AccueilGenre et pratiques religieuses

Genre et pratiques religieuses

Conflits, savoirs, pouvoirs

*  *  *

Publié le lundi 28 avril 2008 par Delphine Cavallo

Résumé

Cette journée d’études s’inscrit dans les travaux du groupe « Genre et histoire » du Centre de recherches historiques, qui entend faire du genre un axe transversal de recherche historique. Les communications mettront au jour la dynamique des rapports sociaux de sexe dans le champ religieux à l’époque moderne et contemporaine. Dans le cadre d’une approche comparée entre périodes (moderne et contemporaine), entre pays (France, Allemagne, Espagne, Etats-Unis), et entre religions, nous interrogerons sur le sens donné par ces actrices à leurs pratiques, mais aussi sur le regard porté par l’institution et par l’historiographie sur celles-ci.

Annonce

Journée d’études internationale
Paris

Groupe « Genre et histoire », Centre de recherches historiques (UMR 8558 Ecole des hautes études en sciences sociales/CNRS), avec le soutien du PPF Genre, de la FMSH-British Academy et du CRH

Genre et pratiques religieuses
Conflits, savoirs, pouvoirs, (XVIe-XXe siècles)

Présentation

Cette journée d’études s’inscrit dans les travaux du groupe « Genre et histoire » du Centre de Recherches Historiques, qui entend faire du genre un axe transversal de recherche historique. Les communications mettront au jour la dynamique des rapports sociaux de sexe dans le champ religieux à l’époque moderne et contemporaine.

A travers la présentation d’études de cas, cette rencontre propose de repenser la présence des femmes dans et en marge de l’institution religieuse. La féminisation du catholicisme à partir de la Révolution française (1789) pose en effet la question de l’évolution des rapports entre les sexes dans l’institution religieuse sur la longue durée et nous invite à nuancer une approche trop souvent linéaire de l’évolution du rôle des femmes dans la société et dans l’Eglise. Loin de considérer que l’Eglise est seulement un « réservoir d’archaïsme », nous voulons retrouver ici les opportunités et modalités d’agency féminine dans la religion.

La « diversité des appropriations », sera ainsi mise en évidence grâce à une approche comparée.
En effet, le catholicisme n’a pas l’exclusive des rapports de genre conflictuels : le protestantisme, le judaïsme et l’islam, porteurs d’autres pratiques, constituent également des champs d’investigation nécessaires. Cette présence féminine se traduit dans et par des conflits dans l’institution religieuse. Multiformes, dépassant largement la « querelle des femmes », ces conflits peuvent donner lieu à des prises de position genrées, qui suivent les appartenances de genre, ou, au contraire, qui transcendent parfois les différences de sexe. Les femmes peuvent ainsi être présentées comme médiatrices, provocatrices, pacificatrices de conflits religieux. Dans le cadre d’une approche comparée entre périodes (moderne et contemporaine), entre pays (France, Allemagne, Espagne, Etats-Unis), et entre religions, nous interrogerons sur le sens donné par ces actrices à leurs pratiques, mais aussi sur le regard porté par l’institution et par l’historiographie sur celles-ci. 

Programme

Jeudi 22 mai 2008, 17 heures – Maison des Sciences de l’Homme, Cafétéria

Conférence dans le cadre du séminaire des invités de la FMSH:

Olwen Hufton,
Professeure émérite histoire moderne, Oxford,
Faith, Hope and Gender. Women and religious change in early modern Europe

La conférence sera suivie d’une petite réception.

Vendredi 23 mai 2008 – EHESS, 105, bd Raspail, 75006, Paris Salle 7

9h15 Introduction

Magali Della Sudda/ Xenia von Tippelskirch

9h30 – 11h00 : Session 1 – Sexualités légitimes et illégitimes

Présidée par Marie Chessel

Simone Laqua-O'Donnell, Downing College, Cambridge (UK)
Gender, Sex and Authority in Early Modern Münster

Emilie Machen, Simpson College (USA)
Women, Religious Leadership and WWI in France

Discutante : Yolande Cohen, Université du Québec à Montréal (UQAM)

11h15-12h45 : Session 2 – La direction spirituelle, une direction conflictuelle ?

Présidée par Marie Chessel

Daniela Solfaroli Camillocci, Université de Genève
Genre et polémique religieuse dans la réflexions réformée autour de la « direction spirituelle » des fidèles (XVIe-XVIIe siècles)

Magali Della Sudda, EHESS/ CERAPS
La direction spirituelle chez les femmes catholiques italiennes au début du XXe siècle

Discutante : Barbara Diefendorf, Boston University

14h30-16h : Session 3 – Circulation des savoirs et rapports de pouvoir

Présidée par Laura Downs

Mayte Green, University of Chicago
Gender, Religious Identity and Political Resistance: The Moriscas of  Sixteenth-Century Aragon

Xenia von Tippelskirch, Ruhruniversität Bochum/ EHESS
« Sécheresses intérieures » à la fin du XVIIe siècle et la question de l’agency

Discutante : Monika Mommertz, Albert-Ludwigs-Universität Freiburg

16h30-18h : Table ronde

Animée par Laura Downs avec la participation de

  • Yolande Cohen
  • Barbara Diefendorf
  • Olwen Hufton
  • Monika Mommertz

 Plan Pluri Formations
Genre et Sciences Sociales

Lieux

  • École des hautes études en sciences sociales - Maison des Sciences de l'Homme, 54, bd. Raspail, 75006
    Paris, France

Dates

  • jeudi 22 mai 2008
  • vendredi 23 mai 2008

Mots-clés

  • genre, religion, femmes, conflits, pouvoir, savoir

Contacts

  • Magali Della Sudda
    courriel : m [dot] dellasudda [at] sciencespobordeaux [dot] fr
  • Xenia von Tippleskirch
    courriel : tippelsk [at] ehess [dot] fr

Source de l'information

  • Magali Della Sudda
    courriel : m [dot] dellasudda [at] sciencespobordeaux [dot] fr

Pour citer cette annonce

« Genre et pratiques religieuses », Journée d'étude, Calenda, Publié le lundi 28 avril 2008, http://calenda.org/194893