AccueilLe marché de l'art en Suisse (du XIXe siècle à nos jours)

*  *  *

Publié le lundi 07 juillet 2008 par Delphine Cavallo

Résumé

Appel à communications pour un Colloque international sur Le marché de l'art en Suisse (du XIXe siècle à nos jours), Université de Lausanne, les 6 et 7 novembre 2009. Ce colloque international a pour objectif de comprendre la mise en place et le développement du marché de l'art en Suisse du XIXe siècle à nos jours. Sont donc attendues des contributions inédites, fortement ancrées dans une réalité historique.

Annonce

Appel à communications

Le marché de l'art en Suisse (du XIXe siècle à nos jours)

Colloque international organisé par l'Institut suisse pour l'étude de l'art (Zurich/Lausanne) et la Section d'histoire de l'Université de Lausanne

Université de Lausanne, les 6 et 7 novembre 2009

Le marché de l'art révèle les interférences entre les champs économique et artistique:

  • Il crée des valeurs esthétiques (consolidées par des valeurs marchandes), participe à l'évolution du goût (des collectionneurs et des institutions), influence l'organisation de la vie culturelle. Il est devenu, pour l'artiste, la principale instance de consécration.
  • Inversement, il joue également un rôle non négligeable dans l'économie globale, en particulier pour la place financière helvétique, rôle soit direct (revenus, emplois, recettes fiscales, etc.), soit indirect (comme partie d'un ensemble d'activités économiques plus large comprenant la gestion de fortune, le trading, le tourisme de luxe, etc.).

Ce colloque international a pour objectif de comprendre la mise en place et le développement du marché de l'art en Suisse du XIXe siècle à nos jours. Sont donc attendues des contributions inédites, fortement ancrées dans une réalité historique, portant, par exemple, sur:

  • les principales étapes de la mise en place du marché de l'art dans les différents centres urbains (Zurich, Genève, Bâle, Berne, Lausanne, Lucerne);
  • le négoce des antiquités et des objets d'art au XIXe siècle; – l'émergence des galeries d'art privées au début du XXe siècle;
  • le développement du marché de l'art d'une Guerre à l'autre (art volé);
  • sa professionnalisation, sa segmentation (antiquités, art ancien, art moderne, art contemporain, objets de collection, biens culturels);
  • son internationalisation dès les années 1960 avec l'arrivée du duopole Christie's–Sotheby's, des foires d'art (Art Basel), des revues d'art internationales, etc.

Quelle que soit la période abordée, les contributions pourraient examiner transversalement le marché de l'art en Suisse dans sa globalité, en questionnant notamment:

  • le positionnement, le rôle et les stratégies des différents acteurs (artistes et associations d'artistes, collectionneurs, marchands et leurs associations, galeristes, curateurs, éditeurs de revues d'art internationales);
  • les conditions-cadre du moment (artistiques, institutionnelles, économiques), etc.

L'étude de l'impact du marché de l'art sur l'économie helvétique est également souhaitée:

  • la Suisse, comme Kunsthandelsplatz;
  • les conditions-cadre (stabilité politique, neutralité, législation, fiscalité);
  • les volumes commerciaux (import-export);
  • le marché de l'art et la haute finance (gestion de fortune, private banking, la collection d'art comme véhicule de placement financier), etc.

Enfin pourraient être abordés les développements les plus récents et les perspectives du marché de l'art en Suisse dans un contexte d'internationalisation accélérée:

  • réseaux, taste-makers, rating;
  • le cadre législatif et juridique actuel du marché de l'art et des biens culturels (Convention de l'UNESCO, Unidroit);
  • l'émergence de nouveaux marchés, de nouveaux collectionneurs, etc.

Ce colloque s'inscrit forcément dans une perspective interdisciplinaire et devrait favoriser des approches méthodologiques et thématiques transversales (histoire, histoire de l'art et des collections, sociologie, économie, droit national et international). Il s'adresse aussi aux acteurs du marché de l'art, marchands, galeristes, directeurs de musée, curateurs, juristes et fiscalistes, collectionneurs et artistes. Les recherches innovantes (mémoires de maîtrise, thèses en cours) sont les bienvenues.

Le colloque aura lieu les 6 et 7 novembre 2009 à l'Université de Lausanne. Les langues du colloque sont le français, l'allemand et l'anglais. Les contributions seront publiées.

Les propositions de contribution, accompagnées d'une esquisse de 1 à 2 pages (env. 4'000 signes), doivent parvenir d'ici au 31 janvier 2009 aux deux organisateurs de ce colloque, aux adresses ci-dessous:

Prof. Sébastien Guex
Histoire contemporaine
Faculté des Lettres
UNIL-Dorigny, Anthropole
CH–1015 Lausanne
sebastien.guex@unil.ch

Paul-André Jaccard
Institut suisse pour l'étude de l'art
Antenne romande
UNIL-Dorigny, Anthropole
CH–1015 Lausanne
paul-andre.jaccard@unil.ch

Lieux

  • Lausanne, Confédération Suisse

Dates

  • samedi 31 janvier 2009

Fichiers attachés

Mots-clés

  • marché, art, Suisse, XIXe-XXe siècles

Contacts

  • Paul-André Jaccard
    courriel : paul-andre [dot] jaccard [at] unil [dot] ch
  • Sébastien Guex
    courriel : sebastien [dot] guex [at] unil [dot] ch

Source de l'information

  • Sébastien Guex
    courriel : sebastien [dot] guex [at] unil [dot] ch

Pour citer cette annonce

« Le marché de l'art en Suisse (du XIXe siècle à nos jours) », Appel à contribution, Calenda, Publié le lundi 07 juillet 2008, http://calenda.org/195272