AccueilMigrations et théâtre en Amérique latine de 1960 à nos jours

*  *  *

Publié le mardi 19 août 2008

Résumé

Les Cahiers ALHIM de l'Université de Paris 8 consacrent un de leurs prochains dossiers (numéro 17) à l’analyse de la répresentation théâtrale des differents flux migratoires en Amérique latine de 1960 à nos jours. À partir de 1960, l’Amérique latine est l’objet de différents flux migratoires comme en témoignent les exils des années soixante et soixante-dix, l’euphorie du retour à la démocratie des années quatre-vingt et la faillite du néo-libéralisme des années quatre-vingt-dix. Les multiples vicissitudes vécues par ces migrants vont être représentées dans la littérature et essentiellement dans le théâtre. Les témoignages des grandes migrations de la fin du XIXe siècle et du début du XXe avaient déjà marqué le théâtre argentin. Notre objectif sera de compléter la vision d’ensemble apportée par les pièces antérieures à 1960 en désignant de nouvelles pistes.

Annonce

Migrations et théâtre en Amérique latine de 1960 à nos jours

Les Cahiers ALHIM (Amérique Latine Histoire et Mémoire), de l’Université de Paris 8, Vincennes Saint-Denis, consacrent un de leurs prochains dossiers (numéro 17) à l’analyse de la représentation théâtrale faite des différents flux migratoires en Amérique Latine de 1960 à nos jours.

Ce dossier s’inscrit dans une série thématique sur différents aspects des sociétés, de la culture et de l’Histoire de l’Amérique Latine dont les titres sont accessibles sur le site du http://www.reseau-amerique-latine.fr à la rubrique Sommaire des Revues.

Les douze premiers numéros sont accessibles à l’adresse suivante, dans leur version électronique : http://alhim.revues.org/

A partir de 1960, l’Amérique latine est l’objet de différents flux migratoires marqués par les exils des années soixante et soixante-dix, l’euphorie du retour à la démocratie des années quatre-vingt et la faillite du neo-libéralisme des années quatre-vingt-dix. Les multiples vicissitudes vécues par ces migrants vont être représentées dans la littérature et essentiellement dans le théâtre. Les témoignages des grandes migrations de la fin du XIXe siècle et du début du XXe avaient déjà marqué le théâtre argentin. Nous retiendrons comme exemple marquant les oeuvres dramatiques d’Armando Discépolo.

Notre objectif sera de compléter la vision d’ensemble apportée par les pièces antérieures à 1960 en désignant de nouvelles pistes. Aux phénomènes migratoires traditionnels nous ajouterons différentes perspectives comme les migrations internes ou celles entre pays latino-américains, les migrations linguistiques ou esthétiques qui accompagnent ces flux humains, les représentations faites rétrospectivement des migrations antérieures.

Modalités de soumission des propositions

Un résumé de 500 mots environ sera à nous adresser avant le 15 novembre 2008, par mail à: nora.parola-leconte@wanadoo.fr

Merci de mentionner vos coordonnées professionnelles et de joindre un CV succinct (liste de vos publications).

Les articles définitifs (30 000 signes au maximum) seront à remettre avant le 31 janvier 2009.

Langues utilisées: anglais, espagnol, français.

Les auteurs acceptent que leur article soit publié en impression papier et en ligne sur le site revue.org

Lieux

  • Saint-Denis, France (93)

Dates

  • samedi 15 novembre 2008

Mots-clés

  • exils, migration, Amérique latine, XIXe, XXe

Contacts

  • Nora Parola-Leconte
    courriel : nora [dot] parola-leconte [at] wanadoo [dot] fr

Source de l'information

  • Nora Parola-Leconte
    courriel : nora [dot] parola-leconte [at] wanadoo [dot] fr

Pour citer cette annonce

« Migrations et théâtre en Amérique latine de 1960 à nos jours », Appel à contribution, Calenda, Publié le mardi 19 août 2008, http://calenda.org/195255