AccueilLes investissements étrangers dans les pays les moins avancés : à quelles conditions sont-ils bénéfiques ?

Les investissements étrangers dans les pays les moins avancés : à quelles conditions sont-ils bénéfiques ?

Appel à contributions pour un numéro spécial de la revue Mondes en développement

*  *  *

Publié le jeudi 05 juin 2008 par Delphine Cavallo

Résumé

Ce numéro spécial s’intéressera à la nature des effets des IDE sur les économies des PMA. Les articles pourront porter sur : une comparaison entre PMA et d’autres pays en développement ou en transition, une comparaison des investissements Nord-Sud et Sud-Sud, le rôle des conditions dans lesquelles s’effectuent les investissements étrangers, l’importance du niveau de développement des pays hôtes et de potentiels effets de seuil, leur impact par rapport à la lutte contre la pauvreté, leur incidence sur le commerce extérieur et la spécialisation à l’exportation. Ils devront faire état de la littérature universitaire sur le sujet choisi, pourront être théoriques, s’appuyer sur des études économétriques, sur des études de cas, des analyses en longue période etc. La revue publie habituellement en français, mais accepte les contributions en anglais.

Annonce

Mondes en développement

Appel à contributions

Claire Mainguy – Eric Rugraff

http://universite.deboeck.com/revues/mondes/

Les investissements étrangers dans les pays les moins avancés : à quelles conditions sont-ils bénéfiques ?

Nombre de rapports internationaux font le constat d’un accroissement considérable des investissements directs étrangers par et vers les pays en développement. La littérature universitaire privilégie la question de l’attractivité des territoires, en considérant comme acquis les impacts positifs de ces flux sur les économies destinataires. Les études économiques montrent aussi que les critères de choix des firmes multinationales sont multiples et conduisent à une marginalisation des pays les moins avancés (PMA). Les analyses théoriques et empiriques s’intéressent très peu à ces pays où pourtant les investissements étrangers représentent une part souvent significative mais instable de la valeur ajoutée nationale. Les travaux économétriques, souvent transversaux, sur les effets des IDE prennent peu en compte ces pays pour lesquels les données comparables sont insuffisantes.

Ce numéro spécial s’intéressera à la nature des effets des IDE sur les économies des PMA. Les articles pourront porter sur

· une comparaison entre PMA et d’autres pays en développement ou en transition, une comparaison des investissements Nord-Sud et Sud-Sud,

· le rôle des conditions dans lesquelles s’effectuent les investissements étrangers,

· l’importance du niveau de développement des pays hôtes et de potentiels effets de seuil,

· leur impact par rapport à la lutte contre la pauvreté,

· leur incidence sur le commerce extérieur et la spécialisation à l’exportation.

Ils devront faire état de la littérature universitaire sur le sujet choisi, pourront être théoriques, s’appuyer sur des études économétriques, sur des études de cas, des analyses en longue période etc.

La revue publie habituellement en français, mais accepte les contributions en anglais. Celles-ci doivent comporter au maximum 40 000 signes, espaces vides inclus et un résumé de 7 lignes maximum.

Les articles doivent être soumis à claire.Mainguy@urs.u-strasbg.fr avant le 15 décembre 2008.

Mondes en développement

Call for papers

Claire Mainguy – Eric Rugraff

http://universite.deboeck.com/revues/mondes/

Foreign Direct Investments in Less Developed Countries: conditions for their efficiency

In many international reports, a substantial rise of foreign direct investment (FDI) flows has been noted, both towards and more recently from developing countries. Academic literature focuses on the issue of geographical attractivness, taking the positive impacts of these flows on host economies as established. Economical studies also demonstrate how localization choice criteria by Transationals can be diverse and generally lead to a marginalisation of the LDCs. Although theoretical and empirical analyses take few interest in these countries, the weight of foreign direct investment in their gross national revenue can be quite significant, but is also unstable. Econometrical studies on FDI impacts, which are most of the time cross-sectional, don't include these countries in their sample, mainly because of the lack of comparable statistics.

This special issue will concentrate on the different kinds of FDI's impacts on LDCs'. Papers may concern

● a comparison between LDCs and other developing countries or transition economies, a comparison of North-South and South-South investments

● the importance of the local context in which FDI take place

● the importance of the development level of host countries and of potential threshold effects.

● impacts on the fight against poverty

● effects on external trade and export specialization.

They have to present the relevant academic literature on the subject. They can be theoretical, including econometrical or case studies, long period analyses etc. The papers will be subject to double anonymous peer review analysis.

The journal usually publishes in French but also accepts papers written in English. The papers must not be longer than 40 000 signs, including spaces. The summary shouldn’t exceed 7 lines.

Please send your papers to Claire.Mainguy@urs.u-strasbg.fr before the 15th December 2008.

Catégories

Dates

  • lundi 15 décembre 2008

Mots-clés

  • investissements étrangers, économies en développement, transnationales

Contacts

  • Claire Mainguy
    courriel : claire [dot] mainguy [at] urs [dot] u-strasbg [dot] fr

Source de l'information

  • Claire Mainguy
    courriel : claire [dot] mainguy [at] urs [dot] u-strasbg [dot] fr

Pour citer cette annonce

« Les investissements étrangers dans les pays les moins avancés : à quelles conditions sont-ils bénéfiques ? », Appel à contribution, Calenda, Publié le jeudi 05 juin 2008, http://calenda.org/195136