AccueilLa ruse d'Idothée

La ruse d'Idothée

Bonnes et mauvaises odeurs dans les mondes grec et romain

*  *  *

Publié le lundi 14 avril 2008 par Raphaëlle Daudé

Résumé

Les Grecs et les Romains partagent leur monde olfactif en deux valences : bonnes et mauvaises odeurs. Notions tranchées, pour des réalités aux contours plus flous : il faut en rechercher la définition et les interactions, en contexte et dans le temps. Cette enquête doit explorer la matière, les gestes et les idées pour comprendre la lecture que les hommes de l’Antiquité faisaient de leur environnement olfactif et les mesures qu’ils prenaient en conséquence : lecture pragmatique, sociale, savante, affective, symbolique.

Annonce

La ruse d'Idothée
Bonnes et mauvaises odeurs dans les mondes grec et romain

L'osmologie, ou sciences des odeurs, de l'odorat et de l'olfaction, s'est constituée en domaine de recherches émergent depuis une trentaine d'années. Cet essor est sensible dans des champs disciplinaires aussi divers que complémentaires.
L'ambition de ce colloque qui se tiendra à la cité des Congrès de Nantes est de permettre la rencontre de chercheurs d'horizons différents, spécialistes de disciplines parfois très techniques mais qui doivent pouvoir dialoguer. C'est à cette condition que peut se constituer une image à la fois fidèle et cohérente de ce qui fondait, sur le plan olfactif, la communauté matérielle et culturelle des Grecs. Car il s'agit rien moins que de contribuer à l'analyse du lien social et territorial des Grecs, avec eux-mêmes et avec les peuples qui commercent avec eux. Parmi les participants, on trouvera donc des archéologues de terrain, qui fouillent des installations « odorantes » (ateliers de parfumerie, installations d'hygiène urbaine ou domestique, dépôts votifs) ; un chimiste spécialiste des analyses sur matériel vinaire antique ; une spécialiste de botanique et un parfumeur, qui ont travaillé à l'identification des espèces végétales et à la reconstitution de formules antiques ; des historiens (spécialisés dans la zootechnie, la médecine et le sport antique) et des spécialistes des sources littéraires et épigraphiques (en particulier, pour les représentations sociales ou ethniques de l'altérité, par le champ olfactif).

Ce colloque fait suite à une première journée d'étude qui s'est tenue le 14 juin 2007 à l'université et qui était consacrée à l'odorat et à l'olfaction : les communications présentées ont abordé les théories anciennes sur l'anatomie et le fonctionnement de l'odorat. Elles faisaient en particulier état des obstacles épistémologiques et des défis scientifiques que l'osphrésiologie a rencontrés, jusqu'aux perspectives de la recherche contemporaine.

Déesse jusqu'au bout du nez, Idothée préfère l'ambroisie aux mauvaises odeurs et sait se prémunir contre elles. Pour aider Ménélas à approcher son père Protée, au milieu de ses phoques et de leur puanteur, elle imagine une double ruse : cacher le héros sous la peau d'une de ces bêtes et le protéger du supplice olfactif, en dispensant un peu de ce parfum divin aux humaines narines (Homère, Odyssée, IV, 365-450).

Les Grecs ne sont pas tous des dieux comme Idothée, mais ils sont presque aussi sensibles qu'elle. Ils partagent leur monde olfactif en deux valences : l'euôdia et la dysôdia. Notions tranchées, pour des réalités aux contours plus flous : il faut en rechercher la définition et les interactions, en contexte et dans le temps. Cette enquête doit explorer la matière, les gestes et les idées pour comprendre la lecture que les Grecs faisaient de leur environnement olfactif et les mesures qu'ils prenaient en conséquence : lecture pragmatique, sociale, savante, affective, symbolique.

Les communications du présent colloque se rattacheront aux domaines suivants :

  • Environnement naturel :
    • Le monde animal : revers ou reflet du monde civilisé ; mythologie de certains animaux réputés pour leur puanteur ou au contraire leur suavité sui generis ; place des substances animales dans les domaines alimentaires, artisanaux, médicinaux.
    • Le monde végétal : odeur et phytonymes ; matières premières en parfumerie, œnologie, pharmacopée ; offrandes et attributs religieux.
  • Environnement territorial et géographique :
    • Peuples et sites : odeur et toponymes ; sites réputés nauséabonds (méphitismes, marécages, traces d'hydrocarbures...) ou embaumés : perception, interprétation symbolique ou savante, aménagement, exploitation.
    • Urbanisme et archéologie des activités humaines : maison et vie quotidienne ; cité et artisanats « polluants » ; hygiène publique.
  • Environnement humain :
    • Les marqueurs sociaux : signes de reconnaissance de l'homme libre ou de la condition royale ; vie de truphè.
    • Les marqueurs de l'altérité (l'odeur exhalée par l'autre, les rapports de l'autre avec l'odeur) : femme, étranger, enfant, vieillard, esclave, divinité...
    • La vie du corps : recommandations des hygiénistes (la sueur et l'athlète ; les régimes alimentaires) ; pratiques du parfumage ; secrets de pharmacopée et de magie.
______________________________

