AccueilÉconomie de la sécurité routière : définition, connaissance et enjeux

*  *  *

Publié le mardi 24 juin 2008 par Delphine Cavallo

Résumé

Ce dossier des Cahiers Scientifiques du Transport propose d’établir un bilan des connaissances et de dresser un état des lieux sur les enjeux et les perspec­tives en matière d’économie de la sécurité routière. Les contributions atten­dues peuvent relever aussi bien d’études ciblées sur un secteur économique ou sur un acteur du système de sécurité routière que proposer une approche plus systémique. Les travaux empiriques sont également les bienvenus au même titre que des approches privilégiant une approche plus théorique.

Annonce

Dossier des Cahiers Scientifiques du Transport

Économie de la sécurité routière : définition, connaissance et enjeux

Une caractéristique forte de nos sociétés contemporaines réside en leur mobilité. La route constitue un des modes principaux de transport. Pour cela, elle mobilise une infrastructure importante autour de laquelle s’articule pour partie l’organisation économique et sociale. Ainsi, la mobilité routière nécessite des industries pour produire des millions de véhicules plus ou moins sécurisés, avec lesquels seront parcourus chaque année des milliards de véhicules-kilomètres, sur des réseaux routiers desservant les territoires. Par ailleurs, la mobilité routière permet de favoriser les échanges et les communications entre les individus, ce qui leur procure un grand nombre d’avantages (productivité améliorée, amélioration du bien-être…). Mais la mobilité routière, c’est également à l’échelle mondiale près de 3 % de l’ensemble des décès et des invalidités. Chaque jour, on estime que 3 000 décès et 140 000 blessés sont liés aux accidents de la route. On mesure ici l’ampleur des enjeux ! Le transport routier génère donc des désagréments considérables, dont le plus marquant reste l’accident de la route. Toutefois, l’insécurité routière soulève de nouvelles problématiques : l’identification des différents types de dommages (problèmes de santé liés à la pollution automobile par exemple) et leur répartition parmi la population (inégalités face aux conséquences de l’insécurité routière). Se pose ainsi la question de la définition du champ d’investigation de l’économie de la sécurité routière.

L’existence d’avantages et de gains procurés pour l’usage de la route suggère que des arbitrages sont réalisés implicitement ou de manière plus explicite par les agents privés et publics. De réels enjeux résident dans l’identification des flux économiques générés par la sécurité routière. Quels sont les acteurs concernés et quelle est leur place dans ce système ? Il conviendrait également d’étudier les relations entre les acteurs concernés et de comprendre la stra­tégie économique adoptée. Existe-t-il des particularités dans les choix écono­miques de certains agents ? L’approche éco­nomique concerne aussi les choix opérés par les autorités publiques : existe-t-il une procédure d’optimisation et dans ce cas quelle forme prend-elle ? La recherche d’un système de transport plus économe en énergie et moins polluant peut-elle être conciliée avec un effort continu en matière de sécurité routière ? En somme, l’économie de la sécurité routière comprend aussi bien l’étude des dimensions économiques associées au secteur de la sécurité routière (détermination des investissements privés et publics réalisés dans ce domaine…) que l’étude des conséquences de l’organisation économique d’une nation et de son système de transport sur la sécurité routière.

Ce dossier des Cahiers Scientifiques du Transport propose d’établir un bilan des connaissances, et dresser un état des lieux sur les enjeux et les perspec­tives en matière d’économie de la sécurité routière. Les contributions atten­dues peuvent relever aussi bien d’études ciblées sur un secteur économique ou sur un acteur du système de sécurité routière que proposer une approche plus systémique. Les travaux empiriques sont également les bienvenus au même titre que des approches privilégiant une approche plus théorique.

Responsables scientifiques du dossier :

Laurent Carnis (INRETS), Dominique Mignot (INRETS)

Modalités de soumission des propositions :

Les propositions de résumé (une page maximum) sont à adresser par courrier électronique avant le 30 septembre 2008 aux éditeurs scientifiques du dossier à : laurent.carnis@inrets.fr et, en copie à la Revue, à : didier.plat@entpe.fr

Les auteurs seront avisés de la décision du comité de rédaction avant le 30 octobre 2008. La première version des articles devra être soumise avant le 15 mars 2009. La revue communiquera aux auteurs les résultats de l’évaluation de ces propositions avant le 30 septembre 2009 pour d’éventuelles modifi­cations durant le dernier trimestre 2009. Le dossier thématique sera publié dans le numéro 57/2010.

Catégories

Dates

  • mardi 30 septembre 2008

Mots-clés

  • sécurité routière, économie

Contacts

  • Didier Plat
    courriel : plat [at] entpe [dot] fr

Source de l'information

  • Didier Plat
    courriel : plat [at] entpe [dot] fr

Pour citer cette annonce

« Économie de la sécurité routière : définition, connaissance et enjeux », Appel à contribution, Calenda, Publié le mardi 24 juin 2008, http://calenda.org/195218