AccueilLes concepts-écrans en histoire

*  *  *

Publié le vendredi 11 juillet 2008 par Delphine Cavallo

Résumé

La journée d’études doctorales « les concepts-écrans en histoire » s’insère dans le programme de formation doctorale « Les mots de l’histoire » (Centre de recherches interdisciplinaires sur l’Allemagne – CRIA, CNRS-EHESS, et Centre interdisciplinaire d’études et de recherches sur l’Allemagne – CIERA). L’objectif de cette journée est, à partir d’études de cas précises portant sur principalement sur l’histoire médiévale et sur l’histoire moderne, de susciter une réflexion sur les modalités d’apparition des concepts en histoire, sur leur implantation dans le discours historiographique qui a parfois abouti à leur donner un statut d’évidence non réfléchi, sur les effets produits sur la pratique historiographique par des tels concepts, enfin sur les critiques et remises en cause dont ces concepts ont récemment été l’objet.

Annonce

Journée d’études doctorales

Les concepts-écrans en histoire

31 octobre 2008
Göttingen - Allemagne

Dans les pratiques historiennes des dernières décennies, il ne fut pas rare que s'imposent des concepts qui, loin de clarifier la pensée, contribuaient à obscurcir notre perception d'une société. Les raisons pouvaient en être diverses : notions évasives ou trop lourdes, questionnements anachroniques, exceptions érigées en règles, décalage non explicité entre le concept des historiens et un terme trouvé dans les sources, concepts étrangers mal traduits ou, au contraire, non traduits et vitrifiés dans leur langue originelle, jugements de valeur inappropriés, vision téléologique et linéaire de processus qui ne le sont pas, etc.

Alors que ce phénomène a pu sévir dans tous les pays et dans toutes les traditions historiques, et alors que l'heure est aujourd'hui à la déconstruction des modèles, la notion de concepts-écrans en histoire n'a pas encore fait l'objet d'une étude en tant que telle. Telle est l'ambition de cette journée d'études.

Il ne s'agira pas de se complaire dans la critique facile des modèles, ni de se focaliser sur les thèmes de recherche désormais négligés par l'historiographie (car un concept aujourd'hui négligé n'est pas faux pour autant). On ne cherchera pas davantage à dénoncer les erreurs historiographiques en général : on s'efforcera plutôt de déterminer comment certains termes, par leur seule existence ou par un emploi abusif, ont pu devenir des obstacles qui bloquaient l'accès à une réalité plus juste.

Le résultat attendu est triple :

- offrir un bilan historiographique pour chacun des dossiers précis qui seront présentés par les orateurs ;

- déterminer comment, dans les traditions historiennes respectives – et différentes – de France et d'Allemagne, sont nés et morts de tels fantômes, et à quels usages ces derniers ont prêté le flanc ;

- et enfin dégager les traits récurrents de ces notions problématiques pour éviter, autant que possible, d'en produire de nouvelles à l'avenir. En effet, cette journée d'études poursuit également une finalité pratique appliquée à des recherches en cours : aider, dans l'élaboration d'une thèse, les doctorants qui assisteront aux débats et les inciter à une réflexion critique sur les concepts qu’ils utilisent.

 

Candidatures :

La venue des doctorants ainsi que leur séjour à Göttingen seront pris en charge financièrement par les institutions organisatrices.

Les doctorants doivent maîtriser les deux langues de travail (français et allemand) ; leurs candidatures (lettre de motivation et curriculum vitae) devront parvenir
au plus tard le 25 septembre 2008
à Thomas LIENHARD, Directeur de la Mission Historique Française en Allemagne, Hermann-Föge-Weg 12, D- 37 073 Göttingen, R.F.A.

 

Programme :

9h00 : Accueil des participants
9h10 : Thomas Lienhard (Göttingen) : Introduction

9h30 : Eliana Magnani (Paris) : Don
10h30 : Pause

10h45 : Jens Schneider (Limoges) : Identité politique (haut Moyen Âge)

11h45 : Uwe Brunn (Montpellier) : Hérésie
12h45 : Repas
14h30 : Pascal Brioist (Tours) : Peut-on parler d'une Révolution des techniques à la Renaissance?

15h30 : Reinhold Reith (Salzburg) : Nahrung

16h30-16h45 : Pause
16h45 : Gerd Schwerhoff (Dresden) : Sozialdisziplinierung
17h45 : Guillaume Garner (Göttingen) Conclusions

Lieux

  • Mission Historique Française en Allemagne Hermann-Föge-Weg 12 D- 37073 Göttingen
    Göttingen, Allemagne

Dates

  • vendredi 31 octobre 2008

Mots-clés

  • concept, historiographie

Contacts

  • Susanne Wiesenthal
    courriel : mhfa [at] mhfa [dot] mpg [dot] de

Source de l'information

  • Guillaume Garner
    courriel : Guillaume [dot] garner [at] ens-lyon [dot] fr

Pour citer cette annonce

« Les concepts-écrans en histoire », Journée d'étude, Calenda, Publié le vendredi 11 juillet 2008, http://calenda.org/195287