AccueilReconstituer la musique ancienne : relectures, réécritures, pratiques

Reconstituer la musique ancienne : relectures, réécritures, pratiques

Entretiens sur la musique ancienne en Sorbonne – 5e édition

*  *  *

Publié le jeudi 29 mai 2008 par Raphaëlle Daudé

Résumé

La cinquième édition des "Entretiens sur la musique ancienne en Sorbonne" s'intéresse aux problèmes inhérents à la restitution de la musique ancienne : le statut des sources (et de leurs inévitables lacunes), les questions de facture, d'accord et de jeu instrumental, celles de la vocalité et de la prononciation aussi (l'action de l'orateur-musicien), enfin la problématique du projet esthétique et de la limite de restitution d'un univers sonore au regard de conditions d'écoute actuelles, forcement différentes.

Annonce

Entretiens sur la musique ancienne en Sorbonne – 5e édition

École Doctorale Concepts et langages
Équipe de recherche Patrimoines et langages musicaux

Reconstituer la musique ancienne : relectures, réécritures, pratiques

Vendredi 6 et samedi 7 juin 2008
Sorbonne, Amphithéâtre Quinet (entrée au 46 rue Saint-Jacques, 1er étage)

Argument

Ramener au présent la musique du passé engage un nombre important de pratiques, de méthodes et d’enjeux. La démarche invite potentiellement à combler des lacunes, voire recomposer, mais aussi à s’engager dans un projet esthétique servi par l’exécution selon des termes qu’il convient d’identifier. Le thème retenu pour nos journées doctorales cette année concerne l’intervention du musicien et du musicologue au sein de la matière musicale elle-même, l’action nécessaire qu’engage la « remise en sons » des sources anciennes. Cette intervention peut engager la recomposition de parties ou sections manquantes, la combinaison d’ensembles, tel la reconstitution d’un spectacle ou d’un office ; elle engage aussi la restitution de pratiques, touchant l’effectif ou le type d’action musicale, pesant sur le choix de vocalité ou de prononciation, sur les techniques de jeu instrumental ou d’improvisation : comment chanter ? comment prononcer ? sur quel instrument jouer, et comment le toucher ? comment l’accorder ? etc. La restitution semble dans tous les cas exiger préalablement une lecture qui puisse révéler l’intelligence des sources et comprendre leurs différents statuts.

L’objectif des Entretiens de cette année est de présenter des méthodes à partir d’exemples précis, pour ensuite interroger les enjeux voire la légitimité de ce travail (ou, plutôt, en définir sa nature : quel statut pour « l’authenticité » par exemple ?). Car si les univers sonores du passé sont certes ramenés au présent, souvent avec beaucoup de science, de savoir-faire et talent, qu’en est-il des conditions d’écoute ? En ce sens, l’idée de restitution ne serait-elle qu’une utopie ? S’il n’y a pas de vérité mais plusieurs options vraisemblables, s’il y a, potentiellement, des possibles erreurs à éviter, toutefois il convient de préciser des cadres méthodologiques généraux, puis propres à chaque type de source et de répertoire. Autrement dit encore, quels sont les critères et quels sont les types de questions qui conditionnent les partis-pris et choix opérés par l’historien, l’éditeur scientifique, le directeur artistique ou l’interprète ?

Ce sont, parmi d’autres, les questions qui sont posées à plusieurs acteurs de la musique ancienne, musiciens et chercheurs, dont plusieurs doctorants. Le projet couvre toute la période de la « musique ancienne » et jusqu’à la période baroque, musique de l’antiquité grecque incluse.

Entretiens sur la musique ancienne en Sorbonne – 5e édition (2008), sous la responsabilité scientifique de Théodora Psychoyou · Organisés par l’Équipe Patrimoines et langages musicaux · Sous l’égide de l’École Doctorale Concepts et langages · Comité d’organisation : Théodora Psychoyou et Catherine Deutsch

Programme

Vendredi 6 juin 2008

9h30 accueil : Frédéric Billiet (Paris-Sorbonne)
introduction : Théodora Psychoyou (Paris-Sorbonne) · Ramener au présent la musique du passé

Entre vestige et immanence : le statut de l’écrit

Présidence de séance : Alice Tacaille (Paris-Sorbonne)

10h-10h45 Jean Duron (CMBV) · Éditer, c’est interpréter

10h45-11h30 Mark Everist (university of Southampton) · Restituer la chanson de la fin du XIVe siècle : une nouvelle source manuscrite

11h30-11h45 pause

Présidence de séance : Massimo Privitera (università della Calabria)

