AccueilPolitiques relationnelles et écosystèmes d’affaires

Politiques relationnelles et écosystèmes d’affaires

Journée de recherche organisée par INT Management et ERFI (Université Montpellier I)

*  *  *

Publié le mardi 03 juin 2008 par Delphine Cavallo

Résumé

L’INT Management (Laboratoire CEMANTIC) et l’ERFI (Équipe de recherche sur la firme et l’industrie) de l’Université Montpellier I organisent en partenariat avec l’AIMS (Association internationale de management stratégique) une journée de recherche le 28 novembre 2008 à Évry sur le thème « Politiques relationnelles et écosystèmes d’affaires ». Date limite d’envoi des projets de communication (texte intégral) : le 02 octobre 2008 à thierry.isckia@int-edu.eu

Annonce

APPEL A COMMUNICATIONS

Politiques Relationnelles et Écosystèmes d’Affaires

http://www.business-ecosystems.fr

Evry le 28/11 /2008

  • Journée de recherche organisée par l’INT Management et l’ERFI - Université Montpellier I
  • Avec le soutien de l’AIMS

Les politiques relationnelles [Koenig, 1990] posent clairement la question de la relation à l’Autre dans le cadre des interactions stratégiques entre les firmes. L’étude de ces interactions, qui constitue un élément central dans la recherche en management stratégique, a principalement été traitée dans la littérature académique à travers le prisme de la concurrence interfirme et des stratégies concurrentielles. Dans ce contexte, le cadre d’analyse Porterien a servi de substrat théorique à de nombreux travaux qui considéraient comme essentielles des perspectives en termes de choix, de contraintes et de concurrence mais qui ont négligé ou traité de manière superficielle l’étude des collaborations entre firmes. Les travaux dans le domaine des « stratégies collectives » [Astley & Fombrun, 1983] se sont attachés à combler cette lacune et proposent une grille de lecture permettant de mieux appréhender la capacité d’action d’un groupe d’entreprises sur leur environnement. Cette perspective inter-organisationnelle se différencie de celle du choix stratégique car l’action n’est plus considérée ici comme venant d’une entreprise isolée mais d’un ensemble d’entreprises. Parallèlement, les travaux sur la « coopétition » [Nalebuff & Brandenburger, 1996] ont mis en avant de nouvelles perspectives qui traduisent des situations complexes où la coopération et la compétition s’imbriquent ; dépassant ainsi les approches traditionnelles. En effet, la vie des entreprises reflète souvent une réalité métissée. Ainsi, en supprimant - au moins ponctuellement - les frontières conventionnelles entre compétition et coopération, la coopétition questionne le chercheur confronté à la montée de la complexité des rôles, des stratégies, des objectifs, des technologies, des processus et des comportements des acteurs. Cependant, cette même complexité limite la portée du cadre d’analyse posé par les stratégies collectives, lequel isole les différentes stratégies collectives les unes des autres et ne prend pas suffisamment en compte la dynamique globale qui anime l’ensemble des relations d’une entreprise notamment en termes de ressources et de compétences. Plus récemment, les travaux sur les « écosystèmes d’affaires » [Moore, 1993, 1996, 2006] ; [Iansiti & Levien, 2004] ; [Iansiti, 1997] sont venus compléter ceux sur les stratégies collectives en permettant notamment d’appréhender l’ensemble des stratégies collectives sans opérer de cloisonnement théorique entre stratégies commensales et stratégies symbiotiques. Certes, des investigations sont encore nécessaires pour formaliser l’apports des «écosystèmes d’affaires » à la littérature sur les politiques relationnelles. Néanmoins, les « écosystèmes d’affaires » permettent de rendre compte de la diversité des modes d’interaction dont les firmes disposent aujourd’hui et constituent de fait un apport important à la compréhension de l’articulation et de la dynamique des politiques relationnelles, notamment dans les secteurs high-tech.

Cette journée de recherche s’inscrit dans la lignée des précédentes conférences (Ateliers de l’AIMS) organisées par l’ERFI et le CEROM à Montpellier :

· Atelier AIMS – Montpellier, 25 mai 2007 :

Les stratégies de coopétition: une nouvelle vision des relations de rivalité et de coopération?

· Atelier AIMS – Montpellier, 30 juin 2006

Stratégies d’entreprises dans les technologies de l’information : Comprendre les nouvelles pratiques

· Atelier AIMS – Montpellier, 13 mai 2004

Stratégies collectives : Vers de nouvelles formes de concurrence.

Afin de faire avancer l’état des connaissances dans le domaine des politiques relationnelles et des écosystèmes d’affaires et pour contribuer à la construction d’un corpus de recherche théorique et empirique solide dans ce domaine, nous pensons nécessaire de confronter les cadres théoriques et les travaux empiriques afin de mieux saisir la complexité des situations, leur évolution et leur articulation dans le temps, les enjeux associés, …

Parce que la vie des entreprises peut être appréhendée à travers plusieurs filtre théoriques et approches disciplinaires cette journée de recherche est ouverte à des contributions s’inscrivant dans le registre de : l’économie industrielle, du management des technologies et de l’innovation, du marketing industriel ou stratégique, de la théorie des organisations. Par conséquent, nous encourageons les propositions d’universitaires issus de ces champs et/ou les intégrant à des investigations en stratégie. Nous sommes également ouverts à des propositions qui s’appuient sur des approches méthodologiques variées et mixtes, telles que des recherches conceptuelles, expérimentales et des études de cas. A travers cette journée de recherche, plusieurs thèmes pourront être abordés (liste non limitative) :

- les fondements théoriques des politiques relationnelles et leur mise en perspective,

