AccueilSexualités : apprentissage et performance

Sexualités : apprentissage et performance

Appel à contributions de la revue Civilisations, vol. 58 (2)

*  *  *

Publié le vendredi 30 mai 2008 par Raphaëlle Daudé

Résumé

Dans ce numéro, il s’agira d’explorer comment, dans divers environnements sociaux et culturels, fonctionnent apprentissages et performances sexuelles. Bien qu’elle ait su se faire discrète, la sexualité fait partie de ces thèmes qui ont accompagnés l’histoire de l’anthropologie, en particulier, et des sciences sociales, en général. En privilégiant des approches ethnographiques serrées, il s’agira ici de considérer le sexe de façon pragmatique, comme une forme d’action inscrite dans des systèmes d’interlocutions et d’interactions normés et médiatisés par des objets.

Annonce

Sexualités : apprentissage et performance

Numéro coordonné par David Berliner (ULB) et Cathy Herbrand (ULB)

Dans ce volume, il s’agira d’explorer comment, dans divers environnements sociaux et culturels, fonctionnent apprentissages et performances sexuelles. Bien qu’elle ait su se faire discrète, la sexualité fait partie de ces thèmes qui ont accompagnés l’histoire de l’anthropologie, en particulier, et des sciences sociales, en général. Qu’il suffise de penser aux textes fondateurs de Margaret Mead et de Bronislaw Malinowski qui ont tous deux ouvert une brèche (certes vite refermée) en ce domaine. Alors qu’abondent aujourd’hui les textes sur ces discours du sexe qui prolifèrent et se globalisent (privilégiant en cela une approche par trop sémiotique), les approches pragmatiques de la sexualité, qui prendraient donc le sexe comme une forme d’action inscrite dans des systèmes d’interlocutions et d’interactions normés et médiatisés par des objets, demeurent exceptionnelles.

En 1934, dans ses « Techniques du corps », Marcel Mauss nous invitait déjà à décrire ce que l’on appelait alors les « techniques de la reproduction », à savoir « toutes les techniques des actes sexuels normaux et anormaux. Attouchements par sexe, mélange des souffles, baisers, etc. », dispositifs de plaisir où, écrivait-il, « les techniques et la morale sexuelles sont en étroits rapports » (Mauss 1934). Dans ce numéro, en privilégiant des approches ethnographiques serrées, il s’agira de mettre en relief cette pragmatique du sexe et ce, à travers deux concepts que les sciences sociales ont récemment re-découverts, ceux d’apprentissage et de performance.

En particulier, on cherchera à comprendre comment fonctionnent l’apprentissage des pratiques, l’incorporation des normes, la transmission des savoirs/scripts et l’invention des imaginaires dans le domaine des sexualités. Quels en sont, dans divers environnements sociaux et culturels, les lieux, les interactions, les acteurs, les institutions, les objets, les gestes, les moments critiques, les temporalités ordinaires, les rituels, les codes et les médias ? Par quels processus complexes de socialisation un comportement sexuel est-il valorisé ou perçu comme marginal ou condamnable ? Qu’en est-il des innovations en matière de savoirs/scripts et de pratiques sexuels ? Quels rôles le sida, la toile, la prostitution, les jouets du sexe ou le sado-masochisme ont-ils joué dans la diffusion ou la transformation de pratiques et de normes sexuelles ? De manière générale, comment approcher anthropologiquement l’apprentissage et la performance de la sexualité ? Quelle est la part de l’improvisation, de l’imitation, de l’invention et de la transmission dans la mise en pratique de la sexualité (s’agit-il d’apprendre un savoir, un savoir-faire ou encore un « savoir-taire » pour reprendre ici l’expression de Zempléni) ? Enfin, quels sont les enjeux et les outils méthodologiques dont nous disposons pour réaliser ce genre de recherche ? Comment penser la question de l’observation participante dans une telle anthropologie de l’intimité?

Mots clés : sexualité, apprentissages, performances, intimité, méthodologie.

Les propositions d'articles, en anglais ou en français (un titre et un résumé de 250 mots), sont à envoyer avant le 1er octobre 2008 au secrétariat et à un éditeur de la revue (civilisations@ulb.ac.be et jnoret@ulb.ac.be), ainsi qu’aux deux coordinateurs du numéro, David Berliner (David.Berliner@ulb.ac.be) et Cathy Herbrand (Cathy.Herbrand@ulb.ac.be).

Civilisations est une revue d’anthropologie à comité de lecture publiée par l'Institut de Sociologie de l'Université libre de Bruxelles. Diffusée sans discontinuité depuis 1951, la revue publie, en français et en anglais, des articles relevant des différents champs de l’anthropologie, sans exclusive régionale ou temporelle. Relancée depuis 2002 avec un nouveau comité éditorial et un nouveau sous-titre (Revue internationale d’anthropologie et de sciences humaines), la revue encourage désormais particulièrement la publication d’articles où les approches de l’anthropologie s’articulent à celles d’autres sciences sociales, révélant ainsi les processus de construction des sociétés.


Informations et conseils aux auteurs disponibles sur : http://www.ulb.ac.be/is/revciv.html

Dates

  • mercredi 01 octobre 2008

Mots-clés

  • sexualité, apprentissages, performances, intimité, méthodologie

Contacts

  • Joël Noret
    courriel : jnoret [at] ulb [dot] ac [dot] be
  • David Berliner
    courriel : David [dot] Berliner [at] ulb [dot] ac [dot] be

URLS de référence

Source de l'information

  • Joël Noret
    courriel : jnoret [at] ulb [dot] ac [dot] be

Pour citer cette annonce

« Sexualités : apprentissage et performance », Appel à contribution, Calenda, Publié le vendredi 30 mai 2008, http://calenda.org/195095