AccueilHistoire de la construction

Histoire de la construction

Premier Congrès francophone

*  *  *

Publié le jeudi 12 juin 2008 par Raphaëlle Daudé

Résumé

La production scientifique francophone en histoire de la construction est à la fois ancienne et de qualité, mais dispersée, mal connue des praticiens du bâtiment et des travaux publics, peu reconnue par l’académisme anglophone. Cette histoire est heuristique et multidisciplinaire : technique, scientifique, anthropologique, économique, géographique, juridique, patrimoniale. Elle participe à la reconnaissance du patrimoine et à sa mise en valeur, à l’enseignement pour et par la recherche notamment en génie civil, génie des matériaux, rhéologie, sismologie, thermique et développement durable. C’est la raison pour laquelle nous organisons le Premier congrès francophone d’histoire de la construction, du 19 au 21 juin 2008 à Paris.

Annonce

Premier Congrès francophone d'histoire de la construction

La production scientifique francophone en histoire de la construction est à la fois ancienne et de qualité, mais dispersée, mal connue des praticiens du bâtiment et des travaux publics, peu reconnue par l’académisme anglophone. Cette histoire est heuristique et multidisciplinaire : technique, scientifique, anthropologique, économique, géographique, juridique, patrimoniale. Elle participe à la reconnaissance du patrimoine et à sa mise en valeur, à l’enseignement pour et par la recherche notamment en génie civil, génie des matériaux, rhéologie, sismologie, thermique et développement durable.
C’est la raison pour laquelle nous organisons le Premier congrès francophone d’histoire de la construction, du 19 au 21 juin 2008 à Paris. Cette initiative se veut complémentaire des International Congresses on Construction History anglophones de Madrid (2003) et Cambridge (2006) qui ont réuni à chaque fois trois cents participants : nombre identique escompté pour notre congrès de Paris qui vise les écoles d’architecture, les écoles d’ingénieurs, les bureaux d’études, les grands établissements techniques, soit quelques centaines de laboratoires et d’institutions supérieurs d’enseignements et de recherches attachées à la francophonie.
L'approche historique constitue depuis quelques années une nouvelle manière d'aborder l'enseignement de la construction. En effet, elle inscrit l'acte de construire dans un récit, retient l'attention des étudiants sur un mode différent du cours de construction habituel. La pertinence de cette pédagogie a été particulièrement remarquée dans les grandes écoles – architecture, ingénieurs – où la question de l'enseignement de la construction pose régulièrement problème. La dimension culturelle, intrinsèquement liée à la perspective historique, suscite un intérêt qui place l'étudiant dans une dynamique faisant écho à la pratique du projet tout en améliorant sa culture technique.

L’objectif du congrès francophone est triple :

  • réunir et rassembler une communauté de chercheurs et de praticiens jusqu’à présent éparpillée; le congrès veut mettre en relation une large communauté de personnes travaillant dans un même domaine.
  • faire le point sur l’évolution des approches sous-disciplinaires et multiples, sur les nouvelles interpellations de l’histoire concernant l’écosystème, la culture constructive, l’énergie, etc.
  • échanger les expériences, les savoirs, les cultures nationales sans difficulté de langage.

Près de cent cinquante communications seront exposées, une vingtaine de nations seront présentes, preuve de la grande vitalité de la recherche universitaire, architecturale, ingénieriste et patrimoniale.

Jeudi 19 juin 2008

Conservatoire national des Arts et Métiers
292, rue Saint Martin - 75003 Paris

Matin : séance plénière, Amphi Paul Painlevé

9h00. Interventions d’accueil sous l’égide d’André GUILLERME, CDHTE / Cnam

  • Laurence PAYE-JEANNENEY, Administratrice générale du Conservatoire national des arts et métiers
  • Nasrine SERAJI, Directrice de l’Ecole nationale supérieure d’architecture Paris-Malaquais
  • Eric LENGEREAU, Chef du Bureau de la Recherche Architecturale, Urbaine et Paysagère, Ministère de la Culture et de la Communication

9h45. Antonio BECCHI, Associazione Benvenuto, James CAMPBELL, Queens’ College Cambridge, Santiago HUERTA, ETS Arquitectura, Universidad Politecnica de Madrid, Werner LORENZ, BTU Cottbus
Les Associations et les congrès internationaux d’histoire de la construction

10h45 Pause

11h15. Robert CARVAIS (CNRS, ENSA Versailles), Valérie NEGRE (CDHTE, ENSA La Villette), Joël SAKAROVITCH (Univ. Paris Descartes, Laboratoire GSA, ENSA Paris-Malaquais),
L’Histoire de la construction, recherches et perspectives

12h15. Sophie ARCHAMBAULT DE BEAUNE, Université Jean Moulin - Lyon 3, CDHTE
Aux origines de la construction

12h45 Déjeuner libre

Après-midi : ateliers, Amphis Paul Painlevé, Jean-Baptiste Say, Robert Faure, Fabry-Perot

14h-16h.

