AccueilSixième Congrès international du management de la qualité dans les systèmes d'éducation et de formation

*  *  *

Publié le lundi 05 mai 2008 par Delphine Cavallo

Résumé

On devient de plus en plus conscient que le bien être des uns ne saurait être au détriment de celui des autres, et le confort du présent ne saurait être au détriment de celui du futur. Malgré les initiatives des organisations internationales (ONU, UNESCO, l’Union mondiale pour la nature (IUCN), le Programme des Nations unies pour l’environnement (PNUE) et l’Organisation mondiale de protection de la nature (WWF), La Conférence des Nations unies sur l’environnement humain, à Stockholm en 1972, l’Agenda 21…) et les multiples cris de détresse des scientifiques (réchauffement de la planète, danger écologique, capacité de l’écosystème…) les puissances économiques de ce monde ne veulent rien entendre et continuent leur course effrénée vers l’apocalypse. Le seul refuge qui reste c’est de se replier sur l’éducation pour espérer « produire » des générations qui seraient plus consciencieuses des dangers que coure notre planète et qui militeraient pour la cause du développement durable.

Annonce

CIMQUSEF'09

Sixième Congrès international du management de la qualité dans les systèmes d'éducation et de formation

Appel à contributions

On devient de plus en plus conscient que le bien être des uns ne saurait être au détriment de celui des autres, et le confort du présent ne saurait être au détriment de celui du futur. Malgré les initiatives des organisations internationales (ONU, UNESCO, l’Union mondiale pour la Nature (IUCN), le Programme des Nations Unies pour l’Environnement (PNUE) et l’Organisation mondiale de protection de la nature (WWF), La Conférence des Nations Unies sur l’environnement humain, à Stockholm en 1972, l’Agenda 21…) et les multiples cris de détresse des scientifiques (réchauffement de la planète, danger écologique, capacité de l’écosystème…) les puissances économiques de ce monde ne veulent rien entendre et continuent leur course effrénée vers l’apocalypse. Le seul refuge qui reste c’est de se replier sur l’éducation pour espérer « produire » des générations qui seraient plus consciencieuses des dangers que coure notre planète et qui militeraient pour la cause du développement durable.

La Décennie des Nations Unies pour l'éducation en vue du développement durable (2005-2014) est une initiative qui va dans ce sens. Déjà en 1992, l’Agenda 21, donnait une forte priorité au rôle de l’éducation dans la promotion des valeurs et des attitudes de respect de l’environnement. Mais le concept de développement durable signifie en plus la solidarité, l’équité, le partenariat et la coopération entre les habitants de la terre ce qui a poussé le Sommet de Johannesburg, en 2002, à privilégier les notions de justice sociale et de combat contre la pauvreté et à proposer la Décennie de l'Education en vue du Développement Durable (DEDD).

L’UNESCO chargé de superviser ce grand projet s’est fixé pour objectif principal d’aider les pays à mettre en place une éducation pour le développement durable qui respecterait les exigences de la qualité.

Le but global de la Décennie est de concevoir des systèmes éducatifs en mesure d’intégrer les principes, les valeurs et les pratiques du développement durable. L’enjeu principal étant de créer un changement de comportement chez les apprenants capable de renverser la donne du développement économique en faveur d’un avenir radieux qui appartiendrait à tout le monde.
L’un des objectifs de la Décennie étant de :
- participer à l’amélioration de la qualité de l’enseignement et de l’apprentissage dans l’éducation pour le développement durable ;

Le plan international de mise en œuvre de la Décennie présenté à la 171e session du Conseil exécutif de l’UNESCO (Paris, avril 2005), a proposé les sept stratégies suivantes:

  • élaboration d’une vision commune et mobilisation ;
  • consultation et maîtrise ;
  • partenariats et réseaux ;
  • renforcement des capacités et formation ;
  • recherche et innovation ;
  • utilisation des technologies de l’information et de la communication (TIC) ;
  • suivi et évaluation.

L’enseignement technologique et professionnel, comme composante principale de tout système d’éducation et de formation, est appelé lui aussi à mettre en œuvre ce plan dans le domaine qui le concerne. L’UNEVOC, en tant qu’instance international qui soutient ce type d’enseignement, a lancé plusieurs projets qui vont dans ce sens. Plusieurs pays ont adoptés et mis en œuvre ces projets alors que d’autres ne se sont pas mobilisés suffisamment pour appliquer les principes de l’Education pour un Développement Durable (EDD) dans le domaine de l’EFTP.

Quel bilan pouvons-nous faire aujourd’hui, après trois ans de l’entame de la Décennie, de la mise en œuvre du plan international de la mise en œuvre de la DEDD dans le domaine de l’EFTP ?

  • Quels plans, quelles démarches stratégiques et quels calendriers de travail ont été élaborées par les différentes nations à ce sujet?
  • Quels impacts de la mise en œuvre de ces stratégies sur la société, l’environnement, l’économie et la culture dans les pays qui l’ont appliqué ?
  • Quelles incidences peut-on constater sur le développement durable dans le monde ?