11h45-12h30 Catherine Deutsch (Paris-Sorbonne) · Retrouver ou réinventer ? Propo-sitions pour la partie manquante du 3e livre de madrigaux à 5 voix de Giovanni de Macque (1597)

12h30-13h15 Claire Meyer (doctorante Paris-Sorbonne) · Les Sacri concentus de Lé-onard Hodemont (Liège, 1630-31) : comment restituer la partie perdue ?

pause

Présidence de séance : Mark Everist (university of Southampton)

14h45-15h30 Gérard Geay (CMBV) · L’Art de composer en France aux xviie et xviiie siècles : une rétrospective de 10 années de restauration au CMBV

15h30-16h00 Discussion

16h00-16h15 pause

À la recherche du son perdu – I : au-delà de l’écrit

Présidence de séance : Nicolas Meeùs (Paris-Sorbonne)

16h15-17h00 Marie Demeilliez (doctorante Paris-Sorbonne, ATER Rennes 2) · L’accord des clavecins : questions de tempéraments, d’instruments et de musiques

17h00-17h45 Freddy Eichelberger (organiste-claveciniste) · Le son des sources : essai de bilan sur 30 ans d’immersion pratique dans les musiques anciennes

Samedi 7 juin 2008

9h45-10h accueil

À la recherche du son perdu – II : « la force de la voix »

Présidence de séance : Katarina Livljanić (Paris-Sorbonne)

10h-10h45 Constantin Mélidis (doctorant - lettres classiques, Paris-Sorbonne) · Quelle vocalité ? Réflexions sur la technique du chant dans l’antiquité grecque

10h45-11h30 Annie Dennery (docteur en musicologie) et Brigitte Arnaud (doctorante Paris-Sorbonne) · Ce que chantent les manuscrits : sur la restitution du rythme dans les proses et les hymnes du chant liturgique occidental (xiie-xiiie siècles). L’office de la Couronne, d’après le F-Pn Mss. lat. 1028

11h30-11h45 pause

Présidence de séance : Isabelle Ragnard (Paris-Sorbonne)

11h45-12h30 Katarina Livljanić (Ensemble Dialogos/Paris-Sorbonne) · Reconstituer les répertoires médiévaux liturgiques fragmentaires, entre le latin et le glagolitique

12h30-13h15 Benjamin Bagby (Ensemble Sequentia/Paris-Sorbonne) · Reconstituer les répertoires médiévaux séculiers fragmentaires, entre le latin et les langues germaniques

pause

À la recherche du son perdu – III : quel projet esthétique ?

Présidence de séance : Frédéric Billiet (Paris-Sorbonne)

14h45-15h30 Massimo Privitera (università della Calabria) · La Seconda prattica de Claudio Monteverdi : lecture d’un livre qui n’existe pas

15h30-16h15 Rafael Palacios (Orchestre des Champs Elysées/Collegium Vocale Gent/
doctorant Paris-Sorbonne) · Réflexions sur le chemin : l’espace-partition, l’évocation sonore

16h15-16h30 pause

Percevoir l’ absence : sur le statut des lacunes, l’exemple de la peinture

Présidence de séance : Théodora Psychoyou (Paris-Sorbonne)

16h30-17h15 Delphine Burlot (restauratrice de peintures murales au Louvre/docteur en histoire de l’art, Paris-Sorbonne) · De la réfection à la réintégration : une approche de la restitution en peinture

17h15-17h45 Discussion

18h Concert (Sorbonne, amphithéâtre Richelieu), par les étudiants de l’UFR de musique et musicologie de Paris-Sorbonne.

- les étudiants du MasterPro Pratique de la musique médiévale présentent la Messe de la Sorbonne (xive siècle). Reconstitution musicale de Raphaël Picazos, direction Katarina Livljanić et Benjamin Bagby.

- les solistes, le chœur et l’orchestre de la Camerata baroque de l’UFR de musicologie proposent un panorama de l’opéra italien. Direction Sandrah Silvio, clavecin Clémence Monnier.

Lieux

  • Sorbonne, amphithéâtre Quinet (46 rue Saint-Jacques, 1er étage)
    Paris, France

Dates

  • vendredi 06 juin 2008

Fichiers attachés

Mots-clés

  • reconstition, réception, statut des sources, oralité, pratique musicale

Contacts

  • Théodora Psychoyou
    courriel : theodora [dot] psychoyou [at] paris-sorbonne [dot] fr

Source de l'information

  • Théodora Psychoyou
    courriel : theodora [dot] psychoyou [at] paris-sorbonne [dot] fr

Pour citer cette annonce

« Reconstituer la musique ancienne : relectures, réécritures, pratiques », Colloque, Calenda, Publié le jeudi 29 mai 2008, http://calenda.org/195093