Bois (Amphi P. Painlevé)

Présidence : Jannie MAYER, Centre de recherche sur les monuments historiques

David HOUBRECHTS, Association du patrimoine artistique (Bruxelles)
Du Bois à la brique : apport de l’archéologie du bâti et de la dendrochronologie à la compréhension du processus de pétrification du pan de bois dans le bassin de la Meuse moyenne (Belgique)

Florence JOURNOT, Université de Paris 1 Panthéon-Sorbonne, UMR 7041
La Haute technicité du pan de bois des maisons urbaines médiévales en région Centre (XVe-XVIe siècles)

Youri CARBONNIER, Université d’Artois, CREHS
Usages urbains du bois d’œuvre des Lumières à Haussmann, évolutions et pesanteurs

Doan Nhu KIM, Ecole nationale supérieure de génie civil de Hanoi
La Construction des coins relevés des toitures des anciens monuments au Vietnam

Anne COSTE, ENSA Grenoble, Laboratoire Cultures constructives
De la région du Voralberg au parc régional naturel de Chartreuse : mutation des pratiques et reconfiguration des acteurs autour de la filière bois

14h-16h.

Experts, expertises (Amphi J.B. Say)

Présidence : Robert CARVAIS, CNRS (Institut d’histoire du droit) / Université de Panthéon Assas (Paris 2) / ENSA Versailles

Caroline BODOLEC, CNRS, CECMC
Miaofeng (1540-1613), moine bouddhique et maître d’œuvre dans la Chine impériale

Elyne OLIVIER-VALENGIN, Urbaniste, SFU
Hommes de technique et hommes de savoir : les experts jurés et l’expertise des bâtiments à Lille (XVIe – fin XVIIIe siècles)

Martin COUETOUX DU TERTRE, Université de Paris 1 Panthéon-Sorbonne / CNRS (LAMOP)
La Construction des charpentes à Paris, 1680-1710

Gilles BIENVENU, ENSA Nantes, Laboratoire LAUA
Du Dicible et de l’indicible. Expertise et pratique de chantier à Nantes au XVIIIe siècle

Guy LAMBERT, ENSAP Bordeaux / CDHTE
De l’examen à l’essai : une expertise des matériaux de construction par les sociétés d’architectes en France (1880-1939)

14h-16h.

Modélisation, expérimentation (Amphi R. Faure)

Présidence : Christian QUEFFELEC, Conseil général des Ponts et Chaussées

Jean-Louis BORDES, Centrale Histoire
Barrage et méthode expérimentale

Thierry CIBLAC, Apostolia OIKONOMOPOULOU, François GUENA, ENSA Paris La Villette, ARIAM-LAREA
Approches numériques pour l’étude du comportement des structures maçonnées anciennes

Alain BILLARD, ENSAP Bordeaux
Le Temple de Segeste, deux mille cinq cents ans de résistance aux tremblements de terre

Milan ZACEK, ENSA Marseille
Histoire de la construction parasismique

14h-16h.

Hydraulique (Amphi Fabry-Perot)

Présidence : Bernard BARRAQUÉ, CNRS (LATTS) / ENCPC

Élydia BARRET, CNRS (LAMM) / Université de Provence (Aix-Marseille 1)
Gestion de l’eau et construction : réflexions autour de l’habitat provençal à la fin du Moyen Âge

Raphaël MORERA, Fondation Thiers, Université de Paris 1 Panthéon-Sorbonne
L’Architecture hydraulique en France, XVIe-XVIIe siècles. Le cas des fondations

Karine BERTHIER, Centre d’histoire des techniques, Université de Paris 1 Panthéon-Sorbonne
L’Aqueduc Médicis : organisation et gestion de la construction d’un ouvrage hydraulique, XVIIe-XVIIIe siècles

David GROUSSARD, CERHIO / Centre d’histoire des techniques, Université de Paris 1 Panthéon-Sorbonne
Ingénieurs et fontainiers dans la construction des adductions bretonnes aux XVIIe et XVIIIe siècles

Bogdan Andrei FEZI, Université d’architecture et d’urbanisme Ion Mincu, Bucarest
Bucarest, « Le Petit Paris ». Un siècle de voirie, réseaux, hydraulique 1831-1921

16h00-16h30 Pause

16h30-18h30.