Pour répondre à ces questions de base on propose de traiter les axes suivants en essayant d’analyser pour chaque axe les propositions pour l’amélioration de la qualité de l’EFTP et les impacts positifs et négatifs des solutions adoptées sur les 4 composantes du développement durable (la société, l’environnement, l’économie et la culture).

  1. élaboration d’une vision commune et mobilisation ;

  • La vision adoptée par les décideurs reflètent-elle un souci d’un enseignement technologique et professionnel de qualité pour tous et tout au long de la vie ?
  • Conçoit-on l’EFTP comme un moyen d’appropriation des valeurs de justice, d’équité et de paix, en plus de son rôle dans la production de compétences hautement qualifiées préparées à intégrer un environnement de travail durable?
  • Comprend-on les causes réelles du développement non durable et les conséquences à tirer pour concevoir les curriculums de l’EFTP?
  • Connaît-on les objectifs du développement durable pour l’EFTP?
  • Quelles sont les campagnes médiatiques utilisées pour sensibiliser les acteurs de l’EFTP à l’EDD ?
  • Comment réussir à instaurer une corrélation forte entre niveau d’instruction technologique et professionnel et niveau d’action en faveur du développement durable ?
  • Enseigne-t-on dans les établissements d’enseignement technologique et forme-t-on dans les établissements de formation professionnelle aux valeurs du développement durable ?
  1. Stratégies d’apprentissage et ingénierie pédagogique ;

  • L’apprentissage en vue d’un développement durable est-il l’objet de compétences « technologiques et professionnelles » ?
  • Les systèmes de l’EFTP développent-ils la pensée critique et la capacité de résolution des problèmes de développement durable ?
  • Quelles méthodes pédagogiques utilise-t-on pour éduquer au développement durable dans les établissements de l’EFTP?
  • Comment les curriculums de l’EFTP contribuent-ils à faire progresser les capacités des individus à appliquer les principes du développement durable ?
  • Comment l’EFTP peut-il arriver à développer les valeurs, les comportements et les modes de vie qui sont indispensables pour un avenir viable ?
  • Comment concevoir un EFTP respectueux des spécificités locales et appropriée à la culture de chaque société ou communauté ?
  • Comment faire pour que l’apprenant remplisse ses rôles de personne individuelle, de membre d’une famille, de membre d’une communauté et de citoyen du monde ?
  • Quelle réorientation des approches éducatives – programmes et contenu pédagogie et contrôle des connaissances- pour asseoir l’EDD sur de bonnes bases?
  • Comment faire de l’enseignant un défenseur des principes du développement durable au près des apprenants en particulier et de la communauté en général ?
  1. partenariats et réseaux ;

  • Quel est le degré de responsabilité sociale et environnementale des entreprises ?
  • Comment engager les employeurs dans la dynamique du développement durable ?
  • Comment asseoir la formation par alternance sur les principes du développement durable ?
  • Quels sont les rôles et responsabilités des différents acteurs dans les efforts de sensibilisation et de mobilisation ?
  • Quels sont les réseaux et partenariats mis en place pour mettre en œuvre le plan EDD ?
  1. renforcement des capacités et formation ;

  • Quelles sont les formations organisées par les établissements de l’EFTP en faveur de la population active dans le domaine de l’EDD ?
  • Les programmes de formation permettent-ils à la population active d’avoir les connaissances et les compétences nécessaires pour s’acquitter de leur tâche de façon durable ?
  • Quels sont les résultats concrets de l’EDD et leurs manifestations dans la vie de la communauté et des individus ?
  • Quelles sont les nouvelles valeurs qui émergent dans les établissements qui ont adopté des programmes de l’EDD?
  • Les nouvelles décisions prises par les décideurs de l’EFTP prennent-elles en compte la dimension du développement durable ?
  1. recherche et innovation ;

  • Les établissements supérieurs de l’EFTP sont-ils un centre d’expertise dans le domaine du développement durable ?
  • Les établissements supérieurs et les programmes de recherche de l’EFTP offrent-ils la place qu’il faut au sujet du développement durable ?
  • Les établissements supérieurs et les centres de recherche dans le domaine de l’EFTP sont-ils managés selon les principes du développement durable ?

Soumission des propositions :

Les abstracts sont à envoyer avant le 4 juillet 2008 à l'adresse suivante:

  • cimqusef2009@amaquen.org
  • avec une copie à: amaquen@gmail.com

Catégories

Lieux

  • Rabat, Maroc

Dates

  • vendredi 04 juillet 2008

Mots-clés

  • développement durable, enseignement, formation, technologies

Contacts

  • Abdennasser Naji
    courriel : amaquen [at] gmail [dot] com

URLS de référence

Source de l'information

  • Abdennasser Naji
    courriel : amaquen [at] gmail [dot] com

Pour citer cette annonce

« Sixième Congrès international du management de la qualité dans les systèmes d'éducation et de formation », Appel à contribution, Calenda, Publié le lundi 05 mai 2008, http://calenda.org/194933