AccueilCompiègne et le cheval

*  *  *

Publié le vendredi 22 août 2008 par Raphaëlle Daudé

Résumé

Cheval de travail, cheval de guerre et cheval de sport ont laissé chacun leurs traces dans le plan de Compiègne. Durant le colloque, les meilleurs spécialistes français viendront présenter le rôle du cheval dans l’économie, l’urbanisme, la sociabilité, les sports, l’armée et l’art. Les divers aspects de la présence équine à Compiègne, du Moyen Âge à nos jours, seront abordés ainsi que le patrimoine hippique compiégnois : les Grandes Écuries du Roi, actuel haras de Compiègne, les collections hippomobiles du musée national de la voiture et du tourisme, le quartier Bourcier, témoin des liens privilégiés entre le cheval et l’armée. Ce colloque a pour ambition de réunir les matériaux d’une réflexion toujours vivante sur la place du cheval dans la ville.

Annonce

Huitième colloque de la Société historique de Compiègne

Les 3, 4 et 5 octobre 2008

Château de Compiègne et École d'État major

La Société historique de Compiègne consacre son huitième colloque à un sujet en plein renouveau historiographique, l’histoire du cheval. Elle se propose en effet d’étudier différents lieux de mémoire de cette histoire à Compiègne, à travers un parcours à la fois chronologique et thématique ouvert sur des perspectives d’avenir. La place du cheval dans l’économie, l’urbanisme, la sociabilité, les sports, l’armée, le patrimoine, et l’art sera tour à tour envisagée.

Une présentation des sources archéologiques et archivistiques de l’histoire du cheval servira d’introduction à ces journées d’étude. Ce sera l’occasion de faire le point sur les archives du haras de Compiègne, qui viennent d’être déposées et répertoriées aux Archives départementales de l’Oise. Les divers aspects de la présence du cheval à Compiègne, du Moyen Âge à nos jours seront abordés. La foire de Mi-Karesme, complémentaire de celle du Lendit, était en effet au XVe siècle l’un des lieux privilégiés pour la présentation et la vente des bestes chevalines en France du nord.

Le patrimoine hippique compiégnois sera étudié sous deux aspects: les écuries et les voitures hippomobiles. Les Grandes Écuries du Roi, actuel haras de Compiègne, et les écuries qui subsistent encore aujourd’hui permettent de mesurer toute la place de l’architecture équestre dans le patrimoine de notre ville, dont les collections hippomobiles du musée national de la voiture et du tourisme constituent l’un des fleurons.

Les différents régiments de cavalerie qui se sont succédé à Compiègne jusqu’à la Deuxième guerre mondiale, puis l’installation du CISVA (Centre d’instruction du service vétérinaire de l’Armée) au Quartier Bourcier à partir de 1947, témoignent en outre des liens privilégiés entretenus entre le cheval et l’armée.

Les aménagements successifs de la lisière de la forêt résument les différents aspects de la présence du cheval dans l’histoire de notre ville. On y trouve en effet des vestiges de pistes cavalières utilisées par l’armée dès le XVIIIe siècle, le champ de courses, et de « petits châteaux » construits pour la chasse à courre au tournant des XIXe et XXe siècles.

 Cheval de travail, cheval de guerre et cheval de sport ont donc laissé chacun leurs traces dans le plan de notre ville. C’est d’ailleurs au cheval et à la chasse que Compiègne doit non seulement son existence, mais aussi cette communion avec la nature que les projets urbanistiques contemporains cherchent à prolonger, dans une démarche à la fois traditionnelle et novatrice.

A l’heure où la question d’un développement durable est au cœur des débats de la cité, le cheval est de retour dans bien des villes de France et d’Europe.

Ce colloque, qui se propose de faire un bilan historiographique de l’histoire du cheval à travers l’exemple de Compiègne, a donc aussi pour ambition de réunir les matériaux d’une réflexion toujours vivante sur la place du cheval dans la ville.

__________________

Vendredi 3 octobre

(Château de Compiègne)

10 heures - 10 heures 15 : Ouverture du colloque.

