AccueilEngagements, solidarités, lien social : penser les mobilisations collectives en Russie

*  *  *

Publié le lundi 19 mai 2008 par Delphine Cavallo

Résumé

Ce colloque est issu pour partie d’une recherche qui a mobilisé plusieurs chercheurs pour un travail de terrain approfondi pendant trois ans sur les dynamiques des mobilisations sociales en Russie. Alors qu’il est devenu banal de parler de la faiblesse de la société civile dans ce pays, la Russie a vu néanmoins ces dernières années se développer plusieurs fronts de protestation, mouvements de grèves et autres conflits du travail courant 2007, et d’autres plus modestes mais inscrits dans la durée sous forme de groupes d’initiatives citoyennes. À partir de l’analyse de cas empirique, le colloque proposera un questionnement plus général en s’appuyant sur les apports de la sociologie contemporaine des mouvements sociaux, des logiques de l’engagement et de la constitution de sujets collectifs. Le colloque est largement ouvert aux non spécialistes de la Russie.

Annonce

Engagements, solidarités, lien social : penser les mobilisations collectives en Russie

Paris, 12 et 13 juin 2008
Fondation Maison des Sciences de l'Homme, 54 bd Raspail, Paris

Organisation :

Fondation Maison des Sciences de l'Homme, avec le soutien de l’IKD (Institut de l’action collective, Moscou), du Centre franco‐russe de recherches en sciences sociales et humaines de Moscou, du CERCEC (EHESS/CNRS) et du CADIS (EHESS/CNRS).

Alors qu’il est devenu banal de parler de la faiblesse de la société civile en Russie, une série de mobilisations sociales se sont produites depuis 2005. Sans que l’on puisse parler de mouvements de masse, la Russie voit néanmoins se développer plusieurs fronts de protestation, mouvements de grèves et autres conflits du travail courant 2007, et d’autres plus modestes mais inscrits dans la durée sous forme de groupes d’initiatives citoyennes. Ces faits posent la question des mobilisations de leurs acteurs et du sens de ces mouvements dans un pays dont les structures nstitutionnelles sont réputées défavorables à l’émergence d’initiatives citoyennes autonomes.

Ce colloque est issu pour partie d’une recherche qui a mobilisé plusieurs chercheurs pour un travail de terrain approfondi pendnt trois ans sur les dynamiques des mobilisations sociales en Russie. A partir de l’analyse de cas empiriques, il proposera un questionnement plus général en s’appuyant sur les apports de la sociologie contemporaine des mouvements sociau, des logiques de l’engagement et de la constitution de sujets collectifs. En retour, l’analyse du terrain russe pourra servir à alimenter la réflexion générale sur les mobilisations sociales contemporaines.

Mettant l’accent d’abord sur des problèmes sociaux proches de la vie quotidienne, les mobilisations observées en Russie se développent surtout à un niveau « micro », sont peu en lien les unes avec les autres, et naissent d’initiatives prises par des individus ou petits groupes peu ou pas habitués à un quelconque militantisme. A partir de ce constat, plusieurs questions peuvent être posées :

  • le processus de reconstitution du lien social sur la base d’une solidarité et d’une confiance plus générales que les micro‐solidarités informelles ;
  •  les conditions et les ressorts de l’engagement social, de la transformation des modes de pensée et d’agir d’individus socialement passifs, l’apprentissage de l’action collective, voire de l’apparition d’un sens citoyen.
  • la possibilité d’une montée en généralité, autour de l’élaboration d’un sens commun, ou de la référence à un bien commun attractif et mobilisateur pour une partie plus large de la société.

 

Le colloque est largement ouvert aux non spécialistes de la Russie. Une traduction simultanée sera proposée et plusieurs discutants des sessions sont des spécialistes des mouvements sociaux non spécialistes de la Russie.

Organisation du colloque

  • Karine Clément, Institut de Sociologie, Académie des Sciences, Moscou.
  • Anne Le Huérou, FMSH, Chercheur associé au CERCEC et au CADIS (EHESS/CNRS)

 

Responsable administrative :

  • Sonia Colpart, FMSH

Comité scientifique :

Alain Blum, Directeur d’Etudes à l’EHESS, directeur du CERCEC (EHESS/CNRS) ; Alexis Berelowitch, chercheur associé au CERCEC ; Myriam Désert, Maitre de Conférences (HDR) à l’Université Paris Sorbonne ; Gilles Favarel‐Garrigues, Chargé de recherches au CERI (FNSP/CNRS) ; Marie‐Hélène Mandrillon, chercheure au CERCEC ; Laurent Thévenot, directeur d’Etudes à l’EHESS ; Michel Wieviorka, directeur d’Etudes à l’EHESS ; directeur du CADIS.

Langues : français et russe, traduction simultanée prévue.

