AccueilLa modération politique dans les Pyrénées-Atlantiques

*  *  *

Publié le mardi 22 avril 2008 par Delphine Cavallo

Résumé

La modération caractérise la vie politique des Pyrénées Atlantiques de 1848 à nos jours, son opinion publique, son corps électoral, la participation électorale et les orientations politiques de celui-ci, sa classe politique, ses pratiques partisanes et ses inclinaisons idéologiques, y compris lors des périodes conflictuelles de l’histoire nationale ou internationale durant lesquelles l’art de compromis l’emporte sur les passions politiques ou va à l’encontre de tendances générales nationales radicales. Cette singularité, que partage le département des Pyrénées Atlantiques avec d’autres départements plutôt aquitains, n’a pas été étudiée en tant que telle, même si elle a été soulignée dans les travaux historiques et de science politique ; Les journées traiteront une telle problématique, en isolant certaines thématiques qui font l’objet de recherches en cours.

Annonce

Journée d’histoire 2008, du 27-28 mai. Irrissary

Centre d’éducation au patrimoine Ospitalea
64780 Irissary
tel 0559379720, ospitalea@cg64.FR

La modération politique dans les Pyrénées Atlantiques

La modération caractérise la vie politique départementale de 1848 à nos jours, son opinion publique, son corps électoral, la participation électorale et les orientations politiques de celui-ci, sa classe politique, ses pratiques partisanes et ses inclinaisons idéologiques, y compris lors des périodes conflictuelles de l’histoire nationale ou internationale durant lesquelles l’art de compromis l’emporte sur les passions politiques ou va à l’encontre de tendances générales nationales radicales. Toutefois cet équilibre masque des traditions territoriales opposées sans pour autant être exclusives, des moments et des temps de radicalisme.

Cette singularité, que partage le département des Pyrénées Atlantiques avec d’autres départements plutôt aquitains, n’a pas été étudiée en tant que telle, même si elle a été soulignée dans les travaux historiques et de science politique ; les biographies sur les hommes et leaders politiques (Barthou, Champetier de Ribes…), les études sur les courants politiques (parti monarchiste, républicains modérés, démocrate-chrétien, la difficile affirmation du gaullisme, la montée en puissance du socialisme...) ou sur les périodes charnières (le ralliement à la République, la bipolarisation de l’entre-deux-guerres, les changements politiques à la tête des villes…), l’examen de l’entrecroisement des identités et allégeances (nation et petite patrie, état nation et régionalisme ou provincialisme) ont révélé toute l’importance des transitions et des compromissions, des emprunts et des traditions. En particulier les études de sociologie et géographie électorale ont mesuré, reconstitué la prégnance d’une telle culture politique dans l’opinion mais que pour certaines périodes (pour le IIIeme et IVeme République) négligeant des périodes comme la Seconde République, le Second Empire et le temps présent. Quant aux corrélations à plusieurs occasions signalées entre ces attitudes, comportements de l’opinion voire ces stratégies partisanes et certains traits ou structures de la société (démographique, sociologique, anthropologique, religieux..), ou certaines constantes (la place des médias, de la presse, le rôle des élites..), elles n’ont pas à ce jour fait l’objet d’actualisation, de mesures et de reconstitutions pertinentes à moins de se contenter de l’explication des legs culturels, d’une préhistoire politique qui remonterait aux temps des fors et des passeries… se ressourçant dans le mythe des " républiques montagnardes ". Cette hypothèse qu’il ne convient pas de rejeter, reste à vérifier, en se demandant s’il existe des filiations entre ces pratiques de la médiation territoriale autour de l’identité territoriale et cette sous-culture contemporaine ? Les relations avec l’Espagne et les peurs associées à sa vie politique violente jouent un rôle à explorer.

Enfin le sujet a une résonance dans notre temps présent que l’on peut résumer par les deux questions suivantes : Dans quelles mesures cette longue durée du politique qui se confond avec l’apprentissage et la stabilisation d’une démocratie autant citoyenne que mitoyenne, est en voie d’achèvement ou en cours de renouvellement ?

Plusieurs indicateurs concernant l’opinion politique, les comportements électoraux (stabilité et transferts des opinions, nouvelles orientations, recul de la participation électorale), plus généralement les indices d’une crise du politique mais aussi les nouveaux comportements citoyens sont révélateurs d’un tel entre-deux.