- Accueil des participants au colloque par Emmanuel Starcky, directeur des musées et domaine de Compiègne et Blérancourt.

 

-  Allocution de François Callais, président de la Société historique de Compiègne.

- Présentation du colloque par Eric Georgin, coordinateur du colloque, vice-président de la Société historique de Compiègne, agrégé de l’Université.

Matinée (deux parties)

Sous la présidence de Philippe Racinet, professeur d’histoire et d’archéologie médiévale à l’université de Picardie, vice-président de la Société historique de Compiègne.

Première partie : les sources de l’histoire du cheval

10 heures 15: Le cheval du haut Moyen Âge au regard de l’archéologie, par Jean-Hervé Yvinec, ingénieur de recherches à l’Institut national de recherche en archéologie préventive, CRAVO (Centre de recherche archéologique de la vallée de l’Oise).

10 heures 45: Les sources de l’histoire du cheval aux archives de l’Oise, par Bruno Ricard, directeur des archives départementales de l’Oise.

11 heures 15 - 11 h 30 : débat.

Deuxième partie : Compiègne et le cheval au Moyen-Âge.
Le cheval et l’économie.

11 heures 30: La foire de Mi-Karesme aux XIVe et XVe siècles, par Nicolas Thouroude, doctorant en histoire médiévale, université de Lille III.

12 heures: Attournés, messagers et équidés à Compiègne au XVe siècle, par Jean-Christophe Tölg, doctorant en histoire médiévale à l’École des hautes études en sciences sociales, Société historique de Compiègne.

12 heures 30 - 12 h 45 : débat.

13 - 14 heures: Buffet au golf de Compiègne, premier golf d’initiative française, qui partage depuis sa création en 1896 la plaine du Putois avec le champ de courses.

14 heures 15 - 15 h 15: Visite du haras de Compiègne, anciennes Grandes Ecuries du roi. Présentation d’étalons nationaux.

Après-midi (deux parties)

Première partie : Compiègne, ville de cheval à l’époque moderne : les écuries.

Sous la présidence de Dominique Massounie, maître de conférences en histoire de l’art moderne, université de Paris X-Nanterre.

15 heures 30: Les Grandes Écuries du roi, par Elisabeth Caude, conservateur en chef au musée national du château de Malmaison, Société historique de Compiègne.

16 heures: Les écuries de châteaux aux XVIIe et XVIIIe siècles en Île de France et dans la France du nord par Pascal Liévaux, conservateur du Patrimoine, Direction de l’architecture et du Patrimoine.

16 heures 30: Les écuries subsistant à Compiègne aujourd’hui par Pierrette Bonnet-Laborderie, présidente du GEMOB (Groupement d’études des monuments de l’Oise et du Beauvaisis), Société historique de Compiègne.

17 heures - 17 h 15 : débat.

17 heures 15 – 17 heures 30 : pause.

Deuxième partie : Le cheval dans l’histoire de l’art.

17 heures 30: Le cheval dans l’iconographie de la vénerie, par Bénédicte Ottinger, conservateur des musées de Senlis.

18 heures 30: Visite de l’exposition Le cheval dans les collections des musées de la ville de Compiègne au Musée Antoine Vivenel, sous la conduite de Eric Blanchegorge, conservateur des musées de la ville de Compiègne, Société historique de Compiègne. Puis apéritif sur place.

20 heures: repas au Bistrot de Flandre.

Samedi 4 octobre

(École d’état-major)

Compiègne et le cheval à l’époque contemporaine.

Matinée

Le cheval et la ville aux XIXe et XXe siècles ( transports, urbanisme, sociabilité.)

9 heures 30: Accueil des participants au colloque par le général commandant l’Ecole d’état-major.

Sous la présidence de Éric Mension-Rigau, maître de conférences en histoire contemporaine à l’université de Paris IV- Sorbonne, membre de l’Institut universitaire de France.

9 heures 45: Cheval de ville, cheval de champ: transports urbains et sociabilités sportives à Compiègne à la Belle Epoque, par Jean-Pierre Blay, maître de conférences à l’université de Paris X - Nanterre.