Terre crue et terre cuite (Amphi P. Painlevé)

Présidence : Hubert GUILLAUD, ENSA Grenoble, CRATerre

Evelyne BUKOWIECKI, IRAA / Ecole française de Rome
L’Usage de la brique dans l’architecture impériale à Rome

Arnaud COUTELAS, UMR ARTeHIS
Les Chantiers de construction en Gaule romaine : apports de l’étude des mortiers de chaux et des terres cuites architecturales

Claire Anne de CHAZELLES, CNRS
Terre modelée et terre moulée, deux conceptions de la construction en terre massive

Béatrice CICUTTINI, Ayed BEN AMARA, Françoise BECHTEL, Institut de Recherche sur les ArchéoMATériaux / CNRS, UMR CRP2A
Les Carreaux de pavement estampés de l’Aquitaine médiévale (XIIIe-XIVe siècles) : production et techniques de fabrication

Pierre GUIBERT, Université de Bordeaux 3, Institut de Recherche sur les ArchéoMATériaux / CNRS, UMR CRP2A, Christian SAPIN, Université de Bourgogne, CNRS / Umr Artehis, et alii
Les Terres cuites architecturales comme sources d’information chronologique et technique des édifices avant l’an mil

16h30-18h30.

Ecrits et dessins techniques 1 (Amphi J.B. Say)

Présidence : Pascal DUBOURG-GLATIGNY, CNRS / Centre Marc Bloch, Berlin

Bernard CACHE, Objectile
Construction paramétrique dans le De architectura, entre proportion et fonction

Frédérique LEMERLE, CNRS, Centre d’Etudes Supérieure de la Renaissance
Construction et second œuvre dans les traités de la Renaissance

Nathalie HUYGHUES DES ETAGES, Université Paris Diderot - Paris 7
Le Rôle du dessin dans la construction et sa signification pour l’organisation du chantier.

Etude comparée du Gothique et de la Renaissance
Dirk VAN DE VIJVER, Universiteit Utrecht
« Description generalle de la geometrie pratical. Les fortifications des villes et places et plusieurs aultres belles parties des mathematiques » (1605). Un manuscrit d’ingénierie des Anciens Pays-Bas

Michel PAULIN, ENSA Lyon, LAF
La «Méchanique abrégée des Arts et Métiers» de Gaspard Grollier de Servières. Communications à l’Académie des Sciences, Belles-lettres et Arts de Lyon 1739-1741

16h30-18h30.

Béton : innovation (Amphi R. Faure)

Présidence : Cyrille SIMONNET, Université de Genève / ENSA Grenoble

Gwenael DELHUMEAU, ENSA Versailles
Le béton Coignet : matière, invention, recyclage

Stéphanie VAN DE VOORDE, Ronald DE MEYER, Université de Gand, Département d’Architecture et d’Urbanisme
L’application innovante du béton armé dans la construction d’églises en Belgique. Béton sacré ou usine à prière ?

Nicolas NOGUE, ENSA Rouen / Laboratoire GSA
L’Invention de la précontrainte et le « nouvel esprit scientifique »

Elisabetta PROCIDA, CDHTE
Paul Cottancin, ingénieur, inventeur et constructeur. Regard sur une recherche en cours

Akio SASSA, CDHTE
Les Poutrelles métalliques enrobées de béton au Japon

16h30-18h30.

Chantier, logement (Amphi Fabry-Perot)

Présidence : Marie-Jeanne DUMONT, Commission du Vieux-Paris, ENSA Paris-Belleville

Pascal DESABRES, Université de Paris Sorbonne (Paris IV) / Centre R. Mousnier (CNRS)
Le Plus grand chantier de Paris : la construction du Métro, 1898-1946

Francesca FILIPPI, Politecnico di Torino
Le Nouveau Palais du Trône à Bangkok : un chantier international (1907-1916)

Julie BOUSTINGORRY, Université de Pau et des Pays de l’Adour, Laboratoire ITEM
L’Idéologie pavillonnaire des autoconstructeurs Castors aquitains comme utopie réaliste et réalisée, productrice de ville et d’urbanité

Sandra PARVU, EHESS / ENSA Paris-La-Villette, Laboratoire Architecture - Anthropologie
Rencontres de chantier : la construction du logement dans le projet d’aménagement du territoire

Jean-Luc SALAGNAC, CSTB
Les Opérations expérimentales du Plan construction : une politique originale de soutien à l’innovation dans le logement.

Vendredi 20 juin 2008

École nationale supérieure d’Architecture
Paris-Malaquais
site Jacques Callot - 1, rue Jacques Callot - 75006 Paris

Matin : visites

- Réserves du Musée des arts et métiers

- Bibliothèque nationale de Henri Labrouste

- Stéréotomies parisiennes

- Collections patrimoniales de l’Ensba, les dessins d’architecture

- Eglises de St Jean et St Pierre de Montmartre

- Cité de l’architecture et du patrimoine

- Centre d’archive d’architecture du XXe siècle

- Grands Moulins de Pantin

- Donjon du Château de Vincennes

- Collection de la bibliothèque du Service historique de l’armée de terre (Vincennes)

- Panthéon

Déjeuner libre

Après-midi : ateliers

14h-16h.

