AccueilUniversités et pouvoirs : la question des financements

Universités et pouvoirs : la question des financements

Journée d’étude en histoire des universités de l'Université catholique de Louvain

*  *  *

Publié le lundi 23 juin 2008 par Delphine Cavallo

Résumé

L'université catholique de Louvain (UCL) organise une journée d’étude en histoire des universités consacrée au thème : « Universités et pouvoirs : la question des financements » dans une perspective historique.

Annonce

Universités et pouvoirs : La question des financements

Jounée d'études de l'Université Catholique de Louvain, 25 août 2008

Le financement de l’Université est une préoccupation constante des autorités universitaires et des responsables politiques, qu’il s’agisse de l’enseignement, de la recherche ou des services, notamment sociaux, que l’institution universitaire peut offrir aux étudiants.
Relever le défi du financement pousse les acteurs universitaires à faire preuve de créativité, sollicitant non seulement les pouvoirs publics, mais aussi le mécénat, faisant appel aux Alumni ou créant une véritable dynamique de valorisation de la recherche. Souvent contesté ou au moins questionné, notamment pour les risques qu’il fait courir à l’autonomie universitaire, voire à la liberté académique, ce mécanisme n’est pourtant pas neuf.
En effet, à y regarder de près et à prolonger le bilan jusqu’aux origines de l’université, il apparaît rapidement que, parmi les liens qui unissent Universités et pouvoirs, ceux du financement sont sans doute parmi les plus anciens. Qui plus est, la question des financements pourrait constituer une entrée très concrète dans l’examen historien des attentes et des besoins que les autorités et les sociétés nourrissent à l’endroit des universités. C’est en tout cas l’hypothèse centrale du colloque qui se tiendra à Louvain-la-Neuve le 25 août 2008.

Pour la vérifier, il s’agira d’abord d’identifier les pouvoirs à l’action desquels le financement des universités est lié ; leurs motivations ; leurs modes d’intervention. Ces pouvoirs sont classiquement les autorités publiques et les Églises ; mais il peut aussi s’agir des forces économiques et des groupes de pression.
On s’efforcera également de cerner les types et les modes de financements, nombreux et divers, parfois mutuellement exclusifs et parfois complémentaires. Quelques exemples : le traitement des professeurs, la dotation de bâtiments et d’équipements, le soutien du mécénat envers des personnes et des initiatives, les subsides de fonctionnement, l’aide publique à la recherche, les contrats R&D conclus avec l’État et des entreprises privées …
Une question croise cette exploration typologique : Que finance-t-on ? Un projet d’enseignement ? Un projet d’éducation ? Un projet de recherche ? Mais encore : un projet de promotion d’une Nation, d’un Etat, d’une idéologie, d’un groupe ?
Enfin, les modes de financements des universités ont généré des modèles et des cultures, comme ceux du collège et du financement par l’État. Il importe de les identifier et de les analyser, aujourd’hui où ils sont désignés comme un des facteurs clé du développement universitaire.

PROGRAMME

8h 30 : Accueil

9h : Introduction
Paul SERVAIS (Professeur à l’Université catholique de Louvain)

9h 30 : Le financement des professeurs à l'Université de Bologne aux 15e et 16e siècles
Anuschka DE COSTER

10h : Les conflits à l’Université de Louvain autour des privilèges de nomination aux bénéfices ecclésiastiques sous les Archiducs Albert et Isabelle
Bruno BOUTE (Katholieke Universiteit Leuven)

10H 30 : Pause

11h : Le pouvoir royal et le financement de l'Université de Coimbra (1537-1834)
Fernando TAVEIRA (Professeur à l’Université de Coïmbra)

11h 30 : Le financement de l'université de Caen au début de la période moderne: les enjeux politiques
Lyse ROY, Professeure à l’Université du Québec à Montréal

14h : "Dimanche prochain : quête annuelle de NN.SS. les évêques pour l’Université de Louvain" : le financement de l’UCL à la veille de la Première Guerre mondiale (1909-1914)
Luc COURTOIS (Professeur à l’Université catholique de Louvain)

14h 30: Le financement des Facultés et de l’Université de Lille sous la Troisième République
Jean-François CONDETTE (maître de conférences (HDR), IUFM, école interne de l’Université d’Artois, laboratoire IRHiS-Lille 3)

15h : Pause

15h 30 : La fondation Industrie-Université
Kenneth BERTRAMS (Université libre de Bruxelles. Chercheur qualifié FRS-FNRS)

16h : Le financement des universités américaines: le pouvoir de la philanthropie
Carole MASSEYS-BERTONÈCHE (Maître de Conférences, Université Montesquieu- Bordeaux IV)

16h 30 : Conclusions
Paul SERVAIS (Professeur à l’Université catholique de Louvain)

La rencontre aura lieu à Louvain-la-Neuve,
Collège Erasme, salle du Conseil de la Faculté de philosophie et lettres
1, place Cardinal Mercier.
(plan à l’adresse : http://www.uclouvain.be/12730.html)

L’entrée est libre et gratuite.
Des actes seront publiés.

Secrétariat :
Archives de l’UCL
27, rue Montesquieu, B 1348 Louvain-la-Neuve (Belgique)
32-(0)10-47.48.84
francoise.hiraux@uclouvain.be

Lieux

  • Collège Erasme, salle du Conseil de la Faculté de philosophie et lettres, 1, place Cardinal Mercier
    Louvain-la-Neuve, Belgique

Dates

  • lundi 25 août 2008

Mots-clés

  • histoire, universités, financement

Contacts

  • Françoise Hiraux
    courriel : francoise [dot] hiraux [at] uclouvain [dot] be

Source de l'information

  • Emmanuelle Picard
    courriel : epicard [at] club-internet [dot] fr

Pour citer cette annonce

« Universités et pouvoirs : la question des financements », Journée d'étude, Calenda, Publié le lundi 23 juin 2008, http://calenda.org/195216