AccueilTemps et marchés

*  *  *

Publié le mardi 19 août 2008 par Delphine Cavallo

Résumé

Ce séminaire vise à confronter des expériences de différents pays – France/Allemagne/Canada avec cette mise en marché des temps : il associe des sociologues, ergonomes, juristes et économistes dans une réflexion commune sur les entreprises, le travail, les marchés et les temporalités sociales. Une attention particulière sera consacrée aux statuts des salariés (cadres et non-cadres) et aux dynamiques actuelles des temporalités économiques et sociales.

Annonce

Séminaire organisé par le MSHS-T et le CERTOP

Depuis une vingtaine d'années, les temps du travail et de l’entreprise ont subi d’importantes modifications. Dans certains pays industrialisés le temps de travail s'est réduit, laissant la place à des arrangements nouveaux. Dans d'autres pays, le temps de travail s'est rallongé, rendant ainsi difficile une meilleure compatibilité des temps sociaux. Ces évolutions hétérogènes semblent néanmoins avoir un point en commun: le recentrage des temporalités sociales sur les temporalités économiques et, plus généralement, sur les contraintes exercées par l’environnement. On constate que même dans les pays qui ont réduit leur temps de travail, les conditions d'exercice du temps libre, des temps familiaux, bref, des temps consacrés à l'ensemble des activités sociales sont dépendants de la production et des contraintes de l'entreprise et des marchés financiers, dans le contexte de la globalisation. Néanmoins, cette emprise des marchés sur les temps constitue plutôt une interrogation qu’une certitude scientifique. Les interprétations de cette évolution en termes de risques et d’opportunités peuvent être variables selon les individus et selon les domaines d’interrogations. Le marché exerce-t-il une pression sur les temps sociaux et économiques ? Ne s’agit-il pas là d’un résultat des relations entre acteurs collectifs et individuels qui sont les constructeurs des marchés ?

Ce séminaire vise à confronter des expériences de différents pays – France/Allemagne/Canada avec cette mise en marché des temps : il associe des sociologues, ergonomes, juristes et économistes dans une réflexion commune sur les entreprises, le travail, les marchés et les temporalités sociales. Une attention particulière sera consacrée aux statuts des salariés (cadres et non-cadres) et aux dynamiques actuelles des temporalités économiques et sociales.

Les communications dureront 30mn, suivies de 15mn de discussion. La matinée sera consacrée aux échanges touchant un ensemble de domaines différents : le travail, les marchés financiers, la planification, le droit. Il s’agit de discuter de l’éventail des formes que prend la relation entre temps et marchés dans différents domaines et disciplines. L’après-midi portera sur une interrogation plus spécifique à propos du temps de travail des cadres. Cette catégorie de salariés a-t-elle un vécu spécifique de la pression qu’exerce le marché sur le travail et les temps sociaux ? Quels sont les enseignements des recherches passées ou en cours ? La comparaison France/Allemagne/Canada révèle-t-elle des différences sociétales ?

Programme

9h - 9h30 Accueil des participants

9h30 - 9h45 Présentation : Jens Thoemmes (CERTOP, UTM/CNRS)

____________________________

MATINEE La mise en marché des temps : enjeux et effets

Président de séance : Gabriel Tahar (LIRHE, UT1)

9h45 - 10h30 Martin Giraudeau & Franck Cochoy (CERTOP, UTM/CNRS) : Une crise de la planification ? La survie paradoxale des business plans en univers incertain.

10h30 - 11h15 David Martin (Advancia, CCI, Paris) : Maîtriser les caprices du temps : quelques fables fondatrices de la finance dérivée.

11h15 - 12h Béatrice Barthe (CLLE-Ltc, UTM/CNRS) : L’organisation du travail en 2x12h : une solution au conflit de temporalités du travail posté ?

____________________

12h - 14h Déjeuner
____________________

APRÈS-MIDI Le temps des cadres et les cadres du temps

Président de séance : Gilbert de Terssac (CERTOP, UTM/CNRS)

14h - 14h45 Diane-Gabrielle Tremblay & Émilie Genin (Télé-université, UQAM, Québec) : Remodelage des temps et des espaces de travail chez les travailleurs indépendants de l’informatique : l’affrontement des effets de marchés et des préférences personnelles.

14h45 - 15h30 Steffen Lehndorff (IAQ, Faculté des Sciences socials, Allemagne) : After working-time reductions ? New challenges to working-time policy in Germany.

15h30 - 16h15 Jens Thoemmes et Michel Escarboutel (CERTOP, UTM/CNRS) : Le temps, les cadres et le marché : une question de subjectivité ?

16h15 - 17h Discussion générale

Lieux

  • Université Toulouse - Le Mirail, Maison de la recherche, 5 allées Antonio Machado, 31058 Toulouse Cedex 09
    Toulouse, France

Dates

  • vendredi 12 septembre 2008

Fichiers attachés

Mots-clés

  • temps sociaux, temps économiques, marchés financiers, temps de travail, entreprise

Contacts

  • Marie-Noëlle Michaud
    courriel : certop [at] univ-tlse2 [dot] fr

URLS de référence

Source de l'information

  • Anne Razous
    courriel : razous [at] univ-tlse2 [dot] fr

Pour citer cette annonce

« Temps et marchés », Séminaire, Calenda, Publié le mardi 19 août 2008, http://calenda.org/195315