AccueilJuger le faux : Moyen Âge - Temps modernes

*  *  *

Publié le vendredi 23 mai 2008 par Raphaëlle Daudé

Résumé

Au confluent des préoccupations historiographiques actuelles qui valorisent les sciences dites auxiliaires, les pratiques et comportements sociaux ou encore les mécaniques et méthodes institutionnelles, le jugement porté sur le faux, du Moyen Âge à la fin des Temps modernes, apparaît comme un thème d’étude fécond et fédérateur. Des historiens de la société, du droit, des institutions, des pratiques de l’écrit se sont donné rendez-vous pour examiner, dans une démarche volontairement ouverte, les modalités dans lesquelles le faux a été débusqué, jugé, condamné ou absous durant environ un millénaire de l’histoire occidentale. Il s’agit moins ici de tromper que de détromper, de suivre le faussaire dans son atelier que l’expert dans sa démonstration, de connaître les intentions du falsificateur que les motivations de son juge, de rechercher le faux réel que d’explorer les zones grises du vrai-faux ou du faux-vrai que les sociétés et leurs justices affrontent, examinent, comprennent ou tolèrent.

Annonce

Juger le faux : Moyen Âge - Temps modernes

Journée d’étude organisée par l’École nationale des chartes

Matin

Sous la présidence de Claude Gauvard, professeur à l’université de Paris I - Panthéon-Sorbonne et à l’Institut universitaire de France

9 h 00 : accueil des participants.

9 h 15 : Olivier Poncet, École nationale des chartes, « Juger le faux (Moyen Âge – Temps modernes) ».

Regards médiévaux

9 h 30 : François Bougard, université Paris-Ouest –Nanterre-La Défense, et Laurent Morelle, École pratique des hautes études, IVe Section, « Appréciation et sanction du faux dans les actes judiciaires (VIe-XIIe siècle) ».

10 h 00 : Chantal Senséby, université d’Orléans, « Litige et expertise documentaire. Un précepte carolingien suspecté de fausseté à l’épreuve de la critique diplomatique médiévale (XIe-XIIe siècles) ».

10 h 30 : Elizabeth A. R. Brown, The City University of New York, « Fraude, fiction, et fausseté : Jean de Chabannes et le cas curieux du testament de sa fille Anne (1500-1502) ».

11 h 00 : discussion

Juristes et experts

11 h 30 : Corinne Leveleux-Teixeira, université d’Orléans – Institut universitaire de France, « Juger le faux pour croire le vrai. Le discours des consilia juridiques sur les pratiques de falsification (XIVe-XVe siècles) »

12 h 00 : Katia Weidenfeld, tribunal administratif de Paris, « Le juge de l’impôt et le faux (XIVe-XVe siècles) ».

12 h 30 : Marc Smith, École nationale des chartes, « L’expertise judiciaire des écritures : les traités théoriques, de François Demelle (1604) jusqu’au code criminel de 1670 ».

13 h 00 : discussion

13 h 30 : buffet

Après midi

Sous la présidence de Robert Descimon, directeur d’études à l’École des hautes études en sciences sociales

Pratiques parlementaires à l'âge moderne

14 h 30 :  Guillaume Ratel, Cornell University, « Le parlement de Toulouse saisi par le faux (XVIe-XVIIe siècles) ».

15 h 00 : Françoise Hildesheimer, Archives nationales – université de Paris I – Panthéon-Sorbonne et Isabelle Storez-Brancourt, CNRS–Centre d’études d’histoire juridique, « Le faux devant le parlement de Paris au XVIIIe siècle ».

15 h 30 : Reynald Abad, université Paris-Sorbonne, « Le faux, un crime impardonnable ? Le procureur général du parlement de Paris face aux demandes de grâce des faussaires au XVIIIe siècle ».

16 h 00 : discussion.

La part du vrai

16 h 30 : Marie-Françoise Limon-Bonnet, Archives nationales, « Les notaires au Châtelet de Paris face à la procédure d'inscription en faux de leurs actes (XVIIe-XVIIIe siècles) ».

17 h 00 :Simona Cerutti, École des hautes études en sciences sociales, « Vérité ou accord. Offre et demande de justice dans les tribunaux d’Ancien Régime (Turin, XVIIIe siècle) ».

17 h 30 : discussion

18 h 00 : Patrick Arabeyre, École nationale des chartes, conclusions.

Renseignements
École nationale des chartes
Olivier.Poncet@enc.sorbonne.fr

Lieux

  • Ecole nationale des chartes, 19 rue de la Sorbonne, Paris Ve
    Paris, France

Dates

  • vendredi 06 juin 2008

Fichiers attachés

Mots-clés

  • diplomatique

Contacts

  • Olivier Poncet
    courriel : olivier [dot] poncet [at] enc [dot] sorbonne [dot] fr

URLS de référence

Source de l'information

  • Olivier Canteaut
    courriel : olivier [dot] canteaut [at] enc [dot] sorbonne [dot] fr

Pour citer cette annonce

« Juger le faux : Moyen Âge - Temps modernes », Journée d'étude, Calenda, Publié le vendredi 23 mai 2008, http://calenda.org/195051