AccueilFaçades maritimes, économies régionales et développement urbain au Maghreb aux époques moderne et contemporaine

*  *  *

Publié le samedi 26 avril 2008 par Delphine Cavallo

Résumé

Les façades maritimes au Maghreb sont des lieux d’articulation entre les espaces maritimes qui ne cessent de se développer et un arrière pays soumis depuis près de cinq siècles à une maritimisation continue. Mais les façades maritimes connaissent elles des rythmes et des formes de développement particuliers, dont la singularité des cités portuaires est le principal témoin ?

Annonce

Façades maritimes, économies régionales et développement urbain au Maghreb aux époques moderne et contemporaine (XVe-XXIe siècle)

Casablanca, les 18 et 19 décembre 2008

Présentation

Depuis le XV e siècle, l’espace économique maghrébin, du Maroc atlantique aux rivages syrtes, a connu une mutation fondamentale représentée par la diminution progressive de la pesée de l’économie saharienne, en particulier du commerce caravanier, au profit des plaines côtières, des franges maritimes. La « maritimisation » s’est accentuée sous l’effet de deux tendances : le développement de la demande atlantique et méditerranéenne et la consécration d’une partie de la production locale à l’exportation (céréales, sucre, peaux, laines, sel….). Les anciennes villes portuaires, comme les nouvelles créations, ont connu un développement remarquable et continuent à être des pôles de développement actuels : portuaires, touristiques, industrielles…militaires. Les effets de l’ouverture maritime sur ces villes est perceptible à plusieurs niveaux : construction des édifices, aménagement de l’espace, brassages des populations, composition sociale…Les régions côtières attirent les populations de l’intérieur des pays, créent de nouvelles activités, entraînent les économies des arrières pays…Les façades maritimes constituent au Maghreb de véritables lieux d’articulation entre le monde maritime et les hinterlands.

L’approche que nous souhaitons de ces problématiques n’est pas exclusivement historique ; l’ouverture sur d’autres interrogations, anthropologiques, géographique, sociologiques, économiques est souhaitable. L’adoption d’une démarche comparatiste des phénomènes observés et étudiés, à l’Est comme à l’Ouest du Maghreb du XVè siècle à nos tours, devrait permettre une meilleure connaissance de l’histoire de la région.

Cadre

L’essentiel des travaux qui seront présentés dans ce colloque ont été élaborés dans le cadre d’un programme de coopération entre le Maroc et la Tunisie. Il a été initié par l’Unité de recherche : « Histoire économique et sociale » de la Faculté des sciences humaines et sociales de Tunis et par le Laboratoire : « Maroc - Mondes Occidentaux » (MMO) de la Faculté des lettres et des sciences humaines de Benmsik-Casablanca durant les années 2007 et 2008. Une première journée de recherche préparatoire a été tenue à Tunis le 30 novembre 2007 à Tunis. Son thème était : Le Maghreb (XVe- XXIe siècles) : Sources et méthodologies en histoire maritime.

Mots-clefs

Maritimisation des espaces/activités portuaires/acteurs/développement urbain/spatialisation/ sacralisation de l’espace urbaine/espaces maritimes/métropolisation/littoralisation des populations/fortifications.

Communications :

Proposition du titre, avec une présentation du sujet en une dizaine de lignes avant le 15 mai 2008. Pour le texte écrit au maximum 20 pages (500 signes par page).

Lieux

  • Salle des Réunions/Faculté des Lettres et des Sciences humaines Benmsik-Casablanca
    Casablanca, Maroc

Dates

  • jeudi 15 mai 2008

Fichiers attachés

Mots-clés

  • maritimisation des espaces, activités portuaires, acteurs, développement urbain, spatialisation, sacralisation de l’espace urbain, espaces maritimes, métropolisation, littoralisation des populations, fortifications

Source de l'information

  • Leila Maziane
    courriel : maziane_l [at] hotmail [dot] com

Pour citer cette annonce

« Façades maritimes, économies régionales et développement urbain au Maghreb aux époques moderne et contemporaine », Appel à contribution, Calenda, Publié le samedi 26 avril 2008, http://calenda.org/194885