Métiers (salle 1)

Présidence : André GRELON, Centre Maurice Halbwachs, EHESS

Cédric AVENIER, ENSA Grenoble, Laboratoire Cultures constructives
Ciment naturel, la matière idéale pour les moulages d’architecture au XIXe siècle

Sotaro KAGAMI, CDHTE
Les Métiers des ornemanistes et des artistes industriels au XIXe siècle

Frédéric GRABER, Service d’histoire de l’éducation (INRP-ENS)
La Forme « projet » dans le corps des Ponts et Chaussées au début du XIXe siècle

Hélène VACHER, Université d’Aalborg / CDHTE
« Construire en mosaïque » : travaux municipaux et spécialisation d’ingénieurs au Danemark, 1890-1920

Catherine VUILLERMOT, Université de Franche-Comté
Du Tuyau à l’habitat : le groupe multinational Pont-à-Mousson (de l’après guerre à la nationalisation)

14h-16h.

Droit foncier et économie urbaine (salle 2)

Présidence : Dominique BARJOT, Université Paris-Sorbonne (Paris IV)

Isabelle PAQUAY, Facultés universitaires Notre-Dame de la Paix (Namur), Emmanuel BODART, Archives de l’Etat à Namur
Droit foncier et spéculation immobilière : des atouts pour la construction ? L’exemple des maires et des échevins de la ville de Namur au XVe siècle

Jean-Marie YANTE, Université catholique de Louvain
Coût, gestion et financement des infrastructures routières. A propos de quelques ponts d’Ardenne aux XVe-XVIIe siècles

Michela BARBOT, Università Luigi Bocconi, Milano
Quand les droits charpentent les espaces. Stratifications juridiques, hiérarchies sociales, formes matérielles de l’habitat urbain : l’échange immobilier à Milan entre 1550 et 1750

Marie-Laure VILLE, Université Lyon II
La Construction des maisons locatives par lesordres religieux à l’époque moderne : Analyse comparative de la production de l’habitat multirésidentiel

14h-16h.

Art du trait (salle 3)

Présidence : Joël SAKAROVITCH, Université Paris-Descartes / ENSA Paris-Malaquais

Alberto SANJURJO ÁLVAREZ, Université CEU - San Pablo de Madrid
La Vis Saint-Gilles : analyse du modèle dans les traités de coupe des pierres et de son influence sur les traités espagnols de l’âge moderne

Luc TAMBORERO, ENSA Paris-Malaquais / Laboratoire GSA
La Voûte de l’Hôtel de ville d’Arles, approche historique et technique du chantier (1673-1677)

Alberto GRIMOLDI, Politecnico de Milan
La Circulation du savoir stéréotomique dans l’Italie du Nord entre XVIIe et XVIIIe siècles et ses traces dans le bâti

Louis-Joseph LAMBOROT, 3D Pierre
Appareillage traditionnel et informatique : le cas pratique de l’église Saint Gervais

14h-16h.

Ambiance (salle 4)

Présidence : Abderhamane CHORFI, Directeur de l’architecture et de l’urbanisme, Rabat

Jean-Pierre PENEAU, CNRS (CERMA), Pascal JOANNE, ENSA Nantes / CNRS (CERMA) et Dominique GROLEAU, CNRS (CERMA)
La Restitution des ambiances du monastère cistercien aux origines. Application aux premiers temps de Clairvaux

Éric MONIN, LACTH, ENSAP Lille
La Naissance des premiers spectacles son et lumière

Davide DEL CURTO et Carlo MANFREDI, Politecnico di Milano, Laboratorio di Analisi e Diagnostica del Costruito
Développement des systèmes de chauffage en Italie entre XVIIIe-XIXe siècles : étude de cas entre technique et société

Ruth HOMMELEN, Ecole d’architecture Saint-Lucas, Bruxelles et Gand
La Lumière artificielle : un nouveau matériau de construction dans les années vingt et trente

Amina HARZALLAH et Daniel SIRET, ENSA Nantes, CERMA UMR 1563
Le Plafond lumineux d’Augustin Rey

16h00-16h30 Pause

16h35-18h35.

Chantiers : Antiquité - Moyen-Age (salle 1)

Présidence : Philippe BRAUNSTEIN, EHESS

Jean-Marc MIGNON, Service d’archéologie du département du Vaucluse
Au Démarrage du chantier de construction du théâtre antique de Vaison-la-Romaine (France)

Alain BADIE et Stéphanie ZUGMEYER, CNRS, Institut de Recherche sur l’Architecture Antique
Organisation des chantiers du temple de Vernègues (Bouches-du-Rhône) et du théâtre d’Orange (Vaucluse), de l’amphithéâtre et du théâtre d’Arles (Bouches-du-Rhône)

Jean-Yves MARC, Université Marc Bloch (Strasbourg II) / Ecole française d’Athènes
Invention et innovation dans l’architecture antique

Luca FABBRI, Università di Padova
L’Eglise de San Giovanni in Valle : un modèle exemplaire pour l’architecture religieuse de Vérone du début du XIIe siècle

François BERENGER, Université de Paris 1 Panthéon-Sorbonne
Edifier une capitale : le fonctionnement des grands chantiers de construction de la première Naples angevine

Sandrine CLAUDE, Mission archéologique d’Aix-en-Provence
L’Eglise des Observantins d’Aix-en-Provence : le chantier d’une construction, entre prédication mendiante et dévotions privées (XVe-XVIIe siècles)

16h35-18h35.

