AccueilPaysages sonores

Paysages sonores

Images Revues, dossier numéro 8

*  *  *

Publié le mardi 26 août 2008 par Raphaëlle Daudé

Résumé

Paysages sonores : appel à articles pour le numéro 8 de la revue en ligne Images Revues, www.imagesrevues.org. L’intitulé de ce dossier reprend le terme « soundscape », forgé par le compositeur et musicologue R. Murray Schafer, dans son ouvrage Le paysage sonore, Paris, Lattès, 1979 (titre original: The Tuning of theWorld, New York, Knopf, 1977). Par ce biais, nous souhaitons proposer un terrain de réflexion sur les rapports entre sons et images, du point de vue de l’esthétique, des sciences cognitives et de l’anthropologie.

Annonce

L’intitulé de ce dossier reprend le terme « soundscape », forgé par le compositeur et musicologue R. Murray Schafer, dans son ouvrage Le paysage sonore, Paris, Lattès, 1979 (titre original: The Tuning of theWorld, New York, Knopf, 1977). Par ce biais, nous souhaitons proposer un terrain de réflexion sur les rapports entre sons et images, du point de vue de l’esthétique, des sciences cognitives et de l’anthropologie. A l’origine, la notion de « paysage sonore » désigne l’ensemble des manifestations sonores à l’œuvre à la fois dans un environnement déterminé et au sein de la communauté culturelle qui l’habite, que ce soit dans un milieu naturel ou urbain. Ce terme traduit la prise en compte de l’attention auditive et permet de penser la dimension représentative du monde à travers les sons. L’expérience que l’homme fait de l’univers sonore (où la musique, rappelons le, n’est qu’un cas parmi d’autres), est ainsi désignée par un terme emprunté aux arts plastiques, le paysage. S’agit-il d’un usage tout simplement métaphorique du mot « paysage » ? Qu’est-ce qu’un paysage sonore, comparé à un paysage pictural ? Le pouvoir plastique des sons ne les relègue-t-il ainsi à un statut plutôt décoratif ? Un des acquis des études sur l’attention auditive est que la perception sonore du réel a ses dimensions spatiales, matérielles, plastiques. En cela elle intéresse non seulement l’aménagement sonore de l’environnement urbain, mais aussi les productions artistiques qui allient le sonore et le visuel. Le motif de la matérialité de la musique et le modèle théorique que la musique abstraite fournit à la peinture constituent deux pistes théoriques qui vont dans ce sens. En deçà de la distinction entre arts du temps et arts de l’espace, il en va de la constitution d’un outillage créatif et conceptuel qui vise à mieux saisir aussi bien les modalités de production que les phénomènes perceptifs suscités par les objets artistiques. Ce dossier accueille des textes sur la perception, l’attention et l’expérience esthétique auditive dans sa dimension imaginaire et visuelle, ainsi que des études de cas consacrés à l’union entre musique et arts plastiques, en particulier dans le théâtre, l’opéra, le cinéma et dans différentes formes de performances scéniques.

Coordination du numéro : Tania Vladova

Date limite pour l’envoi des articles : le 30 avril 2009

Catégories

Lieux

  • EHESS
    Paris, France

Dates

  • jeudi 30 avril 2009

Mots-clés

  • paysages sonores, images, sons, musiques

Contacts

  • Tania Vladova
    courriel : tania [dot] vladova [at] gmail [dot] com

Source de l'information

  • Tania Vladova
    courriel : tania [dot] vladova [at] gmail [dot] com

Pour citer cette annonce

« Paysages sonores », Appel à contribution, Calenda, Publié le mardi 26 août 2008, http://calenda.org/195362