Lundi 16 juin 2008
(Cité des Congrès de Nantes)

10h50 : accueil des participants

11h15 : Allocution d’accueil

Odorama historique

11h30 : René Laruelle (Parfumeur, Liège)
« Résines et aromates, du thuos à l'aroma. »

12h20 : Caroline Zaitoun (Université de Paris X)
« Les "tu-we-a" des palais mycéniens : des matières premières d’onguent pour l’exhalaison. »

13h : déjeuner

14h-14h45 : OUVERTURE OFFICIELLE des Journées scientifiques de l’Université de Nantes

Bêtes et plantes : les odeurs de l’environnement naturel.

15h : Suzanne Amigues (Professeur émérite, Université de Montpellier)
« Brûler du styrax.»

15h40 : Pascal Luccioni (Université Jean Moulin-Lyon III)
« L’odeur de l’herbe : la typologie des odeurs dans le Traité de matière médicale de Dioscoride. »

16h20 : Pause

16h30 : Jean Trinquier (Université de Lille III)
« Bonne et mauvaise haleine chez les animaux : le cas des fauves et des serpents. »

17h10 : Sébastien Barbara (Université de Lille III)
« Figures du serpent nauséabond. »

18h Conclusion de la première journée

Mardi 17 juin 2008
(Faculté des Lettres, Bâtiment Tertre, 3ème étage, Salle du Conseil)

9h : accueil des participants

Corps biologiques, corps sociaux : les odeurs humaines entre savoirs et opinions.

9h10 : Edouard Felsenheld (Université de Paris IV)
« Galien et l'odeur des athlètes »

9h50 : Florence Bourbon (IUFM de Paris)
« Comment traiter les mauvaises odeurs ? Identification, statut et choix thérapeutiques dans la Collection hippocratique »

10h30 : Pause

10h40 : Alain Duplouy (Université de Paris I )
« Les Mille parfumés de Colophon »

11h20 : Béatrice Nicolas (Université de Nantes)
« Des odeurs et des mots : remarques sur le vocabulaire osmologique »

12h : Thierry Eloi (Université de Perpignan)
« Sexe et odeurs du corps à Rome »

12h40: déjeuner

Archéologie des activités humaines : l’odeur comme indice, l’odeur comme objet.

14h00 : Philippe Marinval (CNRS/CRPPM, Toulouse)
« Senteurs protohistoriques et antiques : archéobotanique et archéologie. »

14h40 : Ph. Charlier (CHU R. Poincaré, Garches)
« La lutte contre les mauvaises odeurs. Ce qu’apportent le nettoyage et l’étude des latrines romaines de l’habitation II E j (Délos, quartier du théâtre) ».

15h20 : Nicolas Garnier (Laboratoire N. Garnier, Vic-Le-Comte)
« Archéologie biomoléculaire des parfums. Les apports de l’analyse organique chimique. »

16h00 : Pause

16h15 : Annie Verbanck, Natacha Massar (Musée Royal, Mariemont ; Musée du Cinquantenaire, Bruxelles)
« La rose et l’encens : les bonnes odeurs d’une exposition ».

17h : Conclusion du colloque

__________________________

Organisateurs :

Université de Nantes, Département de Langues Anciennes
Equipe de recherche « Modernité de l’Antique » (EA 3258)
Contact : Béatrice Nicolas-Duval
beatrice.nicolas@univ-nantes.fr

Partenaires :

  • Unité de Formation et de Recherches « Lettres et Langages », Université de Nantes
  • Maison des Sciences de l’Homme Ange-Guépin, Université de Nantes
  • « Les journées scientifiques » de l’Université de Nantes et leurs partenaires
  • La Cité des Congrès de Nantes

Lieux

  • Cité des Congrès de Nantes (le 16/06/08) et Salle du Conseil, Bâtiment Tertre, Faculté des Lettres, Université de Nantes (le 17/06/08)
    Nantes, France

Dates

  • lundi 16 juin 2008
  • mardi 17 juin 2008

Mots-clés

  • odeurs, osmologie, parfum, antiquité

Contacts

  • Béatrice Nicolas-Duval
    courriel : beatrice [dot] nicolas [at] univ-nantes [dot] fr

Source de l'information

  • Béatrice Nicolas
    courriel : beatrice [dot] nicolas [at] univ-nantes [dot] fr

Pour citer cette annonce

« La ruse d'Idothée », Colloque, Calenda, Publié le lundi 14 avril 2008, http://calenda.org/194819