AccueilL'héritage de Darwin dans les cultures européennes

L'héritage de Darwin dans les cultures européennes

Charles Darwin's Legacy in European Cultures

*  *  *

Publié le mardi 27 mai 2008 par Delphine Cavallo

Résumé

Les 3 et 4 avril prochain, le CRINI (Centre de recherche sur les identités nationales et l’interculturalité, Université de Nantes) et le GRER (ICT) (Centre de recherche sur l’eugénisme et le racisme, Université Paris Diderot), organisent un colloque international, sur le thème : « L’héritage de Darwin dans les cultures européennes » / "Charles Darwin’s legacy in European Cultures".

Annonce

L'héritage de Darwin dans les cultures européennes / Charles Darwin's Legacy in European Cultures

Appel à communications

À l’occasion du bicentenaire de la naissance de Charles Darwin (12 février 1809) et du 150ème anniversaire de la parution de L’Origine des espèces (24 novembre 1859), il semble important d’évaluer l’héritage que le grand naturaliste anglais a laissé aujourd’hui en Europe. Aucun penseur né au XIXe siècle, en dehors de Freud et Marx, n’a peut-être autant marqué le paysage intellectuel que celui qui a rompu avec le créationnisme mais aussi le lamarckisme pour définir le rôle de la sélection naturelle dans l’évolution des êtres vivants. Aujourd’hui sa pensée continue d’être vivement attaquée, tant par la droite néo-conservatrice américaine, qui lui reproche son matérialisme athée et son rejet de tout « dessein intelligent », que par des penseurs de gauche qui lui imputent la responsabilité du darwinisme social. En Europe, de nombreux ouvrages et articles scientifiques consacrés au darwinisme et à l’évolution continuent de sortir chaque année, sans parler de la couverture médiatique (journaux, télévision) qui fait écho aux récentes polémiques.
Dans le domaine littéraire la postérité de Darwin est tout aussi remarquable. Dès le XIXe siècle de nombreux romanciers se sont intéressés à ses travaux (George Eliot et Thomas Hardy notamment). Plus récemment la critique, dans le sillage des travaux de Gillian Beer et de George Levine, a entrepris l’étude du texte littéraire en empruntant au naturaliste ses grilles interprétatives (l’arbre darwinien, ou encore  la métaphore de la berge foisonnante, etc.). L’écriture même des ouvrages de Darwin présente en elle-même un intérêt rhétorique, stylistique. Enfin, les nombreuses réécritures de la littérature du XIXe siècle (le courant néo-victorien entre autres) accordent une place particulière à Darwin, et à ses descendants néo-darwiniens, tels que Stephen Jay Gould ou Niles Eldredge.
Ce colloque a pour but de faire le point sur l’héritage darwinien dans les cultures européennes. Il est donc à la fois comparatiste, en espérant susciter un dialogue et des échanges entre aires culturelles et linguistiques, et interdisciplinaire, en suscitant les réactions de civilisationnistes, d’historiens de la pensée, de littéraires, d’épistémologues, de traducteurs de Darwin, de spécialistes des sciences du vivant. 

Les propositions de communication d’environ 300 mots, accompagnées d’un bref résumé et de quelques lignes de présentation de l’intervenant, sont à envoyer pour le 15 septembre 2008 à :
-         Georges LETISSIER (georges.letissier@univ-nantes.fr)
-         Françoise LE JEUNE (francoise.le-jeune@univ-nantes.fr)
-         Michel PRUM (prum.michel@wanadoo.fr)

Call for papers

With the bicentenary of Charles Darwin's birth (February 12, 1809) and the 150th anniversary of the publication of The Origin of Species (November 24, 1859), the time has come for a re-assessment of the legacy the famous English naturalist left in Europe. No thinker born in the 19th century, except perhaps Freud and Marx, has had such a decisive influence on our present cultural frame as Darwin, who broke away with both Creationism and Lamarckism, to establish the role of natural selection in the evolution of all living organisms. Yet, even today his theories are violently criticised both by the American neo-Conservatives and by left-wing intellectuals. The former blame him for his atheistic materialism and his rejection of any “intelligent design” while the latter hold him responsible for the introduction of Social Darwinism. In Europe, many studies and scientific publications devoted to Darwinism are still being published yearly, to say nothing of the media coverage of recent polemical debates.
In the literary realm, Darwin's posterity is no less remarkable. As early as the 19th century, many novelists took an interest in his works (George Eliot and Thomas Hardy among others). More recently, literary criticism, following Gillian Beer's and George Levine's ground-breaking studies, started applying Darwinian paradigms to fiction (e.g. the Darwinian Tree or the metaphor of the entangled bank). Even Darwin's own style is of interest to specialists of rhetorics or stylistics. And the many current rewritings of 19th century literature (notably the neo-Victorian novels)  refer to Darwin and to his neo-Darwinian descendants like Stephen Jay Gould and Niles Eldredge.
This conference aims at a comprehensive evaluation of the Darwinian legacy in European cultures. It is both comparatist, as it purports to initiate fruitful dialogues between European cultures and interdisciplinary, by bringing together specialists of civilisation, cultural studies, history, epistemology, literature, biology and translators of Darwin's works. 

Proposals of about 300 words and a short biographical note to be sent (in English or French) before September 15, 2008 to:
-         Georges LETISSIER (georges.letissier@univ-nantes.fr)
-         Françoise LE JEUNE (francoise.le-jeune@univ-nantes.fr)
-         Michel PRUM (prum.michel@wanadoo.fr)

Lieux

  • Chemin de la Censive du Tertre - BP 81227 - 44312 NANTES Cedex 3
    Nantes, France

Dates

  • lundi 15 septembre 2008

Contacts

  • Maëlle Brochard
    courriel : communication [dot] crini [at] univ-nantes [dot] fr

URLS de référence

Source de l'information

  • Maëlle Brochard
    courriel : communication [dot] crini [at] univ-nantes [dot] fr

Pour citer cette annonce

« L'héritage de Darwin dans les cultures européennes », Appel à contribution, Calenda, Publié le mardi 27 mai 2008, http://calenda.org/195075

Archiver cette annonce

  • Google Agenda
  • iCal

À lire sur le même thème