Experts et normalisation (salle 2)

Présidence : Jean-Pierre SOSSON, Université catholique de Louvain

Nicolas REVEYRON, Université Lumière-Lyon 2, Institut universitaire de France
“bene fundata est super firmam petram”. Remarques sur les fondations dans la technologie et l’imaginaire du Moyen Age (XIe-XIIe siècle).

Eric GERVREAU, Université de Cergy-Pontoise
Les Formules de dimensionnement des fondations superficielles pour les bâtiments courants en Europe depuis le XVIe siècle

Robert CARVAIS, CNRS (Institut d’histoire du droit) / Université de Panthéon Assas (Paris 2) / ENSA Versailles
Germain Boffrand, un juriste de la construction

Colette CASTRUCCI, INRAP (Institut national de la recherche archéologique préventive)
De la coutume à la règle : technique de construction et utilisation des matériaux à Marseille à la lumière d’une ordonnance du XVIIIe siècle

Emmanuel CHATEAU, Université Paris- Sorbonne (Paris IV), Centre André Chastel
L’Administration des bâtiments civils face aux questions constructives dans la première moitié du XIXe siècle en France. Contrôle de l’architecture et construction

Michael DE BOUW, Vrije Universiteit Brussel Ine WOUTERS, Jean VEREECKEN et Leen LAURIKS
Le Vrai sens des mots “fer” et “acier” en Belgique entre 1860 et 1920

16h35-18h35.

Voûtes (salle 3)

Présidence : Patricia RADELET DE GRAVE, Université de Louvain

Claude ANDRAULT-SCHMITT, Centre d’études supérieures de civilisation médiévale, Université de Poitiers / CNRS, Anne PANTET,
Jacques TEXEREAU et Bénédicte FILLION-BRAGUET
La Singularité des voûtes de la cathédrale de Poitiers et ses implications

Alain CHASSAGNOUX, ENSA Nantes, ARIAM-LAREA
Evolution des voûtes dans l’architecture iranienne entre le IIIe siècle et le XVe siècle

Nicolas LESTRINGUEZ, ENSA Paris-Malaquais, Laboratoire GSA / EPHE, IVe section
Actualité de la voûte catalane, l’escalier voûté en briques

José Carlos PALACIOS, Université polytechnique de Madrid
Les Voûtes en croisée d’ogives chez Juan Guas

François FLEURY, ENSA Lyon, LAF
Les Idées sous-jacentes à la conception de la voûte plate perpendiculaire

16h35-18h35.

Patrimoine, ouvrages d’art et ponts (salle 4)

Présidence : Jean-François BELHOSTE, EPHE

Frédéric SAUNIER, ENSA Normandie
Le Pont de Tancarville, de l’occasion manquée à l’exploit ?

Michel COTTE, Ecole polytechnique de l’Université de Nantes, Centre François Viète
Le Pont transbordeur de Vizcaya à Bilbao. Du projet novateur d’hier au patrimoine d’aujourd’hui

Georges PILOT, CNISF, Comité Génie Civil et Pierre LAUROUA, Mission histoire mémoire de l’aviation civile, IGAC
Infrastructures et bâtiments emblématiques du génie civil dans le domaine aéronautique

Stéphane SIRE, Ecole polytechnique de l’Université de Nantes, Centre François Viète
Les Maquettes virtuelles au service de l’histoire des techniques : l’exemple du viaduc de Lambézellec de Louis Harel de la Noë et Armand Considère

19h30 Cocktail

Samedi 21 juin 2008

École nationale supérieure d’Architecture
Paris-Malaquais
Ateliers : 1, rue Jacques Callot, 75006 Paris
Séance de clôture : 14, rue Bonaparte, 75006 Paris, Amphi 2

Matin : ateliers

9h30-11h.

Béton : diffusion (salle 1)

Présidence : Réjean LEGAULT, Université du Québec à Montréal

Stefania MORNATI, Università della Calabria
Le Coffrage comme matrice figurative : du travail du charpentier au produit industriel

Tullia IORI, Università di Roma Tor Vergata
Le « Boom » de l’ingénierie italienne

Pierre BELLI-RIZ, ENSA Grenoble
Le Béton armé à la recherche d’un style : à chacun ses vérités ?

Paola ASCIONE, Università degli Studi di Napoli ‘Federico II’
Architecture et construction à Naples au XXe siècle. Expérimentations, techniques et matériaux : trois cas emblématiques

9h30-11h.