- les apports des écosystèmes d’affaires aux politiques relationnelles,

- les modalités de régulation des écosystèmes d’affaires,

- les stratégies de plateformes dans le domaine des technologies de l’information (IT),

- le rôle des normes sur le comportement des acteurs,

- le transfert de connaissances dans les écosystèmes d’affaires,

- la dynamique d’innovation dans les écosystèmes d’affaires,

- la gestion des connaissances et politiques relationnelles,

- les modalités de régulation des écosystèmes d’affaires,

- les logiques de co-innovation entre firmes en situation de coopétition,

- ……

Dates importantes :

Les propositions de communication (texte intégral) devront être impérativement envoyées, au plus tard le : 02 Octobre 2008 à Thierry Isckia (thierry.isckia@int-edu.eu)

Dates à retenir :

  • Date limite de remise des propositions (texte intégral) : 02 Octobre 2008
  • Notification aux auteurs : 31 Octobre 2008
  • Date limite de remise de la version finale des communications : 10 Novembre 2008

Site Internet : Les informations relatives à l’organisation de cette journée de recherche seront disponibles à l’adresse suivante : http://www.business-ecosystems.fr

Comité scientifique :

  • Présidence du Comité Scientifique assurée par Gérard Koenig (Université Paris XII, IRG)
  •  
  • Boualem Aliouat, Université de Nice – Sophia Antipolis
  • Valérie Chanal, UPMF, IAE de Grenoble – UmanLab
  • Gaël Gueguen, Université Montpellier III – ERFI
  • Thierry Isckia, INT Management – CEMANTIC
  • Gérard Koenig, Université Paris XII – IRG
  • Frédéric Le Roy, Université Montpellier I, Groupe Sup de Co Montpellier
  • Denis Lescop, INT Management – CEMANTIC
  • Thomas Loilier, Université de Bretagne occidentale - laboratoire ICI
  • Pierre-Xavier Meschi, Université de la Méditerranée – CERAM Business School
  • Jean-Luc Moriceau, INT Management – CEMANTIC
  • Estelle Pellegrin-Boucher, Université Montpellier I – ERFI
  • Laurence Saglietto, Université de Nice, Sophia Antipolis – GREDEG-CNRS
  • Albéric Tellier, IAE, Université de Caen , NIMEC
  • Olivier Torrès, Université Montpellier III – ERFI, EM Lyon
  • Saïd Yami, Université Montpellier I – ERFI

Comité d’organisation :

Coordonné par :

Thierry Isckia (thierry.isckia@int-edu.eu) et Gaël Gueguen (gael.gueguen@univ-montp3.fr), assistés par :

Procédure de soumission :

Les propositions de communication (texte intégral) doivent être adressées sous forme électronique au comité d’organisation, au plus tard le 02 Octobre 2008.

Le texte ne pourra dépasser 25 pages à interligne et demi (1½) (y compris les annexes, les notes qui figureront en fin de texte et la bibliographie) en Times New Roman (taille 12).

Les auteurs sont invités à indiquer sur une première page séparée et non numérotée, leur(s) nom(s), prénom(s), institution(s), adresse(s) complète(s), téléphone, fax, adresse électronique, un résumé à interligne simple d’au maximum 500 mots et un maximum de sept mots-clés qui se référeront aux thèmes et concepts centraux développés dans l'article.

Dans le cas où un texte est soumis par plusieurs auteurs, nous les invitons à indiquer sur cette page la personne à qui il convient d'adresser la correspondance.

La mise en page (format A4) devra prévoir des marges (supérieures, inférieures et latérales) de 2,5 cm. Les textes, en interligne et demi, seront justifiés à gauche et à droite. Les tableaux et figures seront insérés dans le texte. Nous demandons aux auteurs d'éviter l'utilisation de caractères en italique, de souligner les titres et de limiter le nombre de notes (qui seront le cas échéant renvoyées en fin de texte).

Procédure d’évaluation :

Les évaluations devant s’effectuer exclusivement sur la qualité scientifique des communications, les auteurs sont invités, sous peine de rejet de leur proposition, à assurer scrupuleusement leur anonymat, notamment en fournissant une version où les références citées ne permettent pas de les identifier. Les évaluations seront renvoyées aux auteurs le 31 Octobre 2008.

Envoi des versions finales :

La version finale du texte en format Word pour PC ou Macintosh devra être envoyée au comité d’organisation de la conférence par courrier électronique. Les textes devront être reçus au plus tard le 10 Novembre 2008. En cas de révision, les auteurs devront clairement indiquer, sur une feuille séparée, les modifications apportées.

Remarques aux auteurs :

Le comité d’organisation envisage, en fonction du nombre de projets de communication retenus, et avec l’accord des auteurs, de réaliser un projet d’ouvrage collectif et/ou un numéro spécial destiné à être publié dans un revue académique à comité de lecture, dont le choix sera effectué ultérieurement.

Contacts :

  • Thierry Isckia (INT Management): thierry.isckia@int-edu.eu
  • Gaël Gueguen (Université Montpellier III): gael.gueguen@univ-montp3.fr

Catégories

Lieux

  • INT Management, 9 Rue Charles Fourier, 91011 Evry Cedex
    Évry, France

Dates

  • jeudi 02 octobre 2008

Mots-clés

  • écosystèmes d'affaires, stratégies, politiques relationnelles, technologies de l'information

Contacts

  • Thierry ISCKIA
    courriel : thierry [dot] isckia [at] int-edu [dot] eu

Source de l'information

  • Thierry ISCKIA
    courriel : thierry [dot] isckia [at] int-edu [dot] eu

Pour citer cette annonce

« Politiques relationnelles et écosystèmes d’affaires », Appel à contribution, Calenda, Publié le mardi 03 juin 2008, http://calenda.org/195124