AccueilL'évaluation en sciences humaines et sociales

*  *  *

Publié le lundi 21 avril 2008 par Raphaëlle Daudé

Résumé

L'École réunit acteurs et analystes de l’évaluation pour réfléchir aux enjeux et difficultés spécifiques de l’évaluation dans le secteur des sciences humaines et sociales. Les premiers rapports de l’AERES, la mise en œuvre de la Loi sur la Liberté et Responsabilités des Universités et la publication du rapport Attali conduisent à reconsidérer les besoins et les modalités de l’évaluation. Comment évaluer l’enseignement et la recherche en sciences humaines et sociales en créant les conditions pour qu’émergent des travaux novateurs ? Comment envisager la relation entre les approches quantitatives et qualitatives de la production scientifique? À quelles conditions l’évaluation permet-elle de mieux définir des orientations dans un milieu ? Comment éviter les dérives d’un pilotage extérieur déstructurant ?

Annonce

Les Grands débats de l’École normale supérieure

27 mai 2008

17h Salle Dussane

L’évaluation en sciences humaines et sociales

 Quelques mois après le colloque Évaluer, dévaluer, réévaluer l’évaluation qui s’est tenu à l’Ecole normale le 30 novembre 2007 (organisé par les laboratoires CNRS littéraires de l’Ecole), l’Ecole réunit acteurs et analystes de l’évaluation pour réfléchir aux enjeux et difficultés spécifiques de l’évaluation dans le secteur des sciences humaines et sociales. Les premiers rapports de l’AERES, la mise en œuvre de la Loi sur la Liberté et Responsabilités des Universités et la publication du rapport Attali conduisent à reconsidérer les besoins et les modalités de l’évaluation. Comment évaluer l’enseignement et la recherche en sciences humaines et sociales en créant les conditions pour qu’émergent des travaux novateurs ? Comment envisager la relation entre les approches quantitatives et qualitatives de la production scientifique? A quelles conditions l’évaluation permet-elle de mieux définir des orientations dans un milieu ? Comment éviter les dérives d’un pilotage extérieur déstructurant ?

Table ronde animée par Michel Espagne (Directeur de recherche au CNRS, membre du Comité national de la recherche scientifique) en présence de

  • Philippe Büttgen (Chargé de recherche au CNRS, Membre du Comité national de la recherche scientifique)
  • Maurice Godelier (Directeur d’études à l’EHESS, auteur du rapport "L'état des sciences de l'homme et de la société en France et leur rôle dans la construction de l'espace européen de la recherche " 2002)
  • Sandra Laugier (Professeur de Philosophie à l’Université de Picardie, Déléguée scientifique adjointe AERES Philosophie)
  • Denise Pumain (Professeur de Géographie à l’Université de Paris 1, Déléguée scientifique AERES Coordinatrice sciences humaines et sociales)
  • Philippe Régnier (Président du conseil scientifique du département SHS au CNRS)
  • Jean-Michel Roddaz (Professeur d’Histoire à l’Université de Bordeaux III, Responsable Programme ANR Corpus et outils de la recherche en sciences humaines et sociales)

Lieux

  • ens ulm 45 rue d'Ulm 75005 Paris
    Paris, France

Dates

  • mardi 27 mai 2008

Mots-clés

  • évaluation, sciences humaines et sociales

Source de l'information

  • Elise Domenach
    courriel : Elise [dot] Domenach [at] ens-lyon [dot] fr

Pour citer cette annonce

« L'évaluation en sciences humaines et sociales », Informations diverses, Calenda, Publié le lundi 21 avril 2008, http://calenda.org/194859