Ecrits et dessins techniques 2 (salle 2)

Présidence : Valérie NEGRE, ENSA Paris La-Villette / CDHTE

Konstantinos CHATZIS, LATTS (CNRS, Université de Marne-la-Vallée, ENPC)
Ecrire la statique graphique « en grec », 1890-1980

Nathalie MONTEL, ENPC / LATTS
Les Ponts et chaussées à livre ouvert. A propos d’un dictionnaire manquant de l’Encyclopédie méthodique (1782-1832)

Philippe GRESSET, ENSA Paris-Malaquais, Laboratoire ACS / CNRS
La Technologie en architecture à l’âge du romantisme

Matteo PORRINO, ENSA Paris-Malaquais, Laboratoire GSA
L’Imaginaire technique du neues Bauen à travers les livres, 1921-1931

9h30-11h.

Structures légères (salle 3)

Présidence : Michel COTTE, Ecole polytechnique de l’Université de Nantes

André GUILLERME, Cnam CDHTE
Constructions légères en pied de guerre à la fin du XVIIIe siècle

Jean-Marie DELARUE, ENSA Paris-Malaquais, Laboratoire GSA
Robert Le Ricolais, pionnier de la morphologie structurale

René MOTRO, Institut international des structures spatiales, ENSAM/UM2
La Conception des structures légères architecturales : continuités et ruptures

Gilles GUÉZO, ENSA Bretagne, GRIEF
La Force du vent : 1825-1840, les débuts d’une longue quête

9h30-11h.

Innovation et brevet (salle 4)

Présidence : Bertrand LEMOINE, CNRS / ENSA Paris-La-Villette

Emmanuelle GALLO, Politecnico de Milan /CDHTE
La Contribution du Marquis de Chabannes (1770-1835) à l’innovation en matière de construction, de chauffage et d’urbanisme

Anne-Laure CARRE, Musée des arts et métiers / CDHTE
Verre coulé, imprimé ou armé, de nouveaux produits pour les architectes au XIXe siècle

Kinda FARES, CDHTE
La Maison transportable “télescopique”

Giulia MARINO, EPF Lausanne, Laboratoire des techniques et de la sauvegarde de l’architecture moderne
Les Murs-rideaux aluminium-plastique de la CAF du XVe arr. à Paris comme étude de cas : quelques considérations sur l’histoire de techniques constructives, sa méthode et ses sources

11h00-11h30 Pause

11h30-13h.

Pierre et réemploi (salle 1)

Présidence : Philippe BERNARDI, CNRS / Université d’Aix-Marseille

Olivier GAUSS, Université Marc Bloch de Strasbourg, UMR 7044
Les Matériaux de remploi dans les fortifications antiques

Mathieu PIAVAUX, Facultés Universitaires Notre-Dame de la Paix, Namur
La Taille à la broche linéaire verticale : une technique de datation de l’architecture médiévale de la région mosane ?

Maxime L’HERITIER, Laboratoire P. Süe, CEA / CNRS UMR 9956, Philippe DILLMANN, IRAMAT CNRS UMR 5060, LPS
L’Approvisionnement en fer des chantiers de construction médiévaux : coût, quantité et qualité

Laura FOULQUIER, Université Blaise Pascal, Clermont II, CHEC
« Afin que dans le champ déblayé se lève une très riche moisson de vertus ». De la destruction à la reconstruction. Réflexions sur les pratiques de remploi en Auvergne et Velay au Moyen-Age

11h30-13h.

Transfert des savoirs (salle 2)

Présidence : Antoine PICON, Harvard University

Christel FRAPIER, Universités Paris 1 Panthéon- Sorbonne et Strasbourg 2, Laboratoire Cultures constructives
Réseaux et circulation du savoir technique entre ingénieurs français et étrangers, 1945-1975

Dmitri GOUZEVITCH, Centre des Mondes russes, caucasien et est-européen, EHESS et Irina GOUZEVITCH, Centre Alexandre Koyré, EHESS
Les Ponts suspendus et les couvertures de grande portée en Russie : une histoire de collaboration internationale (1810-1840)

Ana CARDOSO DE MATOS, Université d’Evora - CIDEHUS
Les Ingénieurs portugais et la construction de ponts et viaducs : acquisitions des savoirs techniques en France et ses applications au Portugal (1860-1900)

Pier Giovanni BARDELLI et Riccardo NELVA, Politecnico di Torino
La Culture technique et l’activité des projetists pour la construction en béton armé en Italie au milieu du XXe siècle, héritage du savoir technique des expériences significatives précédentes

11h30-13h.

Préfabrication (salle 3)

Présidence : Jean-Baptiste MINNAERT, Université de Tours

Roland BECHMANN, architecte et médiéviste
Comment standardisation et préfabrication ont permis dans le système de construction, au XIIe et XIIIe siècles l’extraordinaire floraison des cathédrales “gothiques”

Johan LAGAE, Université de Gand
Henri Lacoste et la « charpente à lamelles » à l’Exposition Coloniale Internationale de Paris, 1931. Chronique d’une construction en bois préfabriqué

Yvan DELEMONTEY, Université Vincennes- Saint-Denis (Paris 8) / Université de Genève
Du Populaire au militaire : Camus, un procédé de préfabrication lourde ouvert à l’expérimentation (1949-1952)

Aleyda RESENDIZ-MARQUEZ, CDHTE
Typologie des techniques de préfabrication. Le cas des bâtiments scolaires en France (1956-1973)

11h30-13h.