Cette question en appelle une seconde. Dans quelles mesures les changements socio-culturels bousculent, modifient les modes et les perceptions du champ politique local (départemental), voire d’un système politique local.

Les journées traiteront une telle problématique, en isolant certaines thématiques qui font l’objet de recherches en cours. Plusieurs thèmes sont envisagés en deux temps, la première demi-journée traitera de la question de la médiation territoriale en s’interrogeant sur les filiations possibles entre culture politique moderne et culture politique contemporaine, la deuxième journée déclinera divers aspects de la modération politique.

L’approche comparative France Espagne est sous-jacente aux différentes questions même si les trajectoires nationales régionales divergent profondément dès le XIX° siècle dans la mesure où l’approche en l’envers de la radicalité basco-navarraise peut être un révélateur de la singularité étudiée.

A ce jour nous prévoyons les thèmes suivants en tenant compte des interventions (les titres sont indicatifs, ? à confirmer).Il ne s’agit que d’un pré-programme auquel se raccrocheront d’autres interventions de collègues bordelais et toulousains.

27 mai après midi

La préhistoire du culture politique, les legs de la période moderne, entre pratiques et représentations de la médiation territoriale

C.Desplat UPPA Les Pays d’état des Pyrénées occidentales et le pouvoir central.

F.Bidouze UPPA Les parlementaires palois et l’absolutisme dans la deuxième partie du XVIIIe siècle : entre collaboration et sursauts identitaires

F.Ostoloza UPNA Las Cortes de Navarra como contrapeso de la politica de la monarquia en el Antigo Régimen

J-M Imizcoz Beunza UPV Réseaux et médiations informelles entre la Cour et les communautés périphériques. L'exemple basque-navarrais, de l'intégration à la

28 mai matin

Modérateur : D. Bourmaud, UPPA

Les figures et les temps de la modération politique, en quête de stratégie et d’idéologie (sous la forme d’une table ronde)

E. Larrechea UPPA doct A Chaho, un carlo républicain

I Bilbao.. UPPA Les Etcheverry Ainchart, une dynastie de notables bas navarrais et le ralliement

A Olivier UPPA master Figures et leaders du MRP sous la IV République

Z Amiel UPPA master L’entrée en politique de F.Bayrou

F.Rigaud, UPPA doctorant, Un département en rupture-décalage avec la Nation

M Papy, UPPA, le double langage du politique, des politiques

Modération et conservatisme social dans les campagnes, le rôle du clergé

X Itcaina, IEP Bordeaux , Eglise et République au pays basque

A Artola , UPV.: La larga tradición de la reacción clerical vasca. Los referentes culturales, intelectuales y políticos del clero vasco ante la primera Guerra Carlista (1833 - 1839)

28 mai Après midi

Les représentations de la modération

C. Thibon UPPA L’ordre rural de la démocratie mitoyenne, la " synthèse " des maisons et ses variantes territoriales

E Bouche CAUE , La lecture patrimoniale de la modération politique (architecture et urbanisme municipal)

La modération dans les villes, des notables au municipalisme social

B. Béhaxétéguy UPPA doct, le renouvellement de la classe politique municipale sous la VI République, Bayonne

X. Barut UPPA ,Les bases sociales d’une alternance modérée, Labarrère, Pau

J Boustingorry UPPA doct, Les politiques publiques locales du logement, de l’urgence au possible, la modération comme politique publique

Lieux

  • Irrissary (Pyrénées Atlantiques 64), Centre d'éducation au patrimoine OSPITALEA

Dates

  • mardi 27 mai 2008
  • mercredi 28 mai 2008

Fichiers attachés

Mots-clés

  • modération politique, démocratie chrétienne, ralliement, culture politique territoriale, centrisme

Contacts

  • Thibon Christian
    courriel : christian [dot] thibon [at] univ-pau [dot] fr

Source de l'information

  • christian Thibon
    courriel : christian [dot] thibon [at] univ-pau [dot] fr

Pour citer cette annonce

« La modération politique dans les Pyrénées-Atlantiques », Journée d'étude, Calenda, Publié le mardi 22 avril 2008, http://calenda.org/194867