Jeudi 12 juin : FMSH 54 bd Raspail 75006 Paris Salle 214

9h00‐09h30 accueil des participants

9h30‐9h45: Ouverture du colloque : Karine Clément, Anne Le Huérou

09h45‐13h00 1ère session : « Dynamiques de mobilisation »  

Président : Alain Blum (Directeur d’études à l’EHESS/CNRS)

Interventions :  

  • Ivan Klimov (Institut de Sociologie ‐ RAN, FOM) ‐ Du mouvement massif de mobilisation contre la monétisation des avantages sociaux aux initiatives de base : contexte, formes de l’action collective, problèmes d’institutionnalisation.
  • Olga Miryasova (Institut de Sociologie ‐ RAN, IKD) ‐ Les mobilisations des habitants : des groupes de quartiers à la mise en réseau.
  • Markku Lonkila (Université d’Helsinki) ‐ Les associations d’automobilistes à Saint Petersbourg.

 

Discutants : Michel Wieviorka (Directeur d’études à l’EHESS/CNRS), Myriam Désert (Maître de conférences à l’université Paris IV‐Sorbonne)

 

14h30‐18h : 2eme session : Les acteurs des mobilisations : motivations et pratiques

Président : Alexis Berelowitch (chercheur associé au CERCEC‐EHESS)

Interventions :

  • Andreï Demidov (IKD) ‐ Leaders ou faiseurs de réseau : analyse des biographies et des situations d’action.
  • Sergueï Patrouchev (Institut de sociologie ‐ RAN) ‐ Organisations syndicales et formation de solidarités : le cas du syndicat des travailleurs de la métallurgie.
  • Françoise Daucé  (Université Blaise Pascal, Clermont‐Ferrand, chercheur associé au CERCEC‐EHESS) ‐ Les régimes d’engagement des militants d’ONG.
  • Anna Zaytseva (Doctorante au CERCEC‐EHESS) ‐ Mouvements underground : contre‐culture, nouvelle culture, subculture.

 

Discutant : Olivier Fillieule (Professeur à l’Université de Lausanne)

Vendredi 13 juin : EHESS 96 bd Raspail Salle Denis Lombard  

09h30‐13h00 3ème  session : Emergence de significations communes et apprentissage des solidarités  

Président : Marie‐Hélène Mandrillon (CERCEC‐EHESS)

Interventions :  

  • Alexandre Khlopine (Institut de sociologie ‐ RAN) ‐ Les nouveaux réseaux de confiance : style de pensée et choix des stratégies d’actions collectives.
  • Karine Clément (Institut de sociologie ‐ RAN, IKD) ‐ L’apprentissage des pratiques militantes : analyse microsociologique des cadres de l’engagement.
  • Anna Lebedev (doctorante, IEP Paris) ‐ Le Comité des mères de soldats : construction d’une action collective à partir des liens du proche.

 

Discutante : Sandrine Rui (Maître de conférences en sociologie à l’Université Bordeaux II).

14h00‐16h30: 4ème session : Mobilisations sociales, pouvoir et politique

Président: Denis Paillard (Laboratoire de linguistique formelle, Université de Paris VII)

Interventions :

  • Risto Alapuro (Université d’Helsinki) ‐ analyse comparée d’associations locales en Finlande et en Russie.
  • Andreï Konoval (Faculté de politologie de l’Université d’Etat d’Ijevsk) ‐ Les mobilisations sociales et le pouvoir politique : analyse du cas de la coalition « Actions citoyennes » de la ville d’Ijevsk.
  • Anne Le Huérou (Chercheur associé au CERCEC et au CADIS‐EHESS/CNRS) ‐ Les mobilisations collectives face au pouvoir : entre autonomie, instrumentalisation et recherche d’un enjeu conflictuel.

 

Discutant : Eric Agrikoliansky (Maître de conférences en sciences politiques à l’Université Paris‐Dauphine).

16h45 ‐18h15 : table ronde : Perspectives théoriques et pratiques de l’analyse des mobilisations sociales en Russie  

Modérateur : Gilles Favarel‐Garrigues (Chargé de recherches CNRS, CERI)

Ce colloque est réalisé dans le cadre d’un programme de recherches de la FMSH soutenu par le MAE

Lieux

  • Fondation Maison des Sciences de l'Homme, 54 bd Raspail (salle 214 le 12juin, Salle M. et D.Lombard
    Paris, France

Dates

  • jeudi 12 juin 2008
  • vendredi 13 juin 2008

Mots-clés

  • colloque, mobilisations sociales, Russie, mouvements sociaux, société, grèves, action collective, logement

Contacts

  • Anne LE HUEROU
    courriel : anne [dot] lehuerou [at] free [dot] fr
  • Karine Clément
    courriel : carine_clement [at] hotmail [dot] com
  • Sonia Colpart
    courriel : colpart [at] msh-paris [dot] fr

Source de l'information

  • Anne LE HUEROU
    courriel : anne [dot] lehuerou [at] free [dot] fr

Pour citer cette annonce

« Engagements, solidarités, lien social : penser les mobilisations collectives en Russie », Colloque, Calenda, Publié le lundi 19 mai 2008, http://calenda.org/195027