10 heures 15: La communauté anglaise de Compiègne au XIXe siècle et le cheval, par Eric Georgin, vice-président de la Société historique de Compiègne, agrégé de l’Université.

10 heures 45: Les lisières de la forêt de Compiègne du XVIIe siècle à nos jours. Des usages cynégétiques, militaires et hippiques à l’urbanisme contemporain, par Michel Foubert, premier adjoint au maire de Compiègne, chargé de l’économie, de l’urbanisme et de l’environnement; Société historique de Compiègne.

11 heures 15 - 11 h 30 : débat.

11 heures 30 - 12 heures: visite du Quartier Bourcier sous la direction de François Dossus, puis des Écuries de la Reine.

12 heures 15 - 14 heures: repas au mess des officiers du Quartier Bourcier.

Après-midi (deux parties) :

Sous la présidence du général (2s) Allain Bernède, historien.

Première partie : Le cheval et l’armée à Compiègne aux XIXe et XXe siècles.

14 heures: La cavalerie à Compiègne sous les deux empires par le capitaine Beneytou, conservateur du musée de la cavalerie de Saumur.

14 heures 30: Les guérites de cavalerie du palais de Compiègne, par Jean-Denys Devauges, chargé du musée national de la voiture et du tourisme, Société historique de Compiègne. 

15 heures - 15 h 15 : débat.

15 heures 15 – 15 heures 30 : pause.

15 heures 30: Jacques de Fonlongue, officier de cavalerie et sportsman compiégnois, par Patrice de Larrard Couderc de Fonlongue, Société historique de Compiègne.

16 heures: le Centre d’instruction du service vétérinaire de l’Armée de terre, par le vétérinaire général Claude Michel, professeur agrégé du service de santé des armées.

16 heures 30 - 16 h 45 : débat.

Deuxième partie : le patrimoine hippomobile

17 heures 15 – 18 heures 15: visite des collections hippomobiles conservées au château de Compiègne sous la direction de Jean-Denys Devauges, chargé du musée national de la voiture et du tourisme, Société historique de Compiègne.

18 heures 30 – 18 heures 45 : visite des écuries privées d’une maison compiégnoise.

19 heures : vin d’honneur à l’hôtel de ville de Compiègne.

20 heures : Repas au Palais gourmand.

Dimanche 5 octobre

(Château de Compiègne)

Matinée

 Le cheval à Compiègne et dans la ville contemporaine. (Cheval de travail, cheval de sport, et patrimoine hippique.)

Sous la présidence Jean-Pierre Digard, directeur de recherche émérite au CNRS.

10 heures: Les collections hippomobiles des musées français et européens, par Jean-Louis Libourel, conservateur du Patrimoine, direction régionale des affaires culturelles du Languedoc-Roussillon.

10 heures 30 : Le retour du cheval de travail dans la ville contemporaine par Bénédicte Durand, maître de conférences en géographie à l’université de Paris IV-Sorbonne.

11 heures : Les compétitions équestres à Compiègne aujourd’hui par Monique Marini, présidente de l’Association Compiègne équestre, Dominique Carton, responsable du Stade équestre du Grand Parc, et Pierre Drion, vice-président de la Société des courses de Compiègne. 

11 heures 45 – 12 heures 15 : débat, et conclusion du colloque par Éric Georgin, vice-président de la Société historique de Compiègne.

12 heures 45 : Buffet de clôture du colloque à l’hippodrome de Compiègne.

Lieux

  • Château de Compiègne et Ecole d'Etat major
    Compiègne, France

Dates

  • vendredi 03 octobre 2008
  • samedi 04 octobre 2008
  • dimanche 05 octobre 2008

Fichiers attachés

Mots-clés

  • compiegne, histoire, cheval

Contacts

  • Jean-Pierre Duterne
    courriel : jpduterne [at] hotmail [dot] com

Source de l'information

  • jean pierre duterne
    courriel : jpduterne [at] hotmail [dot] com

Pour citer cette annonce

« Compiègne et le cheval », Colloque, Calenda, Publié le vendredi 22 août 2008, http://calenda.org/195345