AccueilConstructionnisme / essentialisme : l'opposition a-t-elle encore un sens ?

Constructionnisme / essentialisme : l'opposition a-t-elle encore un sens ?

Discussion avec M. David Halperin sur les gender studies et l'antiquité

*  *  *

Publié le lundi 02 juin 2008 par Delphine Cavallo

Résumé

Les gender studies font partie désormais des questions offertes à la réflexion sur l'Antiquité. Néanmoins, deux écoles se sont affrontées en France et aux États-Unis sur l'approche à adopter : une école constructionniste et une école essentialiste. Où en sommes-nous en 2008 ? L'opposition est-elle pertinente ? Peut-on la dépasser ou du moins la poser autrement ? Telle est la question que nous nous poserons avec M. David Halperin, professeur à l'université du Michigan et l'un des illustres pionniers des études du genre dans l'Antiquité.

Annonce

L’atelier « Genre, sexe, sexualité dans les mondes grec et romain » de l’association EFiGiES accueillera David M. Halperin

Samedi 14 juin 2008 à 14 heures
MIE - Maison des initiatives étudiantes

50, rue des Tournelles — Paris 3e – M° Bastille ou Chemin Vert

Pour une discussion sur le thème :

« Constructionnisme/essentialisme : l'opposition a-t-elle encore un sens ? »

Les gender studies font partie désormais des questions offertes à la réflexion sur l'Antiquité. Néanmoins, deux écoles se sont affrontées en France et aux Etats-Unis sur l'approche à adopter : une école constructionniste et une école essentialiste. Où en sommes-nous en 2008? L'opposition est-elle pertinente? Peut-on la dépasser ou du moins la poser autrement? Telle est la question que nous nous poserons avec M. David Halperin, professeur à l'université du Michigan.

David M. Halperin a été, dans les années 90, l’un des plus brillants théoriciens de l’approche constructionniste dans les travaux sur la sexualité antique. Il est l’auteur, notamment, de Cent ans d’homosexualité et autres essais sur l’amour grec (1990 ; Epel, 2000), Saint Foucault (1995 ; Epel, 2000), How to Do the History of Homosexuality (University of Chicago Press, 2002), Oublier Foucault (2002 ; Epel, 2004), et tout récemment de What Do Gay Men Want ? An Essay on Sex, Risk, and Subjectivity (University of Michigan Press, 2007).

L’entrée est libre, et toutes les personnes intéressées par les questions de sexe, de genre et d’identité sont les bienvenues.

Catégories

Lieux

  • Maison des initiatives étudiantes, 50, rue des Tournelles, métro Bastille ou Chemin Vert
    Paris, France

Dates

  • samedi 14 juin 2008

Fichiers attachés

Mots-clés

  • constructionnisme, essentialisme, gender studies, genre, sexe, sexualité

Contacts

  • Maxime Pierre
    courriel : mxjussieu [at] yahoo [dot] fr

URLS de référence

Source de l'information

  • Maxime Pierre
    courriel : mxjussieu [at] yahoo [dot] fr

Pour citer cette annonce

« Constructionnisme / essentialisme : l'opposition a-t-elle encore un sens ? », Informations diverses, Calenda, Publié le lundi 02 juin 2008, http://calenda.org/195114