches interdisciplinaires dans la recherche sur le réchauffement climatique », Colloque, Calenda, Publié le lundi 14 avril 2008, http://calenda.org/194818