Chantiers militaires (salle 4)

Présidence : Michèle VIROL, IUFM Paris-Sorbonne (Paris IV)

Nicolas PROUTEAU, Université de Toulouse II le Mirail / FRAMESPA
Le Rôle des ingénieurs militaires dans la diffusion des techniques entre Orient et Occident (XIIe-XIIIe siècles)

Julien YENNY, Université de Franche-Comté
L’Architecture militaire chez l’ingénieur du prince de Montbéliard, Claude Flamand (vers 1570-1626) : entre modélisation et pratique

Philippe DESTABLE, Université de Lille III, IRHIS
L’Economie des chantiers militaires : la gestion des ressources dans la construction du « pré carré » sous le règne de Louis XIV

Michiko MAEJIMA, Keio University / CDHTE
L’Influence française dans les bâtiments de l’Armée Japonaise de 1850 à 1925

13h00 Déjeuner libre

14h30-16h30.

Pierre (salle 1)

Présidence : Jean-Paul FOUCHER, Association ouvrière des Compagnons du Devoir et du Tour de France

Hélène DESSALES, ENS Paris
Les Usages de l’ opus reticulatum dans la construction romaine : le cas des enceintes et des aqueducs

Daniel PRIGENT, Service archéologique du Maine-et-Loire, ARTeHIS
Le Petit appareil et son évolution

Stéphane BÜTTNER, Centre d’études médiévales d’Auxerre / UMR Artehis
Production et utilisation des pierres bourguignonnes de l’Antiquité à l’époque moderne. L’intérêt d’une base de données

Rosalia VITTORINI, Università di Roma Tor Vergata
Techniques constructives et langage architectonique : le revêtement en pierre dans l’architecture italienne du XXe siècle

Maria Grazia D’AMELIO, Università Roma 2
Technique et technologie pour l’élévation des monolithes : l’obélisque de Mussolini au Foro Italico à Rome (1928-1932)

14h30-16h30.

Chantiers : XVIIe-XVIIIe siècles (salle 2)

Présidence : Daniel RABREAU,

Université Paris 1 Panthéon-Sorbonne, Centre Ledoux

Krista DE JONGE, Katholieke Universiteit Leuven
Chantiers dans le milieu de la Cour des anciens Pays-Bas méridionaux aux XVIe-XVIIe siècles : organisation et innovations techniques

Edoardo PICCOLI, Politecnico di Torino
« Come corpi percorsi da nervi » : techniques et légitimations dans les chantiers de Bernardo Vittone (1730-1770)

Liliane DUFOUR, ENSA Paris-Belleville
Un Chantier urbain : la reconstruction de la ville d’Avola en Sicile après un séisme (1693-1695)

Linnéa ROLLENHAGEN TILLY, Université Paris - Sorbonne (Paris IV)
Les Quais de Toulouse, déroulement d’un chantier public dans la seconde moitié du XVIIIe siècle

Matthieu PINON, ENSA Paris-Malaquais, Laboratoire GSA
Le Moulin de Tauvais : une dictée architecturale comme méthode de relevé

14h30-16h30.

Pensée, projet et design (salle 3)

Présidence : Philippe POTIÉ, ENSA Grenoble, Laboratoire Cultures constructives

Rémi ROUYER, ENSA Versailles, Laboratoire Cultures constructives
Les Figures de transposition du projet architectural

Laurent BARIDON, LARHRA, Université Pierre Mendès France, Grenoble
Le Pisé de François Cointeraux (1740-1830) : la terre pour utopie

Sali HAMADOU, Université de Ngaoundéré
Mindif, un Musée Vivant : la reconstitution de la vie du palais royal du Lamido Bouhari Sadou (1914-1955) de Mindif, Extrême-Nord Cameroun

Franz GRAF, EPF Lausanne, Laboratoire des techniques et de la sauvegarde de l’architecture moderne
L’Institut Marchiondi de Vittoriano Viganò (1953-57) : un “design” fondateur du “Brutalisme” européen

14h30-16h30.

