AccueilPolitiques sociales transnationales

Politiques sociales transnationales

Réseaux réformateurs et Organisation internationale du travail (1900-1980)

*  *  *

Publié le samedi 03 mai 2008 par Delphine Cavallo

Résumé

À l’occasion des 90 ans de l’Organisation internationale du travail (OIT), ce colloque se fixe pour objectif de réfléchir à l’activité de l’OIT et d’autres acteurs internationaux qui ont tenté d’organiser et de promouvoir une régulation sociale mondiale.

Annonce

Politiques sociales transnationales.
Réseaux réformateurs et Organisation internationale du travail (1900-1980)

A l’occasion des 90 ans de l’Organisation internationale du travail (OIT), ce colloque se fixe pour objectif de réfléchir à l’activité de l’OIT et d’autres acteurs internationaux qui ont tenté d’organiser et de promouvoir une régulation sociale mondiale.

La perspective adoptée présente trois caractéristiques

- Elle vise d’abord à inscrire l’action de l’OIT dans la longue durée de la réforme sociale et dans un contexte historique changeant. Cette contextualisation large doit permettre de comprendre quelles sont les logiques sociales, politiques, intellectuelles et diplomatiques qui ont présidé à la naissance de l’OIT et ont influencé les modalités de son action durant tout le 20è siècle.

- On s’attachera par ailleurs à mettre en évidence la diversité des acteurs impliqués dans les activités de réforme et de régulation économique et sociale au niveau international. Outre les acteurs institutionnels (gouvernements, syndicats, employeurs et salariés), on portera une attention particulière à des intervenants moins visibles : fonctionnaires internationaux, experts et activistes issus de divers horizons mais aussi réseaux politiques et sociaux nationaux ou internationaux.

- On s’interrogera enfin sur les effets à plus ou moins long terme de l’activité d’expertise et d’élaboration normative des associations réformatrices, des OING et de l’OIT comme sur leurs limites en privilégiant deux angles d’attaque. On tentera de mesurer les effets de ces processus de production transnationale de normes sur les débats, les législations et les réalités sociales nationales, comme le rôle joué par les « missions techniques » dans l’exportation de ces normes. On réfléchira ensuite à la constitution, la circulation et les mécanismes d’appropriation de références « universelles » dans le traitement de questions telles que celle du chômage, de la santé, du travail des femmes, de celui des enfants, de la sécurité sociale etc...

Dates (à préciser) : fin mai 2009.

Lieu : Paris.

Langues de communication : anglais et français.

Les projets de communication (titre, résumé d’une dizaine de lignes, court CV) doivent être envoyés d’ici le 31 octobre 2008 aux deux adresses électroniques suivantes :

  • Sandrine Kott : sandrine.kott@lettres.unige.ch
  • Isabelle Moret-Lespinet : isabelle.lespinet@wanadoo.fr

Catégories

Lieux

  • Paris, France

Dates

  • vendredi 31 octobre 2008

Fichiers attachés

Mots-clés

  • histoire transnationale, régulations sociales, organisations internationales

Contacts

  • Sandrine Kott
    courriel : kott [at] lettres [dot] unige [dot] ch
  • Isabelle Moret-Lespinet
    courriel : isabelle [dot] lespinet [at] wanadoo [dot] fr

Source de l'information

  • Sandrine Kott
    courriel : kott [at] lettres [dot] unige [dot] ch

Pour citer cette annonce

« Politiques sociales transnationales », Appel à contribution, Calenda, Publié le samedi 03 mai 2008, http://calenda.org/194920