AccueilAction publique et mobilisations face aux populations mobiles

*  *  *

Publié le vendredi 25 avril 2008 par Delphine Cavallo

Résumé

« Marginaux » par bien des aspects, un certain nombre de groupes sociaux sont pourtant depuis quelques années sur le devant de la scène médiatique et au cœur de l’agenda politique en France : SDF, gens du voyage, prostituées, adeptes des rave-parties, squatteurs… Quelles que soient les différences entre ces groupes, ceux-ci possèdent pourtant des caractéristiques communes (outre la marginalité) : leur rapport au territoire est aléatoire, précaire ; et surtout, ils suscitent de façon quasi-unanime le rejet sur leur passage (parmi les populations locales) en raison de nuisances réelles ou supposées. Or, l’étude de ces populations et des interactions qu’elles provoquent nous semble particulièrement fécondes, tant pour la sociologie de l’action collective et des mouvements sociaux que pour l’analyse des politiques publiques.

Annonce

Colloque organisé par l’Institut des sciences sociales du politique (ISP)

Action publique et mobilisations face aux populations mobiles

Mardi 3 juin 2008

Salle Renaudeau (bâtiment Laplace) - École normale supérieure de Cachan

Entrée libre sans inscription

En partenariat avec la Fondation Abbé Pierre

Programme du colloque

9h00-9h30      Accueil et introduction générale

Première demi-journée
Président : Christophe ROBERT, Directeur des études Fondation Abbé Pierre

9h30-11h30    Roms et SDF : entre dispositifs d’accueil et logiques sécuritaires 

Alexandra NACU (CSO, IEP Paris) : Gérer des irréguliers ? Les Roms migrants en région parisienne.

Patrick BRUNETEAUX (CRPS, Université Paris I) : La conversion d’élus locaux communistes au soutien d’un camp de Rroms dans le Val de Marne.

François BONNET (OFCE, IEP Paris) : La gestion des marginaux par les associations dans les gares de Lyon et Milan.

Alexandra BIDET (CMH, ENS) et Erwan LE MÉNER (ISP, ENS Cachan et Observatoire du Samu social de Paris) : Les ressorts moraux des signalements de sans-abri au 115 de Paris.

11h30-11h45  Pause

11h45-13h15  Le droit au logement : procédures d’expulsion et mobilisations

Cégolène FRISQUE-BOURSIER (CRAPE et CENS, Université de Nantes) : La gestion locale des ménages en voie d’expulsion locative : fatalisme institutionnel et passivité des locataires.

Mathilde CORDIER et Jules-Mathieu MEUNIER (CRETEIL, Institut d’Urbanisme de Paris et Université Paris-Val de Marne) : Reconfiguration institutionnelle et modalités de l’action publique en faveur de l’accès au logement des populations « indésirables » : les cas des agglomérations de Lyon, Nantes et Toulouse.

Sébastien THIERY (Université Paris I – Enfants de Don Quichotte) : La chasse aux miséreux. Stratégie publique face à la mobilisation des SDF.

13h15-14h15  Déjeuner-Buffet

Seconde demi-journée :
Président : Lilian MATHIEU, Chercheur (CRPS ; Paris I)

14h15-15h45  L’Etat face aux « irréguliers » : droit et hospitalité

Marie DUCHENY (CERLIS, Université Paris Descartes) : L’accueil des réfugiés en France : comment l’action publique limite l’hospitalité

Flora BURCHIANTI (SPIRIT, IEP Bordeaux) : La mise en œuvre de dispositifs d’action sociale envers les étrangers en situation irrégulière mobiles en Espagne : une action publique territorialisée sous pression

Elisabeth DUGUÉ, Guillaume MALOCHET et Patrick NIVOLLE (LISE, CNAM) : Construction d’une catégorie d’« indésirables » et mobilisations pour la reconnaissance des droits : l’exemple des jeunes étrangers isolés en situation irrégulière

15h45-16h Pause

16h-17h30 Gestion localisée des risques : les riverains face aux « indésirables »

Gwenola Le NAOUR (TRIANGLE, IEP de Lyon) : Faire tolérer la présence visible d’usagers de drogues. La difficile reconnaissance de la politique marseillaise de réduction des risques liés à l’usage des drogues

Malika AMAOUCHE (LAIOS, EHESS) : Les politiques concernant la prostitution en France et les problèmes liés à la mobilité de cette population

Sylvie TISSOT (PRISME, Université Marc Bloch Strasbourg) : « Densité » ou « diversité » : la gestion de la pauvreté par les associations de quartier du South End (Boston)

18h  Conclusion générale

Comité scientifique :

– Marie BIDET (Doctorante à l’Institut des Sciences sociales du Politique)

– Patrice DURAN (Professeur, ENS Cachan)

– Loïc LAFARGUE de GRANGENEUVE (Chercheur associé à l’ISP)

– Lilian MATHIEU (Chargé de recherche au CNRS, Centre de Recherches Politiques de la Sorbonne)

Entrée libre sans inscription

Lieux

  • ENS Cachan, 61 avenue du président Wilson, 94235 Cachan
    Cachan, France

Dates

  • mardi 03 juin 2008

Fichiers attachés

Mots-clés

  • action publique, mobilisations, territoire

Contacts

  • Lafargue Loïc
    courriel : loiclafargue [at] yahoo [dot] fr
  • Bidet Marie
    courriel : marie [dot] bidet [at] isp [dot] ens-cachan [dot] fr

URLS de référence

Source de l'information

  • Loïc Lafargue
    courriel : loiclafargue [at] yahoo [dot] fr

Pour citer cette annonce

« Action publique et mobilisations face aux populations mobiles », Colloque, Calenda, Publié le vendredi 25 avril 2008, http://calenda.org/194882