Patrimoine, paysage (salle 4)

Présidence : Emilie d’Orgeix, INHA

François WASSOUNI, Université de Ngaoundéré
L’Architecture des greniers des peuples du Nord-Cameroun : d’hier à aujourd’hui

Chetima MELCHISEDEK, Université de Ngaoundéré, FALSH
La Pierre, l’argile et le bois dans l’habitat Podokwo. Essai sur le traitement des matériaux locaux de construction chez un peuple du Nord-Cameroun

Motoki TORIUMI, Université Métropolitaine de Tokyo / EHESS
L’Invention du paysage fluvial et l’émergence de la notion de le considérer comme patrimoine à Paris

Sylvain LAUBE et Stéphane SIRE, IUFM de l’Université de Bretagne Occidentale, Centre F. Viète
Histoire du paysage industriel portuaire de Brest. L’exemple du premier pont (tournant) de Recouvrance

Gérard JIGAUDON, CDHTE-CNAM
Images de l’industrie en banlieue parisienne, l’évolution du paysage urbain vue à travers la carte postale au XXe siècle

16h30-17h00 Pause

Reprise en séance plénière
14, rue Bonaparte, Amphi 2
17H00

Antoine PICON, Université de Harvard, Ecole nationale des Ponts et Chaussées
L’Histoire de la construction : entre problématiques internationales et cadres culturels nationaux

17H30

A Quoi sert l’histoire de la construction ?

Philippe POTIÉ, Ecole nationale supérieure d’architecture de Grenoble
Les Temporalités de l’histoire de la construction

Christian QUEFFELEC, Conseil général des Ponts et Chaussées
L’Importance de la connaissance historique dans la pratique constructive actuelle

18H00

André GUILLERME, Centre d’histoire des techniques et de l’environnement / CNAM
Synthèse des ateliers et conclusion

Placé sous les auspices de la Francophonie et organisé par le Centre d’histoire des techniques et de l’environnement du CNAM et le laboratoire Géométrie, Structure, Architecture de l’ENSA Paris-Malaquais

Comité d’organisation

  • Robert Carvais (Institut d’histoire du droit / CNRS / Université de Paris 2 / ENSA Versailles)
  • André Guillerme (Centre d’histoire des techniques et de l’environnement / CNAM)
  • Valérie Nègre (ENSA Paris-La-Villette / CNAM)
  • Philippe Potié (ENSA de Grenoble)
  • Joël Sakarovitch (Université de Paris Descartes / ENSA Paris-Malaquais)
  • Participation à la préparation du congrès
  • Matteo Porrino (Laboratoire GSA / ENSA Paris-Malaquais)
  • Matthieu Pinon, doctorant GSA
  • Stéphanie Mesnage, étudiante ENSAV

Secrétariat

  • Sofia Foughali (Centre d’histoire des techniques et de l’environnement, CNAM)
  • Joëlle Trouvé (Département de la recherche, ENSA Paris-Malaquais)

Comité scientifique, en plus des membres du comité d’organisation

  • Dominique Barjot (Université de Paris-Sorbonne, Paris IV)
  • Philippe Bernardi (CNRS)
  • Odette Chapelot (EHESS)
  • Abderhamane Chorfi (Ecole d’architecture de Rabat, UNESCO)
  • Michel Cotte (Université de Nantes)
  • Pascal Dubourg-Glatigny (CNRS / Centre Marc Bloch, Berlin)
  • Réjean Legault (Université de Québec à Montréal)
  • Bertrand Lemoine (CNRS / ENSA Paris-La-Villette)
  • Jean-Baptiste Minnaert (Université de Tours)
  • Antoine Picon (Université de Harvard, Ecole nationale des Ponts et Chaussées)
  • Christian Queffelec (Conseil général des Ponts et Chaussées)
  • Jean-Pierre Sosson (Université catholique de Louvain)

Partenaires institutionnels

  • BRAU (Bureau de la recherche architecturale et urbaine - DAPA)
  • PUCA (Plan, Urbanisme, Construction et Architecture)
  • INHA (Institut national d’histoire de l’art)
  • FRANCOPHONIE (Ministère des affaires étrangères)
  • CNAM (Conservatoire national des arts et métiers et CDHTE)
  • ENSAPM (Ecole nationale supérieure d’architecture Paris-Malaquais et laboratoire GSA)
  • ENSAPLV (Ecole nationale supérieure d’architecture Paris-La-Villette)
  • ENSAG (Ecole nationale supérieure d’architecture de Grenoble et laboratoire CC)
  • ENSAV (Ecole nationale supérieure d’architecture de Versailles)

Lieux

  • le 19 juin au CNAM, 292, rue Saint-MArtin, 75003 Paris, les 20 et 21 à l'Ecole nationale supérieure d'architecture de Paris-Malaquais, 1 rue Jacques Callot, 75006 Paris et 14 rue Bonaparte, 75006 Pari
    Paris, France

Dates

  • jeudi 19 juin 2008
  • vendredi 20 juin 2008
  • samedi 21 juin 2008

Mots-clés

  • histoire des techniques, mécanique, architecture, urbanisme, société, habitat

Contacts

  • Robert Carvais
    courriel : rcarvais [at] noos [dot] fr

Source de l'information

  • Robert Carvais
    courriel : rcarvais [at] noos [dot] fr

Pour citer cette annonce

« Histoire de la construction », Colloque, Calenda, Publié le jeudi 12 juin 2008, http://calenda.org/195177