AccueilL'intégration en question

L'intégration en question

Réflexion sur l'usage de la notion d'intégration dans le champ des études sur les migrants et leurs descendants

*  *  *

Publié le mercredi 30 avril 2008 par Delphine Cavallo

Résumé

Cette journée d'étude sur les usages de la notion d'intégration dans le champ des études en sciences sociales sur les migrants et leurs descendants est organisée par l'unité de recherche Migrations internationales et minorités. Les intervenants, sociologues et démographes, qualitativistes et quantitativistes, discuteront à partir de leurs travaux de la pertinence du concept d'intégration, dans un contexte où cette notion est désormais concurrencée par d'autres outils conceptuels tels que ceux de discrimination, de relations interethniques ou encore de rapports sociaux de « race ».

Annonce

 L’intégration en question

Réflexion sur l'usage de la notion d'intégration dans le champ des études sur les migrants et leurs descendants

Journée d’étude de l’Unité de recherche « Migrations Internationales et Minorités »

30 mai 2008, 9h30-18h,
INED, salle Sauvy,133 Bd Davout, Paris

La notion d’intégration est très utilisée dans les recherches en sciences sociales sur les migrants et les descendants de migrants. Elle est également usitée par les acteurs politiques et les pouvoirs publics intervenant en direction de ces population. Mais si cette notion est d’usage commun, sa définition et son contenu sont très variables. Qu’est-ce donc que l’intégration pour les pouvoirs publics, pour les chercheurs et aussi pour les individus dont elle est censée décrire le parcours. La notion d’intégration est également concurrencée par d’autres telles que celles de discriminations, de diversité, de multiculturalisme, d’ethnicité, de relations interethniques ou encore de rapports sociaux de « race », qui d’une part la complètent dans l’étude des processus sociaux à l’œuvre dans les trajectoires de vie des migrants et de leurs enfants, mais aussi la questionnent en insistant sur des phénomènes mal appréhendés par la notion d’intégration ou occultés par elle.

Les intervenants de cette journée ont été invités à mener leur réflexion selon les axes suivants :

- Comment définir l’intégration ? Comment est-elle pensée par les chercheurs d’une part et les acteurs publiques d’autre part ? Quels sont les recouvrements et divergences de ces définitions ?

- Comment les populations auxquelles s’appliquent le concept d’intégration le reçoivent-elles ? Comment expliquer la réception parfois très négative de ce concept ? Quelles conclusions en tirer dans l’élaboration de nos recherches ?

- Quels sont les apports des autres concepts à l’étude de l’intégration ? Le concept d’intégration reste-t-il un concept utile et si oui en quoi ?

- Qu’est-ce qu’un indicateur d’intégration ? Dans quelle mesure les indicateurs d’intégration recouvrent-ils ou se distinguent-ils des indicateurs de discrimination ?

Matin

9h30 : Accueil des participants

9h55 : Introduction de la journée

  • François Héran : « Quels indicateurs pour quelle intégration ? »

10h15-12h00 : les politiques publiques et l’intégration

  • Olivier Noël : « La déconstruction d'un paradigme de politique publique (1989-1997) »
  • Mireille Eberhard : « De l'intégration à la lutte contre les discriminations : ruptures et continuités de l’action publique (1998-2006) »
  • Sarah Mazouz : « Les cérémonies de remise des décrets de naturalisation et les paradoxes de la catégorie du naturalisé »

 

Après-midi

13h45-14h55 : Controverse sur l’usage du concept d’intégration à partir de deux enquêtes qualitatives

  • Béate Collet : « Des modes d'intégration entre participation citoyenne et références culturelles »
  • Emmanuelle Santelli : « Pour une analyse des manières de prendre place dans la société »

14h55-15h10 : Pause

15h10-16h55 : les enquêtes quantitatives et la mesure de l’intégration

  • Patrick Simon : « Question de mesure : des théories de l'intégration aux indicateurs »
  • Mirna Safi : « Analyse quantitative de l'immigration: de la mesure de l'intégration à la question des inégalités ethno-raciales »
  • Christelle Hamel : « La notion d’intégration dans l’enquête Trajectoires et Origines »

17h-18h : Table-ronde de conclusion

  • Nacira Guénif, Vincent Tiberj
  • Saïd Bouamama (sous réserve)
  • Véronique De Rudder (sous réserve)

Lieux

  • INED, 133 Boulevard DAVOUT, Salle Sauvy, Métro Porte de Bagnolet ou Porte de Montreuil
    Paris, France

Dates

  • vendredi 30 mai 2008

Mots-clés

  • immigration, minorité, intégration, discrimination, enquêtes quantitatives

Contacts

  • Christelle Hamel
    courriel : christelle [dot] hamel [at] ined [dot] fr

Source de l'information

  • Christelle Hamel
    courriel : christelle [dot] hamel [at] ined [dot] fr

Pour citer cette annonce

« L'intégration en question », Journée d'étude, Calenda, Publié le mercredi 30 avril 2008, http://calenda.org/194908