AccueilFilmer le terrain. Regards croisés entre sociologie et documentaire

*  *  *

Publié le jeudi 01 mai 2008 par Delphine Cavallo

Résumé

Quel dialogue est possible entre les méthodes sociologiques et audiovisuelles ? Recherches sociologiques et films documentaires semblent avoir de nombreux points communs. Cette ressemblance invite à préciser la nature de la complémentarité entre les deux approches, mais également ses limites. La journée d'étude organisée à l'École normale supérieure (Campus Paris-Jourdan) le vendredi 9 mai 2008 de 9h30 à 10h met en perspective les ressources et les problèmes concrets que rencontrent les sociologues et les documentaristes dans leurs recherches et leurs mises en forme respectives, à partir d'extraits de films réalisés ou écrits par des chercheurs en sciences sociales ou des professionnels du documentaire.

Annonce

Département de Sciences Sociales-ENS / Formation Doctorale Sciences de la société-EHESS

Filmer le terrain : Regards croisés entre sociologie et documentaire

Vendredi 9 mai 2008

9h30-22h
Grande Salle de l’Ecole Normale Supérieure, 48 Boulevard Jourdan, 75014 Paris

Entrée libre

Quel dialogue est possible entre les méthodes sociologiques et audiovisuelles? Recherches sociologiques et films documentaires semblent avoir de nombreux points communs. Cette ressemblance invite à préciser la nature de la complémentarité entre les deux approches, mais également ses limites.

Cette journée d'études met en perspective les ressources et les problèmes concrets que rencontrent les sociologues et les documentaristes dans leurs recherches et leurs mises en forme respectives, à partir d'extraits de films réalisés ou écrits par des chercheurs en sciences sociales ou des professionnels du documentaire.

L'accent est porté dans la matinée sur les modalités différenciées d'accès au « terrain », aux pratiques et à la parole des personnes enquêtées. Comment comprendre les différences dans la relation aux personnes interrogées, selon l'utilisation d'une caméra, d'un magnétophone ou d'un crayon et d'un papier? Quelles réactions et quelles attentes suscite un tournage, par rapport à une enquête sociologique? Les présentations ouvriront des pistes de réponse à ces différentes questions.

Les interventions de l'après-midi insistent davantage sur le rôle des logiques de production. Comment, à partir de la matière brute que constitue l'activité des hommes en société, en arrive-t-on au produit fini et diffusable qu'est l'écrit scientifique ou le film documentaire? Les contraintes qui agissent au cours de la définition de l’objet et des objectifs, du recueil des données, de leur sélection et de leur analyse, sont-elles semblables pour les sociologues et les documentaristes?

La journée se clôt par une projection et un débat autour d'un documentaire sur les enfants de « soixante-huitards », en présence de la réalisatrice, des auteures et des enquêtés.

Introduction. Angèle Christin. 9h30 – 10h.

Enquête, tournage et rapport au terrain. 10h-13h.

  • 10h. Paul Pasquali, doctorant ETT-CMH
    Un terrain médiatisé: comment enquêter en présence d’une équipe de tournage ?
    Film: Extraits de « Génération égalité des chances », réalisateurs Antony Fayada et Sylvie Delpierre, France 3-Comic-Strip Production, 54 mn, 2008.
    Discutante: Florence Weber, suivie d'une discussion avec la salle.
  • 11h. Leonardo Antoniadis, anthropologue et photographe
    Temps d’enquête, temps de tournage : la difficulté de produire deux regards distincts en parallèle.
    Film: Extraits de « Qui a peur des Tsiganes roumains? », réalisateurs Evelyne Ragot, Leonardo Antoniadis, Planète Spots, La Sept-Arte, 60 mn, 1996.
    Discutante: Laurence Fontaine, suivie d'une discussion avec la salle.
  • 12h. Thomas Lacoste, documentariste
    Filmer depuis sa bibliothèque. Une stratégie documentaire.
    Film: Extraits de « Rétention de sûreté, une peine infinie », réalisateur Thomas Lacoste, La Bande Passante, 68 mn, 2008.
    Discutante: Emilie Sauguet, suivie d'une discussion avec la salle.

Pause déjeuner: 13h-14h30.

Des logiques de production différentes? 14h30-17h30

  • 14h30. Aurélie Pinto, doctorante CURAPP (Amiens); Mariana Otero, documentariste
    Une approche construite du sujet: préparer et vendre un projet de documentaire.

Discutant: Romain Lecler, suivi d'une discussion avec la salle.

  • 15h30. Pierre-Olivier François, documentariste
    Filmer l'invisible: le rôle de la voix off dans l'explicitation des stratégies du réalisateur.
    Film: Extraits de « Chacun son histoire? », réalisateur Pierre-Olivier François, Arte, 52 mn, 2007.
    Discutant: Simon Uzenat, suivi d'une discussion avec la salle.
  • 16h30. Julien Clément, ATER Rouen
    Ecrire un film, écrire une thèse: la question du personnage.
    Film: Extraits de « Rugby Fa'a Samoa », réalisateur Thierry Machado, auteurs Julien Clément, Annie Coppens, Arte France, Prodom et Gédéon Programmes, 52 mn, 2007.
    Discutant: Christian Delage, suivi d'une discussion avec la salle.

Conclusion. Eric Brian. 17h30-18h.

Pause libre. 18h – 20h.

Soirée de clôture. 20h – 22h.

Projection-débat autour d'un documentaire sur des enfants de « soixante-huitards ».

  • Présentation: Julie Pagis, doctorante ETT-CMH.

Projection intégrale : « Les enfants de l'utopie », réalisatrice Stéphanie Kaim, auteures Stéphanie Kaim, Julie Pagis, Doc en Stock, 52 mn, 2008.

Débat animé par Alban Bensa.

Organisation:

Angèle Christin (angele.christin@ens.fr), Paul Pasquali (paul.pasquali@ens.fr)

Lieux

  • Grande salle, Campus Paris - Jourdan, Ecole Normale Supérieure, 48 bd Jourdan
    Paris, France

Dates

  • vendredi 09 mai 2008

Fichiers attachés

Mots-clés

  • sociologie, documentaire, terrain, production

Contacts

  • Angèle Christin
    courriel : angele [dot] christin [at] ens [dot] fr

Source de l'information

  • Angèle Christin
    courriel : angele [dot] christin [at] ens [dot] fr

Pour citer cette annonce

« Filmer le terrain. Regards croisés entre sociologie et documentaire », Journée d'étude, Calenda, Publié le jeudi 01 mai 2008, http://calenda.org/194910